-

 
tl4
Est-ce la mort ou la souffrance qui effraie ?

Avis sur la question
icone

Peur de la mort, et aprés ?

Le 22 février 2006 par Gabymae
De toute manière, la peur n'est pas constructive. On dit que certaines qui n'ont pas peur, lorsqu'elles se retrouvent au moment fatal sont terrorisées, et que d'autres jusque là anxieuses, se retrouvent très sereines et confiantes au moment du passage ; alors à quoi tiennent ses revirements de conscience. De la foi ?
Pour ma part, je crois en l'évolution de l'esprit d'une vie à une autre, en fonction d'un "compteur" de bonnes et de mauvaises actions ; n'est ce pas ça, finalement, la réincarnation ? Et si c'est ça, la peur ne serait elle pas liée à nos actions dans cette même vie que nous quittons ? Le terme de "passage" est lui même assez parlant, on passe...mais où ? C'est la peur de l'inconnu.
Ceux qui ont vécu une expérience de mort cérébrale n'ont plus peur après. Ils ont entrevu ce que sera la suite.
Personnellement, je suis limite impatiente de voir la suite...Mais il faut savoir vivre la vie, avant de savoir vivre(!) la mort;
Autres questions tout de même: Pourquoi est ce que, dans les croyances, les légendes,(attention, je ne parle pas de religions) on retrouve plus ou moins toujours les notions d'enfer et de paradis, les fantômes, les esprits...les fées ? Est ce que on a une conscience ancestrale de tout ça ?
La peur est elle liée à cette connaissance ancestrale ?
C'est terrible d'ignorer, mais la conscience est elle meilleure ?

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite