Ni l'un, ni l'autre - Avons-nous au moins une fois dans notre vie renoncé à quelque chose ? Avons-nous posé un regard différent sur nous-même et la société qui nous entoure ? Avons-nous pardonné

 

Infos pratiques


tl4
Comment travailler sur soi ?

Avis sur la question
icone

Ni l'un, ni l'autre

Le 21 septembre 2008 par Guymel
Avons-nous au moins une fois dans notre vie renoncé à quelque chose ?
Avons-nous posé un regard différent sur nous-même et la société qui nous entoure ?
Avons-nous pardonné malgré le mal que l'on a pu nous faire ?
Avons-nous cherché à comprendre le pourquoi des choses que nous ignorions ?
Avons-nous appris à utiliser le langage du coeur ?
Avons-nous pris conscience que nous avions un rôle à exercer au sein de notre entreprise, de notre foyer de notre famille ?
Avons-nous porté à un moment ou un autre de l'aide envers nos semblables ?
Avons-nous un jour dit non à quelque chose qui nous était cher mais qui nuisait à notre santé ?
Avons-nous cherché à nous orienter vers un monde meilleur que le "nôtre" ?
Avons-nous peur de nous remettre en question lorsqu'il le faut ?

Autant de question, autant de réponse...
Le fait déjà de s'interroger sur ce que nous pourrions faire pour nous améliorer de jours en jours, de nous corriger de certains défauts, est déjà un pas vers soi.
Je pense que celui qui grandit naturellement dans cette dynamique ne s'interroge pas, car cela fait partie de lui... mais pour tous ceux qui se posent la question, comment puis-je arriver à devenir meilleur, à me centrer, à entrer dans l'unité, c'est un pas vers soi.
Quelque soit la voie que nous choisissons, celle de lire ce site, de regarder des émissions à la télé, des films, des revues psy ou autre... peu importe nous avons toujours quelque choses à apprendre qui nous fera évoluer, grandir. J'ajouterai, avec beaucoup de respect, que si même nous nous cassons la figure contre des obstacles, que nous en comprenions la raison ou non, c'est aussi grandir, et évoluer que de comprendre les raison pour lesquelles nous nous sommes heurtés.
Il ne s'agit pas de renoncer à notre vie pour évoluer ni de de consacrer de vivre un sacerdoce quelconque, mais dans la simplicité de la vie de tous les jours, nous pouvons évoluer et grandir.
Dans un monde comme le nôtre ou la science s'interroge davantage sur notre composition physique et psychologique, je ne vous dit pas qu'à un niveau spirituel, même le plus élevé, nous ne sommes pas encore proche de la réponse... et pourtant les éléments se mettent peu à peu à place.
Donc pour celui qui est en quête d'évolution, qui s'interroge, qui cherche et trouve sa voie, je pense qu'il doit être plus éveillé qu'illuminé pour accepter mieux les choses de la vie.
Rien n'est jamais acquis, nous apprenons tous les jours de notre vie à essayer de pouvoir faire mieux, car la perfection n'existe pas, c'est comme la connaissance, nous avons toujours à apprendre.
Méfions nous de nos qualités parfois ce sont de défauts déguisés que nous ne sommes pas en mesure de déceler nous même...

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite