-

 

Infos pratiques


tl4
Est-ce la mort ou la souffrance qui effraie ?

Avis sur la question
icone

Pour Xianaelle

Le 27 novembre 2008 par Visiteur
Ta question me semble fort intéressante et j'ai eu envie d'essayer d'y répondre. Pourquoi revenir dans cette satanée souffrance comme tu dis, alors que l'au-delà est le paradis éternel. C'est le ciel. tout est Amour là-haut, il n'y a plus de matière, plus de corps physique, plus de souffrances. On retrouve les gens perdus, ceux qu'on aimait, qui eux étaient avec nous tout ce temps là. Ils ne s'ennuient pas de nous car, d'où ils sont ils nous voient et nous encouragent à continuer notre chemin malgré leur "disparition" dans notre monde. On n'a de la peine, on se demande s'ils sont avec nous, on les voit pas, on ne les sent pas on ne les touche pas, mais ils sont là dans cette autre dimension et ils nous accompagnent, ils savent qu'on souffre et qu'on s'ennuie d'eux. Certaines personnes ici bas, arrivent parfois à les voir, à les entendre, à sentir leur présence, et parfois, nous avons peur, alors ils ne reviennent plus. Ils ne veulent pas nous faire peur.Mais il reste que notre peine face à la perte de cet être cher, est réelle. On a vraiment de la souffrance et tellement que parfois on veut aller les rejoindre ces êtres chers décédés. Mais comme quelqu'un disait, on ne peut pas décider avec notre mental de mourir. On ne joue pas avec la vie, c'est sacré. Notre âme a choisi de venir sur terre, c'est pour une raison. Malgré toutes les souffrances qu'on peut vivre, il faut à tout prix apprendre à "dédramatiser" ce qui nous arrive, à voir la vie telle qu'elle est, c'est à dire belle. Parfois, les souffrances nous aveuglent et nous empêche de voir et de vivre cette splendeur de la vie. De jouir d'expériences extraordinaires, tels qu'entendre le chant d'un oiseau, écouter le son que fait l'océan, regarder un coucher de soleil, le soir quand le ciel devient rose-orange, jaune éclatant. Apprécier, la nourriture, un bon souper avec des amis, du vin, un bon film, un bon livre, regarder une toile, bref la vie est remplie de splendeur.
Il est vrai que la vie peut nous sembler injuste à nous les humains, car nous la voyons avec notre mental, avec ce que nous connaissons de cette vie. D'où l'importance de prendre conscience, que ce n'est pas juste cette petite vie ici bas et quand on meurt on disparaît à tout jamais. C'est le néant. Mais quelle tristesse en effet. La vie nous semble injuste quand un bébé meurt, quand notre enfant meurt, quand notre mère meurt, quand nos proches souffrent et sont malades. Mon amie me disait qu'elle ne savait plus si elle croyait en Dieu, car il ne lui aurait pas pris sa mère, si il existait un Dieu bon il aurait pris les tonned de pédophiles et de tueurs, pas sa pauvre mère si innocente avec tellement un grand coeur qui se dévouait toujours pour les autres. Mais je comprenais son point de vue, elle souffrait et elle en voulait à la vie. Mais ce n'est pas Dieu qui choisit de ramener les gens à la maison, ce sont les personnes elles-mêmes, ce sont leur plan de vie qui en a été fait ainsi.
Bref, je pense que ce que notre âme vient chercher, c'est la connaissance face à tout ces évènements, toutes ces expériences, notre être supérieur le sait, mais notre mental nous y bloque l'accès. Tu sais dans la vie on doit apprendre à devenir adulte. On a tous été blessés quand était un petit enfant. Même si on a été le plus heureux des petits enfants, il y a des choses que l'on a mal perçu et qui ont pu nous blesser. Et souvent en grandissant, on est confronté à ces mêmes blessures, soit par l'entremise d'un conjoint, nos enfants, ou encore nos amis, notre patron, etc. Il faut donc prendre conscience de ces blessures pour les soigner, pour arrêter de survivre et enfin vivre notre vie. La journée où l'on fait ça, c'est le bonheur. Je ne dis pas qu'il n'y a plus de souffrance (car on ne contrôle pas ce qui extérieur à nous), mais il n'y a plus de souffrances par rapport à comment on se sent, par rapport à notre manque d'amour.
En effet, sommes-nous stupides de vouloir revenir souffrir ici-bas ? Non, je ne crois pas, notre âme ne vient que grandir elle vient expérimenter des différentes choses, elle apprend. Des fois elle réussit sa mission ici-bas, des fois l'humain que nous sommes laisse les souffrances prendre le dessus, parfois même en détruisant les autres, en faisant le mal, et ça c'est une autre forme d'expérience que la personne choisit. Nous sommes ce que nous choisissons d'être, parfois à cause de nos parents, mais une fois adulte, le choix nous revient de cesser de souffrir, de faire face à ces blessures afin de gouter au vrai bonheur, et seulement quand on choisit de franchir cette étape, on peut dire que l'on a choisi d'accomplir notre mission, on sort du rôle de la victime, on prend notre vie en main, et à partir delà ce qui nous arrive est pour nous faire grandir comme avant, mais on en a conscience. C'est alors plus facile d'accepter la souffrance, qui on sait n'est que temporaire. Mais voilà, notre âme est heureuse d'être ici, dans ce monde physique, de vivre ces expériences, de goûter, la nourriture, faire l'amour, avoir un corps. J'ai entendu dire que les persones une fois de l'autre côté, on hâte de revenir expérimenté la vie sur terre car malgré les souffrances qui peuvent nous sembler insurmontables parfois, les bons côtés sont encore plus grands que ça, et la vie, c'est comme l'école, nous arrivons sur la terre avec différents bagages, différentes expériences passées, notre karma, etc. C'est donc pourquoi certaines personnes souffriront plus que d'autres en apparences, et celles qui malheureusement font souffrir, reviendront sûrement en jours en souffrant. La vie nous semble injuste parfois, mais moi je pense qu'il y a une justice invisible, ceux qui font le mal, quand ils meurent vont peut-être au paradis aussi, mais quand ils reviennent sur terre, leur mission n'est pas facile. Je crois en cette justice invisible et c'est rassurant. Mais n'en reste pas moins, qu'il ne faut pas laisser tout le monde le libre arbitre, et il faut tout de même avoir un système de justice et défendre les innocents. Je n'accepterai, jamais au grand jamais qu'on batte un enfant ou qu'on viole une femme en disant: ah elle était un homme dans une autre vie, elle l'a fait subir à quelqu'un d'autre, maintenant c'est son tour. Jamais, il faut usé de son gros bon sens. Je pense que c'est pour cette raison que nous revenons, nous sommes à l'école de la vie, et nous venons pour apprendre, évoluer, et ce n'est pas en restant dans notre petit cocon de lumière que nous y parvenons. Mais quand on aura eu assez d'expériences, nous ne serons plus obligés de revenir, mais pour ce faire on a beaucoup beaucoup à apprendre, du moins moi j'ai beaucoup à apprendre, et à regarder notre monde, je crois que je ne suis pas la seule, mais comme quelqu'un écrivait, beaucoup de monde souhaite savoir de plus en plus et s'ouvrir sur la spiritualité, ce qui est un très bon départ pour grandir. Donc nous venons travailler sur terre comme les petits enfants sont obligés d'aller à l'école, nous sommes obligés de venir sur cette terre, notre parent (notre âme) oblige notre enfant (notre mental) pour notre bien et pour apprendre, tel un bon parent qui envoie son enfant à l'école.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite