La foi, la fée de l'âme - La Foi, la fée de l'âme La foi est un souffle, une plume légère qui se pose sur ton front quand ton coeur s'ouvre. La foi est un théâtre

 

Infos pratiques


tl4
Que signifie pour vous avoir la foi ?

Avis sur la question
icone

La foi, la fée de l'âme

Le 08 mars 2005 par Perceneige
La Foi, la fée de l'âme
La foi est un souffle, une plume légère qui se pose sur ton front quand ton coeur s'ouvre. La foi est un théâtre où les actes sont Amour. La foi est un regard de mère qui se pose sur toi et qui te donne la force de croire en ce que tes yeux ne voient pas toujours. La foi est un acte aveugle, guidée par le coeur. Quand la foi se fait sommeil parfois dans l'ombre, quand, fatiguée et exsangue, en tes rêves démunie tu ne crois plus. Quand, petit être de chimères, tu te roules dans une agonie de mots qui ne résonnent plus, quand, aveugle tu dois poursuivre ton chemin car tu as perdu le regard du coeur, alors tu te dis parfois que ta foi t'a peut-être abandonnée. L'homme apeuré avance parfois seul sur ses chemins intérieurs, il se dit avoir perdu la foi mais la foi est là, tapie dans l'ombre, attendant le réveil du libre arbitre. Quand tes yeux brûlés se confondent en sanglots et en rage de ne plus croire en toi, en la foi de dieu en toi, divine et éternelle absence de celui qui attend. Alors courbe-toi et regarde le ciel, en lui, la foi renaît d'un amour éternel. La foi est partout, elle est partout en nous, et même en ceux qui ne veulent pas d'elle. La foi est une amie qui guide, une amie qui soigne et qui guéri la foi est le baume de l'âme, en elle et par elle l'homme apprend à voler...
La foi est un élan du coeur qui ne s'enseigne pas, tu te réveilles un matin et le vent se lève, le vent caresse ton front d'un souffle chaud, des frissons parcourent ta colonne entière et pourtant tu as chaud. Un brasier est en toi et il t'appelle, la foi est là tu le sais, Dieu est là aussi il attend ton appel, toi qui ne savais pas il y a peu de temps encore comment prier. Des années de conditionnements à nier l'existence de Dieu et soudain tu laisses tout ce qui t'a été appris, tu laisses tes peurs, tes culpabilités, tes regrets et tes doutes et il ne reste rien, rien que elle toi et Dieu. La trilogie mariale est à réinventer : elle est là et tu regardes en toi ce que tu ne voulais pas voir le souffle coupé, le coeur rythmant la marée de cette somptueuse découverte.
La foi est un oiseau libre, aucun dogme, aucune convention aucun schéma ne peuvent l'emprisonner. La foi est ce souffle d'amour qui échappe aux pouvoirs de ceux qui veulent la soumettre et la plier.
On ne peut pas décider de renforcer la foi par l'esprit ou par l'intelligence la foi échappe à ces domaines, la foi est lovée dans le coeur et elle n'admet d'autre berceau. Seuls les actes d'amour ont le pouvoir de fortifier la foi. Donner sans rien attendre en retour. Le rideau se lève et vous êtes peut-être dans la foi. Dans la foi il n'y a aucune urgence, les fruits de notre foi ne seront pas récoltés par nous mais par nos enfants. Alors a-t-on vraiment le droit de leur laisser des arbres sans fruits ?. Celui qui cherche un quelconque pouvoir dans la foi ne cherche pas Dieu mais renforce sa propre vanité. La foi est un acte d'amour qui n'attend aucun merci en retour car il est don de soi, don du coeur, don où se conjuguent toutes les vibrations.
Fraternellement. Perceneige.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite