Unité - Je me permettais juste ce commentaire sur le dernier post qui disait que les sages plaçaient l'intérêt supérieur avant le leur. A mon sens il ne s'agit pas d'un

 

Infos pratiques


tl4
Comment vivre en permanence avec la lumière et l'amour de Dieu ?

Avis sur la question
icone

Unité

Le 21 janvier 2009 par Thazz1
Je me permettais juste ce commentaire sur le dernier post qui disait que les sages plaçaient l'intérêt supérieur avant le leur. A mon sens il ne s'agit pas d'un choix de préférence mais d'une fusion de conscience.
Dès lors que la conscience atteint un degré élevé de conscience (la conscience consciente) il n'existe plus d'intérêt divergeant. L'être et l'Un ne font qu'un consciemment, on ne peut donc pas parler de préférence d'intérêt puisque les choix sont fait en communion. Cette communion, cette illumination, ne peut se vivre que si l'être comprend qu'il n'est pas extérieur au Tout, qu'il est une expression de ce Tout et qu'à travers lui le Tout s'exprime aussi.
Cet état est intrinsèque à chacun car il est dans notre nature même, ce qui nous en sépare est simplement l'idée que nous nous faisons de l'Un, du Tout, de la Divinité selon nos propres référents spirituels. Ces êtres exceptionnels ont tenté de l'expliquer, chacun à sa façon et selon le degré de compréhension de ces contemporains, mais bien souvent nous avons confondu le message et le messager et au lieu de comprendre que le chemin est inscrit en chacun, nous avons préférer leur conférer une nature plus qu'humaine, préservant ainsi notre illusion de séparation d'avec le Un en l'agrandissant à l'aide de ses intermédiaires proclamés. Ainsi, au lieu de choisir le chemin le plus simple, nous avons conforté notre aveugle obstination.
Le Tout s'exprime à travers chacun de nos choix, il ne saurait en être autrement car nous ne saurions être différents.
Lorsque je m'exprime, je ne choisis pas entre les intérêts du Tout et les miens, je choisis simplement Qui j'exprime, sachant que ce Qui est un des innombrables visages que le Tout offre à notre libre arbitre.
La question qui se pose donc serait la suivante: "Quelle partie du Tout est ce que je cherche à exprimer puisque je ne peux pas ne pas exprimer le Tout?"
Cela nous ramène à comprendre que dès lors que chaque chose exprimée est une expression du Tout, il n'existe pas d'expression meilleure ou plus légitime qu'une autre. Le Tout est l'ensemble, invariablement, toute expression est donc partie de cet ensemble et ce quelle qu'elle soit et quel que soit notre point de vue sur cette expression. Les plus rigoureux diraient même qu'elle ne saurait exister si le Tout ne l'avait pas autorisé.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite