-

 

Infos pratiques


tl4
Quels sont les dangers du spiritisme ?

Avis sur la question
icone

Le monde invisible et ses dangers

Le 01 novembre 2006 par Sananda
Bonjour tout le monde,
Permettez-moi, de partager certaines reflexions spirituelles avec vous.
Le monde invisible et ses dangers.
Est invisible ce qui ne peut se voir... Est invisible ce qui ne peut s'entendre... Est invisible ce qui ne peut se toucher... Est invisible ce qui ne peut se sentir... En fait, est invisible tout ce qui échappe à la perception de nos sens physiques... le fait de ne pas entendre un son, ne veut pas dire que ce son n'existe pas, mais la vibration de celui-ci, n'est pas perceptible par nos oreilles physiques. Alors où commence, où s'arrête le monde invisible ? puisqu'il est invisible. Quand on parle d'un monde invisible on parle... D'entitées desincarnées... d'esprits, d'élémentaux, d'anges, de démons, de larves, de schémes, de sucubes ou d'incubes... d'ondines, de sylphides, de salamandres, de gnomes... de sphères, de principes, d'égrégores... d'un ou plusieurs mondes, qu'il soit ignés ou astrals, qu'il ssoient du haut ou du bas.. Sans compter les différentes hiérarchies éthériques du shambhalla, ainsi que les puissances cosmiques des autres mondes... Alors, où commence, où s'arrête le monde invisible ? Qui maîtrise qui ?
C'est en ce sens, que je souhaiterai mettre l'accent sur les dangers, qui entourent le monde occulto-spirituel ou magico-spirituel.
Quand j'observe, le grand nombre d'individus se qualifiant de médiums ou de channeling spirites, cela me fait bondir, ce n'est pas tant sur le fond, mais sur la forme. Certains d'entres-eux, sont des chercheurs honnêtes, qui ont de plus, de réelles possibilités médiumniques, (Elément Feu) mais qu'ils utilisent sans vraiment savoir comment ces plans ignés fonctionnent et c'est bien là le problème, la majorité de ces pratiquants, même sincères, n'ont aucune maîtrise de ce qu'ils font et il y a bien évidement un danger à cela. On ne peut évoquer ou invoquer des entités d'un monde igné sans avoir acquit un certain niveau d'évolution spirituelle. Je ne parle pas de ceux qui pensent être médiums, parce qu'ils ont des flashs, ou de ceux qui se disent voyants, alors qu'ils ne sont qu'empathes. (Je ne parle pas non plus, des innonbrables charlatans qui peuplent notre société, proposant leurs pseudos services, à des fins financières).
Qu'est-ce que la médiumnité, comment ça fonctionne ? L'opérateur (Médium) met son corps, à la disposition d'une entité non incarnée ou desincarnée, pour que celle-ci, puisse s'exprimer au travers d'un corps incarné, cela se fait par incorporation partielle ou totale par cette entité dans le corps de l'opérateur. Les voies emprutées par ces énergies se situent le plus souvent à la base de la nuque et cette incorporation se manifeste dans la majorité des cas, comme les symptômes de l'epilepsie. Le problème est que si l'opérateur est un amateur débutant, c'est à dire, sans avoir acquit un certain niveau d'initiation, ce dernier peut se retrouver en réel danger, avec une entité qui ne souhaiterait plus sortir de son corps, ou pire encore, une entité qui virerait l'opérateur de son propre corps... et là, je sais de quoi je parle ! Ce qu'il peut vous arriver au mieux, c'est que l'entité qui vous a pénétrée, ne vous laisse des traces de son passage à travers ses énergies, ce qui nécessitera par la suite, une purification de votre structure physico-éthérique. Car n'en doutez pas, les premières entités qui viendront à votre rencontre, lors d'une scéance médiumnique, sont celles du bas astral et non les anges et encore moins les hautes sphères.
Ce qu'il faut savoir d'une manière générale, c'est que les entités desincarnées, qui répondent facilement aux invocations des médiums ou des spirites, ne sont que très rarement celles que l'on attend au départ... elles sont souvent sans rapport avec les entités invoquées ou invitées nominativement lors d'une scéance. Il faut savoir, que les premieres énergies que l'homme attirent, sont celles qui lui sont le plus proches, c'est à dire, les énergies qui vibrent sur des plans denses et notamment les entités du bas astral, ce qui est logique.
Le bas astral adore jouer avec notre corps psychique, il aime soulever nos angoisses et nos peurs (énergies denses et négatives, dont les larves et entitées involutives se nourrissent) le bas astral, pratique aussi la manipulation des êtres incarnés et ce, à travers la l'utilisation de l'émotion... comme la peine, la colère, la haine etc. de là, un médium non avertit, perdrait toute capacité de contrôle sur l'entité.
Un médium ou un spirite, attire toujours les entités ou les sphères relatives à leurs champs vibratoires liés à leurs structure propre, plus celle-ci est dense, plus elles attireront les énergies denses du bas astral. Mais la majorité des médiums, ignorent ce qu'il se passe vraiment, lors d'une scéance médiumnique... puisque qu'ils sont déconnetés de leur conscience.
Certains médiums, d'un niveau plus élevé, s'attachent les services d'une entité ou d'un élémental pour satifaire leurs volontés. Là réside un autre danger, celui d'être corrompu à ces sphères ignés, en devenant leur propre esclave après le trépas. Ne pas oublier les lois de cause à effet... on récoltera demain, ce que l'on sème aujourd'hui.
Donc, j'invite ceux qui se sentent interpellés par ces quelques lignes, à la plus grande prudence quant à leurs pratiques spirituelles, certaines sont relativement dangereuses pour les néophytes.
J'ai constaté, que certains membres demandaient de l'aide auprès des médiums ou des spirites, suite au décès de l'un de leur proche. Cela est bien naturel ou bien humain et je me joins bien évidement à leur tristesse, j'ai moi-même connus ce sentiment de vide, quand des êtres qui m'ont été chers m'ont quittés. Mais, il faut savoir aussi, que certaines de nos attitudes, ne leurs rendent pas service dans l'au delà, car il ne faut pas que l'âme de nos proches, soit emprisonnée ou retenue par nos sentiments (énergies pensées)... au contraire, il faut les encourager à de continuer leur route vers la lumière. Acceptons la mort comme une libération, celle du détachement entre le corps physique (véhicule) et l'âme. De grâce, mes amis, il ne faut pas les retenir... n'invoquez pas vos proches, ils savent où ils sont et ce qu'ils doivent faire... c'est à eux de juger de quand et comment ils vous contacteront... laissez faire le temps.
Il se peut que ce sujet soulève quelques avis divergeants auprès de certains membres et c'est normal... Néanmoins, je précise que dans un échange, c'est la forme collective de la pensée qui prime et non l'approche individuelle ramenée à ses propres expériences ou a son propre cheminement... le côté " Moi je ne suis pas d'accord, parce que moi JE " cela a ses limites, car au final le "Je" n'est pas constructif.
Il faut prendre en considération que sur un forum, les niveaux et les sensibilités spirituelles sont très différentes des uns aux autres... et ce qui est valable pour l'un ne l'est pas forcémment pour l'autre. (Pensez à ceux qui n'ont pas le même niveau que vous)
Ces quelques lignes expriment juste une réflexion liée à l'information et à la prévention, en espérant que cela suscitera, la prise de conscience des précautions à prendre, dans la pratique de certaines voies spirituelles... elles n'ont pas pour but de faire peur, ni de provoquer ou de juger ceux qui pratiquent la médiumnie ou le channeling.
Bien à vous tous,
Paix et Amour
Sananda

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite