-

 

Infos pratiques


tl4
Qu'est-ce qu'un "maître" ?

Avis sur la question
icone

La définition du mot "Maître" par Osho

Le 18 août 2008 par Djivhana
Les maîtres n'enseignent pas la vérité, car celle-ci ne peut pas être transmise. Ce que le maître vous enseigne va plus loin : cela dépasse les textes et les mots. Il s'agit d'une énergie qu'il active en vous, une sorte de synchronicité. Vous devez vous approcher du maître avec un grand amour, une confiance complète et le coeur ouvert. Vous ne savez pas qui vous êtes. Lui, par contre, sait qui il est et aussi qui vous êtes.
Comme la chenille qui ignore qu'elle peut devenir un papillon, vous êtes cette chenille, à savoir des bodhisattvas et tous les bodhisattvas étaient des chenilles. Les bodhisattvas peuvent se transformer en papillon qui lui peut devenir le bouddha : il porte en lui ce potentiel car il est un bouddha en essence.

Dans le Zen, le "Maître" ne domine pas autrui, car il est maître de lui-même. Chacun de ses gestes et chacunes de ses paroles reflètent l'être illuminé qu'il est.
Il n'a pas de buts personnels ni le souhait que les choses soient différentes de ce qu'elles sont. Ses disciples se rassemblent autour de lui, non pas pour le suivre, mais pour s'imprégner de sa présence et pour être inspiré par son exemple.
Dans les yeux d'un maître, vous voyez votre propre vérité et dans son silence, vous tombez plus facilement dans le silence de votre propre être.
Si vous pouvez trouver un tel être, maître, vous êtes béni.
Dans le cas contraire, continuez à chercher. Apprenez tout ce qui est à apprendre auprès d'enseignants et de prétendus maîtres et poursuivez votre chemin.

Charaiveti, disait le Bouddha. Continuez, allez plus loin, toujours plus loin.

Un matin, au levé du soleil après une méditation j'avais une question importante en relation avec une décision à prendre. J'ai écouté l'appel de mon âme qui me dictait de prendre mon jeu de tarot d'Osho et c'était cette carte : XX11 - Le Maître - dont j'ai retiré du jeu.
Le message que je recevais à ce moment-là, était tout simplement que moi, Djivhana, j'étais la seule et unique maître de ma vie et que ma décision m'appartenait et que sur cette terre je suis un être de lumière et totalement libre dans tout ce que je suis.

C'est un appel du coeur qui nous pousse à vouloir être maître. C'est un long processus d'individuation qui est toujours en devenir que de vouloir être soi-même. C'est si naturel et si fort en soi lorsque nous ressentons cet appel d'amour qui se manifeste au centre de soi.

Pour moi être "Maître" c'est maîtriser sa vie tout simplement dans tout ce qu'elle nous réserve peu importe ce qui est là devant moi. C'est se sentir en union avec le mouvement de sa vie. "Maître et Disciple de soi-même".

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite