L'autoguérison - Cette lettre ne se veut pas un cours sur l'autoguérison mais un partage de mon expérience et de mes recherches sur le sujet. Je crois qu'elle peut être

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

L'autoguérison

Rédigé par Dannye
Posté le lundi 13.01.03 à 18h49
Message n° 4593

Cette lettre ne se veut pas un cours sur l'autoguérison mais un partage de mon expérience et de mes recherches sur le sujet. Je crois qu'elle peut être à la portée de tous mais elle est conditionnelle à plusieurs éléments dont le principal est le dessein de Dieu, qui seul est maître de notre vie. L'autoguérison demande du temps, de l'honnêteté envers soi,
des efforts et beaucoup de Foi mais ce qu'on peut retirer de cette
expérience est un cadeau princier. Et surtout, il n'y a point de perdant
chez tous ceux qui entreprennent cette démarche avec sincérité, il n'y
a que des gagnants.Tous ne guériront pas en la pratiquant, mais je crois que tous retireront des bienfaits de cette expérience qui relève plus du domaine spirituel que de la simple volonté.
Autoguérison sous-entend maladie ; même la médecine traditionnelle reconnaît aujourd'hui l'importance de la composante psychique dans la maladie. Nous sommes le plus souvent responsables de notre maladie qui origine de nos sentiments et émotions négatifs, car le positif ne rend pas malade, vécus le plus souvent au niveau du subconscient. Reconnaître ce fait est un prérequis à toute tentative de démarche d'autoguérison ; c'est la première condition.
On ne guérit pas simplement parce qu'on le veut, par un effort de volonté ou de contrôle ; ce serait trop simple. L'autoguérison implique une longue démarche d'introspection. Je dois avant tout apprendre à me connaître,
à regarder le cheminement que j'ai vécu les dernières années et parfois même aller encore beaucoup plus loin, reculer jusqu'à mon enfance et ce pour être en mesure d'identifier ce que j'ai vécu et comment je l'ai vécu;
quelles émotions négatives ont envahi mon esprit et y sont toujours vivantes, enfouies souvent sous plusieurs couches d'oubli, de mécanismes de défenses construits par la suite pour nous empêcher de souffrir car trop difficiles à regarder et à vivre. Si je veux réellement guérir, je dois les trouver, les déloger de mon esprit, les reconnaître et les regarder en face, peut-être pour la première fois de ma vie. Ce cheminement peut apporter des souffrances du fait qu'on met à jour ce qu'on a refusé de voir toute notre vie mais c'est le prix à payer pour guérir réellement et cette guérison pourra être autant au niveau spirituel que physique. C'est la deuxième condition.
Une fois reconnus les sentiments ou émotions sous-jacents à ma maladie, qu'est-ce que j'en fait ? C'est la suite de la démarche. Voir comment j'ai été influencé tout au long de ma vie, dans mes expériences, ma façon de voir la vie et de la vivre, dans mes comportements et ma manière d'être. Et maintenant, est-ce que je veux continuer à vivre avec ce bagage qui m'a perturbé conduit à ma maladie ? Suis-je prêt à des changements profonds au niveau de ma pensée, dans ma façon de vivre ? Est-ce que je veux réellement vivre car beaucoup disent vouloir vivre mais conserve l'instinct de mort en eux car trop blessés, ils ne peuvent ou ne veulent PARDONNER. Il y a aussi ceux qui disent vouloir vivre mais pour qui leur maladie est devenu une manière de vivre, qui ne veulent pas, inconsciemment ou consciemment guérir car la maladie leur sert d'excuse pour être ce qu'ils sont, ou pour attirer l'attention des autres sur eux ; qu'arrivera-t-il si je ne suis plus malade ? Ils ne connaissent souvent que ce pattern de vie qui leur sert parfois à contrôler leur environnement, à les manipuler ; c'est le seul pouvoir qu'ils connaissent. Aller au bout de mes émotions, vouloir les extirper de ma vie, pardonner à ceux qui ont pu m'offenser, me faire souffrir, puis régler ce conflit intérieur en effaçant ce passé, en lui donnant une nouvelle dimension ; regarder le conflit intérieur que j'ai vécu si longtemps jusqu'à me rendre malade et le comprendre avec un nouveau regard, lui enlevant ainsi son importance amplifiée par des années de déni. C'est la troisième condition.
C'est alors seulement que je pourrai entreprendre le chemin de la guérison, aidé de Dieu, de ma nouvelle confiance en moi et en la vie, de ma FOI en cette nouvelle vie. Ce chemin pourra se faire à l'aide de plusieurs outils, prenant ceux avec lesquels je me sens le plus à l'aise: la prière, la pensée positive, les lectures positives, la méditation, la visualisation, l'écriture, les arts, le rire, l'échange avec ceux en qui j'ai confiance et qui me supporte, qui croient eux aussi à l'autoguérison. Reprendre ma vie en main, me responsabiliser face à ma maladie et dans l'autoguérison, évoluer à travers tout ce que j'ai appris sur moi et positiver ma vie. Ce qui importe le plus dans ce cheminement, c'est de m'accepter et d'accepter mon vécu, de voir combien j'ai grandi par toutes ces expériences et de me donner de nouveaux buts, à court, moyen et long terme.
Comme je l'ai dit au début, la guérison dépends de soi mais aussi des vues de Dieu sur toi. Durant ce cheminement qui peut être plus ou moins long selon chaque personne, la maladie aura probablement évolué et selon la maladie, la guérison physique pourra se faire ou j'en serai à un point de non-retour. Cependant, dans les deux cas, la guérison psychique et spirituelle se feront et ce sera le plus beau cadeau que tu te seras donné.
Si tu guéris, ta vie ne sera plus jamais la même car tu auras changé les fondations et pourras connaître enfin une certaine paix et sérénité dans cette vie. Si la guérison n'est plus possible, c'est que Dieu te rappellera à lui mais tu seras bien avec toi-même, tu ne verras plus la mort du même oeil, tu seras à même de l'accueuillir et de partir en paix car le grand ménage intérieur sera fait, apportant la paix de l'esprit, et la résignation rendue possible par ta nouvelle sérénité intérieure et le sentiment d'avoir été au bout de toi-même, d'avoir contribué à l'élévation de ton âme, à son évolution.
A tous ceux qui sont malades, qui se sentent concernés, il existe de nombreux ouvrages sur le sujet qui peuvent vous aider à mieux comprendre ce que j'ai essayé de vous résumer, avec ma vision, ma compréhension qui ne sont pas la seule Vérité.
Si certains ont des questions avant de s'engager dans ce processus, je suis à votre disposition pour vous aider dans les limites de mes moyens ou pour vous référer si je ne puis vous répondre.
Je vous envoie à tous beaucoup d'amour.
Danielle : danetlouis@videotron.ca


Les réponses à ce message

 Kestion par Jerome le 13.01.03 à 22h47
 Autoguérison par Dannye le 14.01.03 à 05h11
 Oui :) par Jerome le 14.01.03 à 21h03
 Merci dannye par Sangoku le 15.01.03 à 03h24
 Merci par Unita le 18.01.03 à 12h14
 Le pire de tout ! Un simple conseil à tous ! par Yhum le 14.01.03 à 22h36
 Culpabilité par Sangoku le 15.01.03 à 03h45
 Culpabilité par Dannye le 16.01.03 à 21h20
 Superbe... par Patricia le 16.01.03 à 22h13
 Juste une question ! par Yhum le 14.01.03 à 22h38
 Juste une question par Dannye le 16.01.03 à 22h36
 Réponse à Danye par Scaner le 18.01.03 à 10h47
 Réponse à Scanner par Dannye le 30.01.03 à 19h11
 Je suis, je crois, je fais. par Yhum le 19.01.03 à 18h28
 Autogurison par Dannye le 30.01.03 à 18h54

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite