-

 

Infos pratiques


tl4
Peut-on encore "croire sans voir" dans notre civilisation à tendance scientifique ?

Avis sur la question
icone

Foi raisonnée

Le 27 août 2008 par Pouhon
Il est difficile de croire, alors que nous vivons non seulement dans un monde où "la preuve" est exigée, mais surtout dans un monde indifférent. Indifférent à la spiritualité, sauf pour une "élite spirituelle", c'est-à-dire des gens qui cherchent, qui ne s'arrêtent pas aux choses sensibles mais qui réfléchissent aux problèmes essentiels : pourquoi la souffrance ? pourquoi la mort ?.
Or, tout est fait pour que nous ne nous posions pas des questions. Tout !
On nous drogue et on nous endort avec des programmes TV sans intérêt réel - le sport professionnel qui mène parfois les humains à en découdre - les vacances au bord de la piscine - la presse people - j'en passe et des pires.

Dire sa foi aujourd'hui c'est risquer de s'attirer les railleries de "ceux qui savent". Faites l'expérience et dites que vous croyez en la possibilité de contacts avec l'au-delà.

L'homme étant particulièrement intéressé par ses problèmes, prie le plus souvent
lorsque survient l'épreuve. Si la prière est exhaussée, le "merci mon Dieu" est oublié parfois. En période de troubles les églises, temples, synagogues et mosquées sont remplies. La paix revient, ces bâtiments se vident...
Quelle tristesse ! Cela prouve que l'homme a besoin de croire, mais en certaines circonstances pour la plupart d'entre-eux, lorsque tout va mal.

J'ai la faiblesse de penser que la foi raisonnée, qui naît après des recherches longues et pénibles parfois, est plus belle que la foi du charbonnier qui existe parce que l'éducation reçue a joué son rôle, et quelque fois ce rôle a consisté à éduquer les enfants en leur disant "on ne sait jamais, cela peut être utile" ou "Si la foi ne fait pas de bien elle ne peut faire de tort".
Nous entendons ces réflexions qui font mal aux croyants parce qu'ils ont expérimenté, parce qu'ils se sont ouverts à la spiritualité. Parce qu'ils ont prié.
Le pari de Pascal n'est pas le résultat d'une recherche, même si, au demeurant, Pascal fut un très grand homme.

Lisons les oeuvres de ceux qui ont expérimenté la foi : Allan Kardec - Léon Denis et les autres. Méditons-les après avoir prié. Ensuite expérimentons nous-mêmes. Cherchons un groupe fraternel et sérieux. Ah ! le mot est lâché : sérieux ! Car trop souvent des charlatans exploitent la crédulité de gens sincères qui sont prêts à payer pour "recevoir un message" de la part d'un être cher désincarné. Que d'annonces dans la presse, du style "Madame Irma, voyante extra-lucide, disciple d'Allan Kardec, reçoit de ....h. à ....h." Cette annonce a bel et bien existé dans la région liégeoise, mais j'ai changé le nom.

Que Dieu bénisse le Père Brune, le professeur Dierkens, et d'autres qui font des recherches pour prouver l'existence du monde des désincarnés.
Courage, chers ami(e)s, dans votre combat pour la reconnaissance de la vérité par le plus grand nombre. Internet peut être un moyen très utile pour cela.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite