-

 

Infos pratiques


tl4
Est-on libre de penser par nous-mêmes ?

Avis sur la question
icone

Conditionnements : apprendre et grandir

Le 23 avril 2005 par Baccara
"...s'éloigner des conditionnements qui sont en nous depuis notre enfance et qui ne sont que des "vérités" que l'on nous a fait gober... "
Pour s'en éloigner, encore faut-il les avoir reçus, acceptés puis intégrés.
Alors, à cette étape, je dis oui, mais seulement à cette étape car avant de dépasser quoi que cela soit, il me faut l'avoir ingéré (le laisser pénétrer en moi) puis digéré (le laisser sortir de moi).
Pour ce qui est de cette "digestion", il est très difficile de laisser se libérer les choses, les événements, les leçons, car on s'attache à ce qui est connu : nos habitudes ou celles de nos parents, de notre travail, de notre ville.... d'où ces maux d'estomac qui reflètent la crainte de l'avenir, cet inconnu, et ces problèmes du gros intestin qui reflètent une culpabilisation par rapport à tous ceux qui nous ont formé. Culpabilisation inconsciente ou non de les trahir, en rejetant ce qu'ils nous ont donné, certains par amour, d'autres par facilité... d'autres enfin, pour nous maintenir prisonniers et les rassurer dans leur propre crainte de l'avenir !
Toujours est-il qu'effectivement, ce "penser seul, libre" a toujours été et est mon leitmotiv.
Pourtant, que de batailles, au sein de ma famille, de mes proches, des collègues de travail, de cette société bien-pensante ! ? ... encore aujourd'hui... et avec moi, en moi.
Ces vérités que l'on nous a fait gober, et que l'on nous fait encore gober... n'est-ce pas à nous, aussi, d'en assumer notre responsabilité ?
Il n'y a pas de trompeur sans quelqu'un qui souhaite être trompé.
Lorsque je me fais gruger, et cela arrive encore !, je n'en veux jamais très longtemps à la personne car je me rends compte que c'est : tant pis pour moi ou plutôt tant mieux... car une leçon de plus m'est offerte, à moi d'en saisir l'opportunité et de comprendre ce en quoi cette personne, par sa duperie, répondait à mon manque !
Lorsqu'une personne se fait arnaquer (voir une certaine émission), elle va toujours se faire "plaindre". Ok, elle est victime... mais bien souvent (il y a bien sûr des exceptions), elle est victime de sa propre cupidité (pour un peu d'argent, recevoir énormément) ou bien de son besoin d'affection (si tu me donnes cela, alors je t'aimerai) ! ... etc.
Dans une relation, il y a au moins deux personnes et chacune y trouve son compte... pour une durée plus ou moins longue, y compris dans de "fausses" relations.
"appel à la liberté de nos âmes retrouvées et libérées ici et maintenant ?"
Je ressens cet appel comment étant celui qui m'interpelle depuis toute petite.
Voici mon avis... rapide sur ce sujet.
Elisabeth

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite