-

 

Infos pratiques


tl4
Quelle est la destinée de l'âme humaine après la mort ?

Avis sur la question
icone

Personne n'y échappera

Le 05 septembre 2010 par Librevillois
Bien de choses ont été dites au sujet de la vie et la mort des siècles durant ; mais le débat demeure à nos jours et certainement pour des siècles supplémentaires.
Le principal problème à ces deux fléaux que sont la vie et mort est que l'un nous sort du néant et l'autre nous reconduit vers le néant.
Le Néant ; voici notre mot clé. Nous pouvons tout dire de lui puisque la nature humaine est d'utiliser des suppositions ou des interprétations très difficiles à appréhender.
Il est une chose qui semble nous brouiller l'esprit ; il s'agit du monde de l'invisible. C'est le lieu d'examiner les définitions des termes "INVISIBLE" et "NEANT". L'on remarquera que l'invisible devient visible par des procédés scientifiques, mystiques, psychiques et autres ; cependant le Néant n'est accessible à aucune méthode connue de l'humanité.

D'où vient la vie ? de l'"Invisible" ou du "Néant" ?. Si la vie provient de l'Invisible alors l'humanité détient les outils nécessaires pour accéder à l'origine de la vie et d'éradiquer la mort, dans le cas contraire, nous conviendrons qu'elle provient du Néant et ceci nous conduit à dire qu'elle a une source au-delà de l'entendement humain.
En nous bornant sur la vie proprement dite, il est claire que l'humanité ayant existé des siècles durant n'a qu'une infinie connaissance de celle-ci ; c'est cela qui conduisit Confucius à faire la déclaration suivante : "Si nous connaissons si peu de la vie, que pouvons nous savoir de la mort ?". Nous cherchons dans le Néant et pourtant nous ne savons rien de l'invisible ; nous cherchons dans l'invisible alors que nous connaissons très infiniment le visible.

En observant simplement le monde, nous constatons sans aucun effort que l'univers tout entier fonctionne selon des lois bien précises connues ou non de l'homme. Tout mauvais usage conduit à un dysfonctionnement plus ou moins apocalyptique. Ainsi le créateur agit selon des lois et celles-ci nous poursuivrons où que nous soyons. Mais selon les écritures celui-ci est parfait et juge de l'humanité souillé jusqu'à la moelle épinière. La balance est-elle appropriée pour ce genre de procès ?. Du moins les religions sont partagées là dessus, il serait donc utile de faire recours à un avocat digne ; c'est-à-dire dont la perfection égale celle du créateur. La suite n'est pas du ressort de l'accusé que sont les humains.
Tel est mon humble point de vue.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite