Libre arbitre, mérite? - pour moi le mérite n'existe pas. c'est une notion religieuse qui fausse notre vision des choses. Il n'y a que des expériences que l'on vit armés de nos acquis.

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Libre arbitre, mérite?

Rédigé par Paquerette
Posté le jeudi 05.02.04 à 00h20
Message n° 16215

pour moi le mérite n'existe pas. c'est une notion religieuse qui fausse notre vision des choses. Il n'y a que des expériences que l'on vit armés de nos acquis. Lorsque nous n'arrivons pas à dépasser une épreuve, à la comprendre, c'est que nous n'étions pas encore prêts, pas assez mûrs, pas assez sages. Avec le temps, on finit par la dépasser, à notre rythme. Le mérite reviendrait alors à qui? A celui qui sait la dépasser tout de suite?...mais il ne la dépasse que parce qu'il a suivi progressivement le chemin de l'apprentissage. A un moment donné, il a pu faire un pas de plus et gravir une nouvelle marche. Je ne vois pas de mérite là dedans, seulement l'acte juste au moment juste. Sinon, nous sommes tous "méritants" et donc... le mérite, celui qui différencierait l'un de l'autre, n'existe pas.
Par ailleurs, qu'est ce que la perfection? N'est ce pas une notion subjective?
Nous pauvres terriens, que savons nous au juste de la "perfection"? Moi, je trouve le monde parfait. Pas celui que nous faisons mais celui qui nous a été donné. N'est ce pas simplement "aimer", la perfection? tout le reste c'est du bavardage il me semble. Dieu nous a créés dans l'Amour, et nous a créés esprits aimants puisque nous sommes son prolongement. Plonger dans l'expérience de la matière nous éloigne de la Source pure...nous éloigne de l'Amour universel, de l'Un, nous fait croire que nous sommes loin du coeur de l'Amour, au bout d'un fil infini que l'on croit coupé tant la lumière s'est éloignée, nous sommes comme suspendus dans l'espace, cosmonautes peut-être oubliés (c'est ce que l'on croit), à mille lieues de la navette spatiale...on voit la nuit et les étoiles mais on rêve du soleil. On ne voit plus le cordon d'argent qui nous tient en vie, notre liberté nous semble un abandon. Suffirait de revenir sur nos pas...Je crois que c'est ça le libre arbitre...choisir entre cette vie dans la nuit ou revenir vers la lumière et la chaleur de l'Amour. Je crois que les évènements sont des accessoires. Du moins, il nous faudrait être assez sages et détachés pour les accepter comme tels. Cela demande une grande foi, une grande confiance en Lui car la seule chose qui compte c'est ce que nous en faisons pour nous rapprocher de notre origine: LUI qui est NOUS, ENSEMBLE.
Notre libre arbitre est le grand responsable de notre souffrance car il nous maintient dans l'illusion. Mais c'est aussi par lui que nous prendrons conscience de notre manque de Dieu, de notre véritable nature...et de notre non-séparation de fait. Alors, ouf! enfin! ...nous rentrerons "au bercail" .
(Maintenant...pour finir sur une note moins sérieuse...parait que Jean-Claude Bourret (!! ) nous sort un bouquin où il démontre que c'est les extras terrestres qui ont fabriqué les religions...d'ici qu'ils nous aient fabriqué Dieu...et alors là ..on est mal! ? les ??...si vous pouviez laisser une adresse derrière vos ... merci ;) )
paquerette :D


Les réponses à ce message

 Paquerette par Jeanpol le 17.03.04 à 19h49
 Jean-pol, par Paquerette le 17.03.04 à 21h40
 Le fondamental par Jeanpol le 18.03.04 à 18h01
 C'est vrai, par Paquerette le 19.03.04 à 00h00

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite