-

 

Infos pratiques


tl4
Pensez-vous qu'une vie extraterrestre puisse exister ?

Avis sur la question
icone

Mon opinion

Le 18 mars 2005 par Oniris
En première approche la seule chose que l'on peut affirmer, c'est qu'une multitude de savants se penchent depuis fort longtemps sur ce problème.
A ma connaissance, aux dernières nouvelles ils n'ont pour le moment trouvé que des présomptions, prometteuses soit, mais rien encore que l'on puisse affirmer sans risque d'erreur. Et les plus honnêtes le disent sans vergogne.
Donc, sans certitude on ne peut se réfugier que dans la conjecture. Ce qui n'est pas interdit. Il vaut mieux poser des questions et donner des avis n'engageant que leur auteur qu'affirmer des réponses péremptoires et des dogmes révélés.
Mais tous les espoirs sont permis et grâce aux engins que l'on envoient de plus en plus régulièrement sur les planètes et leurs satellites. Je pense que nous aurons bientôt des réponses qui correspondront ou non à nos attentes. Encore que les distances devenant de plus en plus grandes nous allons bientôt atteindre la limite de ce que nous pourrons connaître de notre vivant ou même du vivant de nos arrières petits-enfants.
Sachant que la lumière qui est le corps qui peut voyager le plus vite dans l'Univers ne peut dépasser (aux dernières nouvelles), 300 milliers de nos pauvres kilomètres par seconde, on peut se demander qui recueillera les informations en retour d'un engin spatial que nous aurons envoyé à seulement quelques années lumières, à la vitesse d'escargot de, soyons larges, 1 million de kilomètres par heure (rigoureusement impensable de nos jours). Les engins spatiaux actuels les plus rapides n'atteignent que péniblement qu'une petite fraction de cette valeur. Etant donné que, comme chacun sait, une année comporte autant de secondes que de jours multipliés chacun par 24 heures, chacune de ses 24 heures étant multipliée par 60 minutes et chaque minute multipliée par 60. Ouf ! Attendez, ce n'est pas fini ! La lumière parcourant pendant chacune de ces secondes la distance de 300 000 Km, soit en gros la distance de la Terre à la Lune, je vous laisse prendre votre calculette pour obtenir le résultat en siècles de voyage. Ce résultat dépassera vos prévisions les plus pessimistes. A se demander si le jour de la réception des données il restera quelqu'un sur terre pour les recevoir et même si la terre et le soleil seront toujours là !
Et on ne peut même pas espérer qu'un jour les progrès de la science et de la technologie nous permettront de dépasser cette vitesse fatidique car tout corps atteignant la vitesse de la lumière se transforme lui-même en lumière et cesse d'exister en tant que corps solide pour se transformer en photons, qui sont les éléments constitutifs de la lumière avec la température que l'on imagine. C'est une loi intransigeante de la physique.
Alors, que nous reste-t-il ? Avec beaucoup de chance et beaucoup d'argent des contribuables terriens, nous pourrons peut-être un jour visiter, au moins par robot interposé, les planètes les plus, proches ou leurs satellites. Ces robots nous enverrons des moissons de photos, de résultats d'analyses et de tests, qu'il nous faudra dépouiller et interpréter pour avoir quelques incertitudes de moins.
Que saurons-nous de plus ? Que telle planète ou satellite contient de l'eau congelée dans ses profondeurs, et que quelques oxydations de roches prouvent que des bactéries ou organismes quelconques ont pu résister à une époque lointaine aux conditions infernales du milieu ambiant. Mais pas de petits bonshommes verts, ni de lombrics ou anaérobies intelligents ! Enfin, je ne crois pas !
Alors ! La vie ? D'abord il faut bien se dire qu'une vie comprenant des êtres vivants intelligents, capables de communiquer, semblables de près ou de loin à l'homme terrestre a fort peu de chances d'exister sur un corps céleste suffisamment proche de nous pour que nous puissions y aller, même par le truchement de robots.
En effet, si les distances jusqu'à cette espérance de semblables deviennent trop grandes nous n'aurons jamais, ni nous, ni nos lointains descendants le plaisir de leur faire un signe amical de la main par un moyen électronique si sophistiqué soit-il ni d'en recevoir le retour ! Alors attendons encore un peu pour nous interroger sur des sujets dont nous n'aurons jamais la réponse.
Alors ! La vie ? On pourra très certainement, et très prochainement avoir des débuts de preuve de son existence présente ou passée. On connaît ou croyons connaître les conditions minimales d'apparition de la vie dans l'Univers proche. Ces conditions minimales évoluent suivant le rythme des découvertes scientifiques mais on connaît à peu près sûrement, au moins les principales : Les composants de l'eau, une quantité minimale de chaleur et de lumière. Pour la température il doit y avoir un maximum au-delà de laquelle l'impossibilité de vie semble acquise.
D'ailleurs, ces conditions minimales d'apparition de la vie et leur localisation semblent être le problème majeur des chercheurs dans ce domaine.
Il reste les témoignages, les illusions d'optique, les plumitifs et journalistes en mal de sensationnel, les affirmations de témoins plus ou moins sincères ou plus ou moins malintentionnés, enfin tout un monde qui a vu ou cru voir des êtres baptisés extraterrestres ou leurs traces. Je suis d'un naturel sceptique. Je suis aussi de formation sinon scientifique, au moins technicienne.
J'ai un esprit critique qui me fait (c'est peut être pour certains un handicap). Je cherche le défaut partout et je le trouve le plus souvent. La mariée est souvent trop belle. Donc, j'ai tendance à ne pas croire ce qui n'est pas vérifiable et reproductible. Je ne connais qu'un monde : le monde euclidien, celui où je vis où tout est ou doit être quantifiable et mesurable en unités quelconques, partout les mêmes et mondialement acceptées.
Un nombre important de témoignages n'est pas pour moi une preuve suffisante pour me convaincre. Il y a tant de situation où l'on peut se tromper ou être trompé. Je me méfie de tout ce qui est affirmé, je me méfie par conséquent aussi de moi-même. Rien n'est jamais sûr ! Lisez ou relisez les philosophes grecs. Ils vous apprendront le doute et la fragilité des témoignages surtout humains de gens de bonne foi.
Alors déçus ? Mon raisonnement et mes arguments vous privent de rêve ? Rassurez-vous, moi aussi ! Du moins de ce côté-là. Il y a d'autres rêves gratuits. Il suffit d'un peu ou de beaucoup d'imagination, ça dépend de l'ambition que l'on a. On peut même les échanger ou les écrire. Bien d'auteurs renommés doivent leur fortune à leurs rêves, même les plus fous.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite