-

 

Infos pratiques


tl4
Doit-on se détacher de la matière pour vivre une spiritualité saine?

Avis sur la question
icone

L'amour

Le 19 juin 2013 par Moiset
Le matérialisme est-il opposé à l'amour universel ?
J'aime bien mon confort, moi qui n'ai plus vingt ans. ça ne m'empêche pas de tendre la main aux autres, ni de m'occuper de ma propre personne ; puisque charité bien ordonnée commence par soi-même.
Je me demandais souvent si les "jeunes" pourraient supporter la vie dure que certains d'entre nous ont connus. Comment il pourraient s'habituer à une vie sans ordinateur, sans cinéma, sans internet, etc.
Je vous confie ma réponse : passé le choc, je crois qu'ils s'y feraient(pour la plupart), car d'une part il n'auraient pas le choix et d'autre part les occupations ne manqueraient pas dans un monde sans machines.
L'élevage et l'agriculture à la mode d'autrefois, l'administration au stylo et au papier, ce serait le plein emploi !
De fait chacun pourrait se sentir utile à la société... n'est-ce pas cela qui manque cruellement aujourd'hui ?
Quant à l'amour, l'universel, pouvons-nous affirmer qu'il y en avait plus au moyen-âge?
Ce n'est pas le matériel le fautif ! Ce sont les "hommes" et leur bêtise...
La "bêtise" qui pousse les "hommes" à placer un grand nombre de plaisirs au dessus des valeurs spirituelles, elle est en chacun de nous ! Hélas ! Je la vois en moi! Et c'est en ce sens que je vous disais : charité bien ordonnée commence par soi...
Amicalement,
Moiset

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite