-

 

Infos pratiques


tl4
Que signifie pour vous avoir la foi ?

Avis sur la question
icone

La foi qui déplace les montagnes

Le 04 mars 2005 par Mireille
Plutôt que de parler de ma foi, j'ai choisi de tenter d'aborder plutôt la « foi qui déplace des montagnes » afin d'essayer d'apporter un regard complémentaire à tout ce qui a déjà été dit sur le forum récemment.
Alors qu'est ce que la foi et comment déplace t-elle des montagnes ?
Essai...
La révolution intérieure, ces passages d'un niveau spirituel à un autre au cours de notre vie, que l'on appelle aussi renaissances, résident aussi dans cette foi « clé ».
La foi, c'est une connaissance intérieure sûre, une conviction. Elle est l'opposé de la croyance. La croyance est une adhésion affective à une idée, une pensée, une doctrine, une religion...
La foi elle, consiste à CROIRE. J'aime ce mot parce qu'il me rappelle des souvenirs : lors de mon premier entretien avec mon guide à ma question « si tu avais un seul conseil à me donner quel serait il ? », sa réponse fut claire et brève : « CROIRE ».
Croire, avoir la foi, s'appuie sur une réalité spirituelle. C'est la certitude d'une réalité invisible, une connaissance assurée des réalités Célestes.
Le fait de croire, d'avoir confiance, d'être convaincu, ne relève pas de quelque chose de subjectif. Croire est stable, c'est une assurance constante, c'est attester la vérité, la connaissance et la reconnaissance de ce qui est. C'est l'affirmation de la réalité qui s'impose d'elle-même.
La foi est certitude, fidélité et aussi « pouvoir ». Ce ne peut donc pas être une « profession de foi », un engagement, c'est un vécu réel qui ne raisonne pas ni se prouve. On l'a en soi ou on ne l'a pas.
Je ne sais pas si elle grandit... ? En tout cas pour ma part elle est. Je ne doute ni de Dieu ni des réalités spirituelles et Célestes, cette foi là je ne la construits pas, ce qu'il me faut faire grandir serait plutôt la foi en moi, mais je lâche prise, lorsque je n'ai pas foi en moi, je m'en remets au Ciel parce que je sais que Lui peut tout, et là.....c'est..... « Magique »....intérieurement surtout.
La foi, c'est aussi la perception du monde supra sensible. Le manque de foi nous rend faible et défaillant et cette défaillance a pour conséquences de nous rendre le jouet des forces intérieures qui veulent nous faire croire que nous sommes elles, elles arrivent nous perturber puisque nous laissons nos émotions intérieures nous dominer. Avec cette foi inébranlable que des forces existent et qu'elles ne sont pas nous on ne s'y identifie plus et nous sommes alors en mesure de commander et nous faire obéir de ces forces perturbatrices. Nous les dominons au lieu de nous laisser dominer par elles.
La foi déplace des montagnes et est soumise à la hiérarchie spirituelle. Plus nous sommes sur un plan de conscience élevé, plus notre foi nous procurera des « pouvoirs », car c'est dans notre monde intérieur d'abord que se produisent les vrais miracles.
La foi est véritablement l'accession à un niveau différent de compréhension et le pouvoir qui en résulte est donc très mystérieux pour nous, simples d'esprit.
Elle permet de libérer des énergies et des puissances qui ont effectivement un pouvoir sur les plans qui lui sont inférieurs. Car la foi naît au-delà du plan psychique dans une sphère spirituelle et le pouvoir (ex : guérison spirituelle par imposition des mains pour ne citer que celui-ci) qu'elle confère dépend de notre capacité d'obéissance et de soumission totale à cette sphère.
La foi donne la capacité à faire. L'inférieur est dominé, dompté par une instance qui lui est supérieur, la foi donne alors un réel pouvoir que rien ne peut contrecarrer. Nous sommes capables de nous faire obéir (à notre monde intérieur, à notre magnétisme personnel etc..) parce que nous sommes en état d'obéissance par rapport à des ordres spirituellement supérieurs.
La foi n'est donc pas une croyance passive mais un processus actif extrêmement puissant. Quand dans une hiérarchie l'ordre juste des choses est respecté, le haut dirige le bas.
C'est ainsi qu'il doit en être de même dans notre monde intérieur. Notre foi en notre élévation, en notre capacité à dominer nos émotions négatives en nous élevant au-dessus d'elles, déclenche le processus.
La foi est une force vive et précise et l'on peut en voir les résultats concrets qui sont en relation avec notre niveau spirituel.
La condition indispensable à cette foi qui déplace les montagnes, cette foi qui guérit les corps et les coeurs, et/ou qui nous permet de nous élever est la réunification intérieure : ne pas hésiter en son coeur (sinon c'est s'éparpiller dans toutes les directions), réunification intérieure qui va nous permettre de répondre de manière juste (s'ajuster au Divin) à la volonté Divine et trouver notre juste place au sein d'une hiérarchie Céleste.
Elle ne peut se vivre que dans l'instant présent, dans le « ici et maintenant », car pour accéder aux réalités éternelles, il faut se placer dans l'éternité et l'éternité n'est ni dans le passé qui n'existe plus, ni dans le futur qui n'existe pas encore et sont donc tous les deux, comme tout ce qui est périssable, qu'illusion de notre moi inférieur. Le seul temps réel est le temps présent.
La foi elle, se place donc à un niveau supérieur du moi terrestre dans le libre esprit qui est déjà là et qui attend qu'on le rejoigne et qui ne vit lui, que sur les plans éternels et réels du moment présent à la seconde « s ».
La foi implique donc qu'il n'y ait plus d'enfermement dans les conceptions ordinaires du mental, elle est en même temps un acte de connaissance des réalités spirituelles et de confiance, elle est la force de la vérité qui libère un peu de « moi » et laisse le Divin opérer à travers nous.
Quant à la foi en Dieu, laissons l'esprit nous en « toucher deux mots » :
« La foi en Dieu est l'Amour, car qui croit en Dieu sait que l'amour est sa personnification, qui veut le retrouver devra s'aimer et aimer ».
Bonne foi...

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite