Le message ? - Ce que nous lègue, non Jésus dont l'existence n'est guère certaine, mais l'église catholique (étant celle à qui l'on doit les écrits régissant la foi chrétienne), c'est le sentiment

 

Infos pratiques


tl4
Pourquoi certains cherchent-ils d’une façon habile ou inconsciente, en citant régulièrement des paroles de Dieu ou de Jésus sans les nommer, à nous ramener à une vision très catholique ?

Avis sur la question
icone

Le message ?

Le 14 avril 2008 par Jean
Ce que nous lègue, non Jésus dont l'existence n'est guère certaine, mais l'église catholique (étant celle à qui l'on doit les écrits régissant la foi chrétienne), c'est le sentiment de culpabilité.
Tout notre continent est imbibé d'une culture de la faute, celle du meurtre du fils de Dieu... et du fait que ce dernier aurait malgré tout donné sa vie pour sauver toute notre race impie.
Nous sommes donc, dans cette croyance, des êtres ayant pêché contre Dieu car nous avons laissé et fait mourir le "fils" qu'il nous aurait envoyé.
Tout cela à beau nous paraître un peu simpliste comme doctrine de nos jours, il n'en reste pas moins que nous vivons inconsciemment avec ce sentiment de culpabilité dont nous devons nous libérer.
Personnellement, je pense que l'homme a déjà assez de soucis avec sa propre démarche, qui est d'abord de lutter contre ses propres ombres, dont il sent en lui que jamais il ne vaincra totalement leur présence sourde. C'est un peu trop lui demander de se sentir, en plus de cela, responsable de faits qui auraient été commis par certains de ses ancêtres dont il ne sait rien et, surtout, dont on ne sait rien avec exactitude.
Il arrive souvent que, baignés dans cette culture catholique culpabilisante, certains, en toute bonne foi, pensent rendre service aux autres en leur redonnant ce qu'on leur a donné à boire lorsqu'ils étaient enfants.
Pourtant la vraie source me semble plus claire et limpide, plus directe et moins sordide.
L'homme possède une part d'ombre contre laquelle il doit lutter jusqu'à s'en défaire afin de devenir un être lumineux qui apportera autour le lui et en sa propre chair, le soleil qui est en possession de chacun.
Lorsque l'homme universel sera né, il regardera les étoiles, il cherchera et utilisera ce cerveau qui doit penser sans relâche pour se réaliser, et, alors seulement, il cherchera le destin d'une race qui se trouve ici, souvent, comme étrangère et parasite à la terre. Mais cela est un autre sujet, je préfère conclure en regardant l'avenir et non une histoire dont on sait qu'elle enseigne beaucoup et permet de nous aider à comprendre l'avenir... uniquement si les faits sont prouvés et non modelés pour permettre à des dogmes de régler nos vies afin de faire de nous de sages moutons. Personnellement, mon Berger s'appelle Dieu et cela me rend bien plus libre.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite