Commentaires autour du texte 'Epicure à Ménécée' - Commentaires autour du texte 'Epicure à Ménécée'

 

Infos pratiques


tl4

Epicure à Ménécée

Texte publié le 17 décembre 2008 proposé par Jean
Même jeune, on ne doit pas hésiter à philosopher. Ni, même au seuil de la vieillesse, se fatiguer de l'exercice philosophique. Il n'est jamais trop tôt, qui que l'on soit, ni trop tard pour l'assainissement de l'âme. Tel, qui dit que l'heure de philosopher n'est pas venue ou qu'elle est déjà passée, ressemble à qui dirait que pour le bonheur, l'heure n'est pas venue ou qu'elle n'est plus. ...

Commentaires autour du texte

De bien grand mots

Par Niffoc_nori le 29.03.2015
Savais-tu que n'importe l'age que tu as on philosophe toujours.
Tout ce beau grand texte pour faire croire que lorsqu'on est jeune on ne philosophe pas ou quand on est vieux.
Les enfants dès leurs plus jeune age posent des questions (c'est déjà une forme de philo)
Et cela dure toute la vie.


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Ce que nous évitons de connaître de nous-même, nous le rencontrons plus tard sous la forme du destin."
Carl Gustav Jung
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite