Plus de précision sur mes propos - Salut Eniok, Merci pour tes remarques, elles s'inscrivent dans le même sens que moi. Oui c'est sûrement pour une question de crédibilité. Tu sais, lorsque j'ai écris ce message,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Plus de précision sur mes propos

Rédigé par Natan
Posté le dimanche 11.05.03 à 23h20
Message n° 7035

Salut Eniok,
Merci pour tes remarques, elles s'inscrivent dans le même sens que moi. Oui c'est sûrement pour une question de crédibilité.
Tu sais, lorsque j'ai écris ce message, j'ai un peu dit tout haut ce qu'il m'arrive de penser tout bas. Enfin, je ne voulais surtout pas condamner tous les écrivains qui annexent leur « pedigree » à leurs ouvrages édités. Je comprends que pour plusieurs, il s'agit d'une certaine reconnaissance du sérieux de leurs travaux et de leurs recherches. Je tiens à préciser que je ne suis pas du genre à lancer la pierre sur les autres. Par contre, ce qui m'a incité à me pencher de plus près sur ce questionnement, c'est lorsqu'il s'agit d'un certain type d'ouvrage littéraire, où l'auteur raconte des faits vécues qui témoignent d'une vision spirituelle approfondie. C'est lorsque ce même auteur décrit au travers de son livre une attitude qu'il avoue être juste, et que d'un autre côté, il ne l'applique pourtant pas à lui-même dans sa vie. Cela me semble être, pour le moins, un peu ambivalent, pour ne pas dire complètement malhonnête face à ses lecteurs. J'ai fait état de cela, parce qu'il m'est arriver que trop souvent de lire des ouvrages où l'auteur mentionne avoir atteint lui-même le « lâcher prise », et avoir parvenu à maîtrisé son égo, tandis qu'il trouve toujours opportun d'annexer à son livre des choses qui témoignent bien d'un caractère encore sous l'emprise d'un système fortement égotique. Je ne sais pas si j'arrive à être assez compréhensible dans ce que j'essais de dire.
Il m'est difficile d'argumenter dans ce sens sans faire intervenir des références bien concrètes. Mais je refuse néanmoins à pointer du doigt des individus spécifiques. Prenons comme exemple un auteur qu'il m'est arrivé de lire, sans toutefois mentionner son identité, et qui mentionnait l'importance pour l'individu de parvenir à vivre plus simplement, avec moins de choses, à vivre d'une façon que nous qualifions de « simplicité volontaire ». Quel fut mon étonnement d'apprendre que cet auteur vivait dans une superbe villa, et qu'en plus il possédait deux autres maisons secondaires dans les quartiers les plus huppés de certaines villes états-uniennes, avec pas moins de trois automobiles de collection en sa possession. Voilà un exemple parmi tant d'autres illustrant mes propos. Je te prie de ne pas voir en cela un quelconque comportement envieux de ma part, tel n'est pas le cas. Il s'agit d'un écoeurement que j'éprouve à l'égard de toute une partie de la littérature « New Age » écrite par des êtres opportunistes, qui ne le font que parce qu'il s'agit là d'un phénomène qui se vend très bien, et qui est de surcroît profitable financièrement pour eux. Voilà.
Amicalement, et très simplement, Natan
3


Les réponses à ce message

 Malhonneté par Regis le 12.05.03 à 06h38
 @etoile @etoile @etoile @etoile @etoile par Natan le 12.05.03 à 17h38
 Suffisant ! par Regis le 12.05.03 à 19h23
 Correction ! par Natan le 12.05.03 à 17h43
 Coucou par Eniok le 12.05.03 à 11h04
 Entre optimisme et naiveté par Natan le 12.05.03 à 17h22
 Voies par Eniok le 12.05.03 à 19h19

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite