Heureux les simples d'esprit - La solitude affective est celle dont on parle souvent, mais ce n'est pas celle-là qui nous affecte le plus. Cette solitude a, je pense, pour cause l'éclatement des familles.

 

Infos pratiques


tl4
Comment expliquer la solitude grandissante dans notre société actuelle ?

Avis sur la question
icone

Heureux les simples d'esprit

Le 06 janvier 2008 par Lecate
La solitude affective est celle dont on parle souvent, mais ce n'est pas celle-là qui nous affecte le plus. Cette solitude a, je pense, pour cause l'éclatement des familles. Le plus souvent elle est la cause de ce manque d'amour caractérisant notre époque.
La solitude dont parle ce texte est d'une autre nature, c'est un manque qui nous assaille et que rien ne peut combler.
Comment accepter sans crainte la fin de ce « moi » qui nous caractérise et que nous avons élaboré pendant toute une vie ?
La solitude, ce face à face avec nous-même, efface nos certitudes et nous voici envahis par le doute, pire encore, nos recherches ont-elles servi à autre chose qu'à nous entraîner encore un peu plus loin sur un chemin de plus en plus mystérieux ?
Vivre pour apprendre à mourir, disait Platon, peut-être voulait-il dire que mourir serait facile si nous parvenions, au préalable, à nous débarrasser de notre ego, ce vieil homme qui vit en nous, pétri d'orgueil, avide de pouvoir et de concupiscence.
« Heureux les simples d'esprit », cette citation si souvent utilisée peut ici être interprétée d'une manière plus compréhensive.
Confiants comme de petits enfants de quoi pourrions-nous avoir peur ?
La foi est un rempart que la solitude n'arrive pas à franchir.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite