Le suicide courage ou lâcheté - Je me permet de vous donner mon avis car j'ai été confronté au départ d'une personne très proche de moi de cette façon. Comment peut on parler de courage

 

Infos pratiques


tl4
Que deviennent les personnes qui mettent fin à leurs jours ?

Avis sur la question
icone

Le suicide courage ou lâcheté

Le 08 août 2008 par Alissa
Je me permet de vous donner mon avis car j'ai été confronté au départ d'une personne très proche de moi de cette façon. Comment peut on parler de courage ou lâcheté ? Moi je tendrais à parler d'inconscience, est-on vraiment conscient du geste ou de l'acte que l'on fait quand on choisit de se suicider ? Je n'en suis pas sûr, le suicide me parait être, dans ces sociétés très évoluées, le refus de cette vie car ceux-ci se retrouvent submergés par les attentes et devoirs parfois trop lourds qu'attend la société (comparativement au pays pauvres ou sous développés où le suicide est presque inconnu). J'ai beau chercher, essayer de comprendre comment certaines personnes qui ont tout pour être heureux choisissent de partir souvent en laissant femme, enfant et famille dans le désespoir le plus complet... mais ceux-ci n'étaient-ils pas tellement plus malheureux que nous que le suicide leur paraissaient être la solution pour arrêter de souffrir ? Est-ce un choix que de mettre un terme à ses souffrances ? Je ne pense pas, mais plus une obligation, la souffrance nous aveugle et ne nous permet pas d'entrevoir les différentes possibilités qui s'offrent à nous (du moins pour ceux qui ont une sensibilité plus acerbée, je dirais même plus proche de Dieu que nous devenu complètement insensible et même comment accepter cette vie ?). Ils ne peuvent y faire face, certains doivent prendre conscience à ce moment là de leur geste, mais je ne pense pas qu'ils le peuvent avant, sinon je ne pense pas que mon ami serait parti. J'espère tout du moins que là haut ceux-ci trouvent le réconfort dont ils ont besoin et j'espère aussi que pour ces pauvres âmes et esprits ils pourront revoir ceux qu'ils ont aimés sur cette terre, tout comme nous les reverrons aussi, du moins c'est mon souhait et c'est dans ce sens que vont mes prières.
Ils sont partis trop tôt ces pauvres malheureux, encore plus malheureux que tous je pense qu'il faut plus les soutenir que dire qu'ils ont été lâches ou courageux.
Voilà ma triste pensée concernant le suicide qui est un véritable mal de la société et qui ne fait qu'augmenter, prouvant le refus de ceux qui sont les plus sensible (et pour moi proche de Dieu) de vivre dans la société que nous fabriquons.

Tous les avis

Donnez vous aussi votre point de vue sur la question
en cliquant sur 'Donner son avis'.
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite