-

 

Infos pratiques


tl4
Le parfum, un signe de l'au-delà ?

Avis sur la question
icone

Message de l'au delà

Le 12 juin 2008 par Visiteur
Je me permets de venir à vous suite aux textes concernant les messages de l'au delà via des parfums, je voudrais parler de l'interprétation de ce que l'on voit comme des signes, en effet comment ressent-on ou sait-on qu'un signe est bien celui de nos disparus ? ou qu'il vient de l'au-dela je rebondis sur l'avis de la personne qui est persuadé que le parfum qu'elle a senti est la présence de son père prés d'elle, il est vrai que notre douleur est parfois tellement dur pour nous psychologiquement et même parfois physiquement que notre corps et psychique et là c'est mon avis réagi pour nous sauver de la tourmente dans laquelle nous sommes, on constate ainsi parfois l'effet que peut avoir certains médicaments placebo sur le corps et le psychique des gens
Pour ma part en pleine lecture de "mémoire spirite" je me rends compte que la communication avec nos êtres chers est possible mais comment faire pour savoir que ce que nous avons reçu est bien un message et pas notre cerveau qui nous "joue des tour" on a tellement besoin parfois d'espoir que même de simples signes vrais ou faux nous maintiennent dans l'espoir et qu'est la vie sans espoir ?
Pour ma part je pense avoir reçu des signes de mon psychique ou de la personne que j'ai perdu ( je vous avouerais que j'ai du mal à le raconter car ce qui me paraît évident et vrai peu paraître incongru et surréaliste pour ceux qui ne se sont jamais posé la question de la mort et aprés). Lors du décès de l'homme que j'aimais par suicide, la douleur et l'incompréhension m'ont inondé mais j'ai tellement eu envie et l'espoir que la mort n'est qu'un déplacement dans un autre monde que j'ai commencé à m'interroger à me poser des questions fondamentales et 3 semaines et 3 jour après son décès j'ai eu 2 "signes" qui ne se sont jamais répétés ni produits en temps normal. En effet ce jour là, toujours dans la tourmente et l'incompréhension, j'étais moi-même en train de toucher le fond je n'avais plus la force de rien j'avais l'impression de trainer avec moi une chape ou halo de douleur au dessus de moi. Je n'avais pas la force d'affronter le présent dans ma douleur, j'essayais de trouver un réconfort dans la bible ou du moins des paroles qui pouvaient m'apaiser. Et rien ce jour là dans ma voiture en train d'attendre mon fils tout en pleurant et lisant la bible car je n'en pouvais plus. Mon poste radio de voiture était allumé et le son moyen tout d'un coup la radio c'est arrêté net, pas éteint mais arrêté (cela ne s'est jamais reproduit). Je n'ai pas vraiment pris cela au sérieux en me moquant de moi-même, en me disant qu'effectivement ce n'était pas très sérieux de lire la bible avec la radio en fond sonore. Par la suite je suis rentrée chez moi j'avais acheté une demi baguette que j'ai mis dans un sachet plastique posé sur la table puis plus d'une heure après, assise à ma table, toujours en train de chercher un espoir dans les écrits de la bible, toujours en pleurant de tristesse immense, j'entends un bruit de plastique. Je regarde le sachet avec le pain à l'intérieur et le fixe, celui-ci continue à faire du bruit comme si quelqu'un pressait le sachet plastique (pendant au moins 20 secondes). Je sais ce que j'ai vu, il n'y avait pas de vent et je n'ai pas de cafards ni fourmis à la maison qui aurait pu faire ce bruit. Depuis ma douleur a changé, j'ai toujours très mal d'avoir perdu quelqu'un pour qui j'avais beaucoup d'amour mais c'est surtout parce que je me suis rendu compte qu'il faudrait être très patient pour revoir, j'espère, ceux que l'on a perdu. Trois jours après, sans en avoir parlé à mon fils qui à 7 ans, celui-ci vient me voir pour me dire qu'il a fait une prière et que Yves lui a demandé de veiller sur moi. Veiller est un mot qu'il ne connaissait pas encore ou ne l'utilisait jamais jusqu'à aujourd'hui. J'espère de tout mon coeur que cela est vrai et dans tout les cas cela m'a donné espoir et encore mieux cela m'a poussé à m'instruire sur une possible vie après la mort. Mais la question que je me pose est de savoir si ce message était celui de Yves ou celui de mon esprit ou du moins mon "ange gardien".
C'est vrai que les messages que l'on reçoit ou produit nous maintiennent comme un fil à l'espoir, nous enlever cette croyance ce serait nous enlever notre espoir. Mais j'aimerais, même si j'en ai encore peur aujourd'hui, et parce que je pense manquer de connaissance, réussir à communiquer avec l'au-delà.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite