Jésus - Les textes fusent, d'où l'intérêt que nous portons à vouloir ou pas croire en son existence. S'interroger en soi est déjà une démarche qui signifie que nous ne sommes

 

Infos pratiques


tl4
Jésus est-il vraiment mort sur la croix ?

Avis sur la question
icone

Jésus

Le 08 mars 2006 par Guymel
Les textes fusent, d'où l'intérêt que nous portons à vouloir ou pas croire en son existence.
S'interroger en soi est déjà une démarche qui signifie que nous ne sommes pas indifférents à son Histoire.
J'ai eu la chance d'habiter un petit village en Belgique, qui s'appelle Ligny, et les habitants de ce village pouvaient postuler pour jouer la passion du Christ.
Je peux vous assurer que ce n'est pas mon intérêt pour la religion qui m'a poussé à jouer dans cette pièce.
Classé dans la catégorie des ultra timides, pas question d'avoir un rôle à texte, et le metteur en cène me proposa la première année le rôle de l'apôtre Jean.
Je laisse parlé mes émotions, lorsque, je me surpris à plusieurs reprises à pleurer sur scène lorsque Jésus se trouve sur le mont des oliviers, puis amené au Sanhédrin pour y être jugé, et sur la croix pour y être crucifié... bref Très impliqué dans mon rôle d'amateur, mais je ressentais beaucoup de peine pendant ces passages.
Vous ne me direz rien d'extraordinaire... et bien non, sauf cette sensation à la fois de grandeur, et de petitesse, de joie et de peine, de réalité ou de fiction. Il existe des écritures, certes mais je n'ai pas lu, ce que je retiens, c'est l'existence d'un homme tout à fait ordinaire, qui a eu une vie comme la plupart des communs de mortels, sauf qu'à cette époque il a excellé dans la cour des miracles pour remettre en question l'athéisme de beaucoup de personnes... qui n'ont pu que constater qu'il existait bel et bien autre chose sur cette terre.
Avez-vous regardé la ligne verte hier soir sur la 2 ?
Rien ni personnes ne peut nous obliger à croire en l'existence de quelque chose que nous ne voyons pas, certes si j'en retiens la personnalité de St Thomas... je dis simplement que les pouvoirs que nous disposons en matière de guérison, pour le plus grand bien de nos semblables est une preuve suffisante pour croire que ce n'est pas nous seuls qui pouvons agir, mais, avec l'aide de la conscience universelle, si nous ne voulons pas l'appeler Dieu.
Amitiés
GUY

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite