Dimensions spirituelles - Petite leçon de géométrie : imaginez un cube... Votre esprit afin d'en concevoir la forme et le volume va automatiquement analyser son aspect. Ainsi va-t-il définir le côté qui

 

Infos pratiques


tl4
Le diable et les entités démoniaques existent-ils ?

Avis sur la question
icone

Dimensions spirituelles

Le 15 août 2007 par Thazz1
Petite leçon de géométrie : imaginez un cube...
Votre esprit afin d'en concevoir la forme et le volume va automatiquement analyser son aspect. Ainsi va-t-il définir le côté qui correspond à une surface orientée selon un angle défini, votre esprit constatera 6 côtés différents à ce cube. C'est leur position relative des uns par rapport aux autres qui permettra de les identifier.
Lorsque notre esprit va conceptualiser l'image de ce cube, il verra un face avant, deux faces de côté : gauche et droit, une face arrière, une face dessus et une face dessous.
Bien, lorsqu'il va définir la face avant, se sera nécessairement en relation aux autres faces qui de fait sont orientées dans d'autres directions. C'est la relation des faces les unes aux autres qui donnera le relief. Supprimez la troisième dimension et vous obtiendrez un simple carré où une seule face nous apparaît. Retirez la seconde dimension et vous obtiendrez une simple ligne droite où aucune face n'est plus visible.
A leurs prémices, les spiritualités humaines étaient une seule dimension, le polythéisme présentait des divinités pour chaque aspect de l'existence. Toutes étaient présentes et actives, il n'y avait aucun mal puisque la violence et toutes les émotions humaines étaient matérialisées par des divinités (donc positives).
Puis toutes fusionnèrent en une seule quand apparurent les religions monothéistes. D'après les aspects plus sombres et opposés que les anciennes divinités représentaient, celle-ci furent rangées en deux catégories : celles qui construisaient et celles qui détruisaient.
Ainsi naquit l'idée de la dualité, la même divinité devenait tantôt bienveillante, tantôt malveillante. Ceci posa quelques problèmes car bientôt les hommes en vinrent à douter de la bienveillance fondée d'un dieu capable du pire également. C'est alors que le diable vint mettre tout le monde d'accord. Il apporte la seconde dimension spirituelle, ainsi pouvons nous conceptualiser notre spiritualité, lui donner une forme et surtout lui donner une orientation car désormais deux pôles s'offrent à nous : le bien et le mal.
Pourtant ceci n'est qu'une seconde étape et nous vivons en des temps où l'ouverture sur le monde nous conduit à comprendre que ces valeurs sont relatives elles mêmes à notre culture. Nous apprenons à voir les différentes facettes du cube et petit à petit nous réalisons que le bien et le mal ne sont que des valeurs relatives qui ne sont pas nécessairement partagées de la même manière par tous. Nous redécouvrons la troisième dimension qui nous permettra de comprendre que la liberté n'est pas donnée mais qu'elle est notre nature, que l'équilibre intérieur n'est pas un but mais notre structure même et que tout cela ne nous est pas caché mais que nous nous le dévoilons au fur et à mesure de notre évolution. Pourquoi ?
Avez-vous vu des petits enfants se cacher derrière des coussins et demander "qui c'est ?", puis réapparaître deux secondes après en disant "c'était moi !".
Et bien imaginez que nous nous amusions à cela mais qu'au moment où nous posons la question nous oublions aussi la réponse... notre esprit tout au moins - lorsque j'ai découvert cela, je suis resté diablement abasourdi -.
L'éternité est nôtre.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite