S'informer, apprendre quoi ? - Quand on initie quelqu'un un à la pratique de la musique ou des maths ou du tennis, on présuppose que l'initiateur possède toutes les connaissances à transmettre. C'est ainsi

 

Infos pratiques


tl4
Quand une société initiatique parle d'initiation que revêt pour vous ce terme ?

Avis sur la question
icone

S'informer, apprendre quoi ?

Le 25 octobre 2004 par Paquerette
Quand on initie quelqu'un un à la pratique de la musique ou des maths ou du tennis, on présuppose que l'initiateur possède toutes les connaissances à transmettre. C'est ainsi qu'on parle du maître-artisan chez les Compagnons. D'où leur vient le crédit qu'on leur fait quant à leur savoir ? ...au résultat, à l'aboutissement, à la concrétisation de leur oeuvre.
Par contre, en "matière" spirituelle, qui peut se prévaloir de savoir ? Et quand bien même aurait-il fait "l'expérience de plus", que sait-il vraiment de réel, de fondé, de vrai ?
A mon sens, l'initiateur ne doit pas exister. Tout initiateur spirituel est un dictateur car il se pose en détenteur d'une seule vérité : la sienne. Or, c'est en soi et seulement en soi que nous trouverons nos réponses et entendrons l'appel du divin, hors toute instruction ou théorie ou système de pensée. Penser, c'est déjà nous éloigner de notre nature profonde quand il nous est si libérateur d'être, tout simplement. Etre... pas se regarder être... c'est là toute la différence.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite