Et puis voilà. (o: - Namasté, Le JE est commun à chaque être conscient, qu'il l'exprime ou pas. Encore une fois, reconnaître que le JE est commun à tous demande au contraire une vision

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Et puis voilà. (o:

Rédigé par Thazz1
Posté le vendredi 04.05.07 à 23h09
Message n° 32524

Namasté,
Le JE est commun à chaque être conscient, qu'il l'exprime ou pas. Encore une fois, reconnaître que le JE est commun à tous demande au contraire une vision très globale et particulièrement courageuse dans une société vouée à la compétition individuelle. Le JE est relatif à la conscience, la conscience est-elle relative? Certainement, elle ne peut d'ailleurs qu'exister dans la relation entre l'existant et le non existant. Ceci dit, lorsque je dis que le TU n'es pas dissocié du JE, ce n'est pas par manque d'humanité c'est tout simplement que la conscience est individuée et non individuante. Vous avez conscience de ce que vous êtes et non de ce que vous n'êtes pas. Votre esprit vous permet ensuite de relativiser cette conscience, c'est pour cela que le TU découle du JE. Il ne peut exister de TU sans un JE préalable pour relativiser cet être extérieur en référence à la conscience localisée qui nous anime.
Il ne s'agit nullement de faire l'apologie de quelque mouvement narcissique, reconnaître l'autre comme un SOI différent, c'est faire preuve d'une réelle humanité. Vous confondez peut être "ne penser qu'à Soi" et "voir un seul Soi", la nuance est suffisament évidente pour que je l'approfondisse.
Pour résumer, on ne peut comprendre l'univers si on ne comprend pas d'abord qui on est. Vous ne pourrez donner que ce que vous possédez et vous ne posséderez que ce que vous vous accorderez. Encore une fois, je ne considère pas le JE comme l'ensemble de mon univers mais comme la source de mon existence.
Les cas dont je parle ne sont que des exemples ayant pour seule fonction d'imager mes propos et non de les résumer. La réalité est beaucoup trop large pour être condensée en une seule image, mais chaque image porte en elle une part de cette réalité que l'on peut entrevoir si on prête attention.
Bref, nier notre JE revient à nier tout ce qui nous entoure. Je n'invente rien, il suffit d'observer comment se structurent les mouvements qui dénigrent l'individu.
Nier ce que l'on est ne nous empêche pas d'être mais nous éloigne de notre véritable nature.

L'éternité est nôtre.
Aomëtae


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite