-

 

Infos pratiques


tl4
Quelle conception avez-vous de la mort ?

Avis sur la question
icone

La mort n'existe pas...

Le 26 mai 2005 par Cyrille999
La mort n'existe pas...
Maintenant, parler de "comment ça se passe ?", c'est aussi difficile que de parler "Comment ça se passe quand tu tombes amoureux ?"
La plupart des personnes, sinon toutes, sont tombées amoureuses, mais ce qu'elles ont ressenti, dépend de la personne, de elle, ce qu'elles sont à l'intérieur, de leur niveau d'évolution.... Il en est ainsi pour la mort.... Alors ce que je vais donner au delà du voile ne sont que des exemples, assez représentatifs de ceux qui meurent :
Admettons un musulman qui meurt : Il a fait du bien, a suivi les préceptes du coran, et n'a donc aucune raison de culapbiliser : Hop, il monte à concurrence de son énergie amoureuse sur les plans de conscience où il peut aller...
Admettons un athée, qui nie toute vie après la mort, et qui est sûr (important) qu'il n'existe rien : Il va se retrouver seul enfermé...durant un certain temps avec "que du noir"..... Néanmoins, il risque à un moment donné se rendre compte qu'il a encore des pensées, qu'il a encore une conscience....C'est à ce moment là qu'il risque d'être libéré, toujours à concurrence de son énergie amoureuse (c'est une constante, que vous soyez athée, catholique, bouddhiste, agnostique)
Admettons un athée, qui a fait beaucoup de bien dans sa vie durante, s'est occupé des autres, sans arrière pensée, pour le plaisir de faire le bien : A sa mort, il va se retrouver....face à des anges et certains membres de sa famille....lui souriant !!! ! Dans sa vie prochaine, il risque d'avoir un niveau de conscience différent, et pourra s'incarner même en athée...pour faire avancer les "athées nihilistes"...
Admettons un croyant, mais qui a la FOI, et qui a expérimenté des miracles, en a vu, les a reconnu en tant que tel. Il est plein d'amour lorsqu'il meurt : Il risque de mourir en voyant un ange, Jésus, voire un autre grand serviteur de DIEU, tout dépendra de sa "mission longue", et se retrouver ensuite au 5ème ciel, voire au 6ème pour les plus beaux...
Même si dans sa futur vie, il a des épreuves, à chaque fois qu'il ouvrira son coeur, il aura des intuitions fulgurantes...
Admettons, une suicidée, une croyante. Elle ressent la souffrance de ceux qui étaient attachés à elle, ça lui fait mal, la peur la guide, elle pense être punie, puis elle veut savoir DIEU, et écoute et....entend, ressens, visualise (tous les sens, en fait, mais en même temps) DIEU, l'essence de DIEU....elle cherche à s'excuser et s'interrompt car elle n'entend que l'amour de DIEU et que ça ne sert à rien de s'excuser....
Elle a honte, elle rougit, mais est instantanèment guérie...Elle s'excuse, l'amour de DIEU rentre encore en elle....elle rougit encore...elle sait qu'elle a été stupide car elle voit son futur, comme il aurait été....elle le voit merveilleux...et pleure de sa bêtise... Elle est triste pour les siens, mais surtout pour elle....pour ses histoires d'amour qu'elle n'a pas osé vivre, les risques qu'elle n'a pas osé prendre....les futurs amoureux qu'elle n'a pas connu...
Elle sait qu'elle devra revenir, et au moment où elle prend peur, dans son corps (qui est astral....c'est à dire très léger), elle ressent un immense amour, et une voix "masculine" douce qui dis profondémment "c'est mon amour. Et t'occupes de rien", et cette voix est si apaisante, elle semble vibrer partout, en haut, en bas, et changer et danser avec des mélodies féminines...
Elle se sent accueillie et respectée, et se respectera elle même et jouera son rôle de femme...dans sa future vie...
Admettons une personne qui aurait tué une personne, sous la passion, elle se sentira coupable toute sa vie, déprimée, aurait cherché le pardon auprès de la religion, mais pas beaucoup aimé.... elle mourrait et se trouverait "très non confiante" par rapport à DIEU, et elle entendrait un gros rire, "ironique" (désolé, il n'existe pas de mot dans la langue française, ça se rapproche de causticité gentille (au sens bonté)) "Mais pourquoi reviens tu aussitôt ? Pourquoi tu n'as pas aimé ? Je m'en fous de tes erreurs. Elles t'appartiennent".... Rire vibrant....
Elle serait ensuite accueillie par des formes féminines, des anges (c'est le ressenti qu'elle aurait qui serait juste) qui lui ferait regarder des possibles futurs pour elle....et comprendrait...que l'imagination est un des plus grands pouvoirs des hommes et des femmes...et que peu l'utilisent en fait (!!!) ou mal, pour prédire du mal ou se faire du mal, se faire peur, ou mentir....
Admettons une personne qui aurait tué une personne, sous la passion, et écouterait sa petite voix "Tu as été trop colérique. Tu as été trop jalouse." ; Cette personne pleure. Elle suit un futur où elle va beaucoup aimé, aidé, comprendre la passion et la violence...
Elle meurt: Elle est accueilli par des anges féminins qui lui laisse rencontrer....la personne qu'elle a tué....ils vont se retrouver dans une vie future, en tant qu'homme et femme...pour s'aimer !
Voilà quelques exemples.... Ce n'est pas au mal que vous aurez fait, que vous serez jugé, mais à l'amour que vous aurez donné...
Tout mon amour, petits coeurs qui deviendront grands...
Cyrille

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite