L'impuissance apparente - Comment se faire constructeurs ? Comment le pauvre peut-il agir pour les autres face à la toute puissance de l'argent ? Peut-être en tout premier lieu en

 

Infos pratiques


tl4
Quelle action pouvons-nous mener pour faire avancer le monde ?

Avis sur la question
icone

L'impuissance apparente

Le 06 juin 2004 par Agatha
Comment se faire constructeurs ? Comment le pauvre peut-il agir pour les autres face à la toute puissance de l'argent ? Peut-être en tout premier lieu en tentant une refonte du sentiment d'impuissance et en essayant de comprendre pourquoi ce sentiment est là, si présent.
Sur le plan humain, qu'est-ce qui, en nous, nous fait ressentir une telle impuissance face au pouvoir de l'argent ?
- Probablement notre conditionnement à l'inconscient collectif. Nous sommes soumis, malgré nous, à des fonctionnements sociaux. Et l'argent roi, l'argent nerf de la guerre, nous est imposé comme schéma incontournable de possibilité d'action. Faire oui. Mais pour faire il faut pouvoir... et le pouvoir c'est l'argent !
- L'isolement peut-être aussi, lorsque confrontés à nos propres difficultés et à la nécessité d'y faire face, nous avons conscience qu'il faut tout jeter de notre énergie dans la bataille. Cet impératif du « se battre pour sa propre survie » nous laisse plus ou moins seuls et nous éloigne du chemin de la prise en compte des autres. Il est possible d'y voir une certaine forme d'égoïsme. Il est aussi possible de regarder cette réaction comme une part d'instinct de préservation.
- Notre façon également d'appréhender l'argent. Ne voulant pas d'un Dieu fric, notre mouvement intérieur nous met en opposition. Nous voyons l'argent piège, l'argent tentation, l'argent ennemi. Nous lui refusons le pouvoir, nous rejetons sa possibilité de puissance, nous n'en voulons pas comme choix.
Tout cela fait un amalgame de données diverses et contradictoires (je ne veux pas de l'argent.. mais sans argent rien n'est possible) qui nous laissent immobiles et dans le sentiment d'impuissance.
Pour nous rendre constructeurs, sortir de l'impuissance nous avons divers atouts
- La pauvreté elle-même qui nous rend inventifs, car elle nous pousse à réfléchir, trouver des moyens, mettre en place des solutions
- La possibilité de passer du mot au mot « solitaire » au mot « solidaire », en unissant des moyens, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières. Certaines communautés minoritaires, dans notre pays, ont trouvé des systèmes assez ingénieux de solidarité.
- Une réévaluation de notre approche de l'argent. Si nous pouvons le voir, non comme l'ennemi, le tentateur, mais comme une énergie neutre qui n'est que ce que nous en faisons, nous le regarderons de manière autre, comme un outil utile et positif, un moyen à mettre au service de tous.
- La foi en Dieu pour nous soutenir dans l'action, la foi en l'Homme (avec un H majuscule), la foi en nous et en la fraternité universelle.
- La prise de conscience de la puissance de la pensée créatrice qui fait de nous des enfants de Dieu, créateurs du possible. Mille petites bougies lancées vers l'infini retombent en feu d'artifice.
- L'action elle-même, là, dans l'immédiat et l'individuel, même si cela nous semble insignifiant. Une main tendue, juste un petit effort dans l'oubli de ses difficultés pour voir l'autre dans la sienne et lui donner l'aide que l'on peut, même si c'est peu.
La conviction que de notre moindre mouvement peut jaillir quelque chose d'inattendu car comme le l'adage : « un papillon bat des ailes à New York, un raz de marée se produit à Tokyo ».
Non, nous ne sommes ni démunis, ni impuissants. Le tout est de le réaliser et de commencer à le vivre.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite