La paix : remise en cause perpétuelle - Il n'y a aucune obligation morale à privilégier la tranquillité à la remise en cause. La paix, assimilée à la tranquillité absolue est une remise en cause perpétuelle. Le

 

Infos pratiques


tl4
Faut-il privilégier la tranquillité à la remise en cause ?

Avis sur la question
icone

La paix : remise en cause perpétuelle

Le 26 février 2007 par Cirenoterbel
Il n'y a aucune obligation morale à privilégier la tranquillité à la remise en cause.
La paix, assimilée à la tranquillité absolue est une remise en cause perpétuelle.
Le fait d'être en paix ne signifie pas être figée dans un état de béatitude, bien au contraire.
C'est par la remise en cause de tous ces actes que l'on trouve la paix, si l'on ne se posait pas de questions nous serions quand même dérangé au fond de nous-même par un je-ne-sais-quoi qui ne nous laisserait pas tranquille.
Dans MATRIX, il est dit : « Nous ne sommes pas là pour faire les choix mais pour savoir pourquoi on a fait ces choix. »
Celui qui ne se pose pas de question sera dérangé par quelle chose dont il ignore l'origine.
Celui qui privilégie la remise en cause à la tranquillité ne trouvera pas la paix car sans cesse, il se posera des questions.
Pour pallier à ce problème, j'utilise souvent la méditation transcendantale ou en bouddhisme le lâcher-prise, il faudrait laisser venir la solution de l'intérieur car notre inconscient connaît toutes les réponses.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite