-

 

Infos pratiques


tl4
Le diable et les entités démoniaques existent-ils ?

Avis sur la question
icone

D'où nous vient cette vision du Diable ?

Le 05 février 2005 par Regis
Je vais tenter de ne pas tomber dans le piège de colporter une énième fois la même histoire d'anges déchus, du gentil qui devient mauvais, etc. Propos qui relèvent plus de la légende chrétienne et de mythes à interprêter qu'autre chose (lire des revues ou livres sur le mythe du Diable se révèle très instructif).
Je vais donc me contenter de faire un copier/coller d'une petite analyse sur les représentation du Diable dans le Moyen-Age :
"Romi comment ces visions en ce termes : 'Comme l'Eglise avait accordé à Satan le pouvoir de se métamorphoser à sa guise, aucune règle de fut imposée aux artistes chargés de le représenter. Il s'agissait uniquement de lui donner un aspect hideux et repoussant, afin de l'opposer à Dieu, immuablement beau dans sa majestueuse perfection' [...] Les portraits fantastiques brossés par les légendes venues d'Orient, les visions tourmentées des moines et nonnes frustrées dans les couvents, les sermons exhortant les fidèles à avoir peur du malin, alimentèrent les aveux des sorcières sous l'influence des baumes hallucinogènes et prises dans la tourmente des supplices de l'Inquisition. Sous les feux et les tortures de la sainte inquisition, les suppliciés avouèrent n'importe quoi, même les descriptions les plus extravagantes.
Si au Moyen Age, il était facile de manipuler le peuple grâce à la frayeur qu'insipirait un Diable dépeint de manière aussi effrayante, il n'en va plus de même aujourd'hui (fort heureusement). De nos jours, les métamorphoses grostesques que prêtrèrent au Diable les masses soumises au dogmes paraissent bien niaises. Ces descriptions issues d'un noir passé nous font sourire. Avec le recul, l'endoctrinement et la manipulation iconographique paraissent évidents. Au début, le Diable avait une forme humaine sans aucune connotation effrayante. Sous la pression ecclésiastique, il prit une dimension repoussante."
Extrait de la revue : Les grands mystères des sciences sacrées - N°7 Le Diable et les forces du mal
Aujourd'hui l'image du diable à trouvé un nouveau vecteur de communication par le biais de séries télévisées ou encore de films fantastiques dont notre jeunesse est très accroc. Parfois on ne cherche même plus trop à savoir si tout cela à un fond de vérité, quels en sont les origines profondes et les tenants aboutissants : de plus en plus, les hommes ont tendance à prendre sans avoir la moindre réflexion sur le sujet. L'inconscient collectif de nos sociétés est complétement soumis à ces images d'un autre temps, d'une autre époque. Si je me contente d'une brève recherche sur internet, je trouverai toujours la même histoire, qui est la vision catholique de la chose. Je comprends que nos sociétés occidentales soient fortement influencées par ces visions catholiques, mais il convient de franchir les barrières mentales qu'elle nous a fixée et d'apprendre à regarder au delà du "prêt-à-penser" qui nous est offert.
Régis

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite