Mille et unes fuites - La fuite peut revêtir bien des formes. Notre nature est bien plus subtile que ne nous le laissent penser la plupart des enseignements modernes. Croire que nous ne sommes

 

Infos pratiques


tl4
"On ne peut pas ne pas s'aimer, on ne peut que se fuir" ?

Avis sur la question
icone

Mille et unes fuites

Le 22 avril 2009 par Thazz1
La fuite peut revêtir bien des formes. Notre nature est bien plus subtile que ne nous le laissent penser la plupart des enseignements modernes. Croire que nous ne sommes que notre corps est une forme de fuite car cette croyance nous éloigne continuellement de nos élans naturels, ce qui peut engendrer des conflits psychologiques importants par ailleurs. Mais sans aller dans cet extrême, nos croyances également peuvent nous éloigner de notre nature, dans ce genre de cas la fuite est subtile car elle se masque sous une approche spirituelle erronée, tout au moins partielle. Tout ceci se situe au niveau de la croyance bien sur puisque la fuite ne saurait se limiter à l'aspect physique.
Dans tous les cas, l'idée de fuite est intimement liée à notre esprit. En fait, je pense sincèrement que lorsque quelqu'un ne s'aime pas, c'est l'idée qu'il se fait de lui même qu'il n'aime pas et non ce qu'il est vraiment. Or entretenir une image fausse de soi est bien une forme de fuite, même si celle si peut être inconsciente. Il arrive aussi que certaines personnes refusent de voir leur propre vérité, refusent de s'éveiller à leur propre réalité et se maintiennent volontairement dans une confortable ignorance. Voilà un autre exemple de fuite, on se tourne le dos pour éviter d'avoir à admettre qu'on est dans l'erreur, que ce que l'on nous a enseigné est faux, que nous sommes responsables de notre propre réalité. Alors oui, quand il s'agit d'esquiver la réalité relative propre à chacun, nous ne manquons pas d'imagination. Alors oui, je pense qu'on ne peut pas ne pas s'aimer car on fait que porter des masques qui parfois nous répugnent, quelque fois nous étouffent et le plus souvent nous déplaisent. En fait, ce que nous n'aimons de nous, c'est ce que nous croyons à propos de nous. Et ceci s'explique dans la fuite qui nous maintien loin de notre nature véritable, que cette fuite soit volontaire ou non.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite