-

 

Infos pratiques


tl4
Qu'en est-il du pouvoir ?

Avis sur la question
icone

Pouvoir et responsabilité

Le 18 juin 2008 par Thazz1
Il me semble qu'il ne faut pas confondre pouvoir et responsabilité. Si la responsabilité engage son détenteur à des actions ou des choix impliquant d'autres êtres à une échelle plus large que l'individu, le pouvoir quand à lui exprime la capacité d'action elle-même. Ce qui est dommage c'est que nous associons à ce mot une notion d'absolu.
Le pouvoir semble aujourd'hui être une arme absolue où celui qui le possède détient soudain des droits privilégiés. Mais pourquoi croire cela ? Pourquoi donner aux responsables autant de privilèges, du moins pourquoi leur permettre au nom de ce pouvoir ?
Je ne raconterai pas ici la parabole du maître et de l'esclave, mais cessez de vous plaindre de quelque chose que vous soutenez ou alors, cessez de le soutenir sans avoir peur des conséquences.
J'ai lu aussi que certains pensent que sans règles ou lois les humains seraient semblables à des animaux sauvages sans aucune moralité. Voici l'exemple type du résultat de ces manipulations mentales qui visent à faire croire aux gens que le système en place est unique et irremplaçable.
Je voudrai juste signaler ici que toutes les velléités dont les humains font preuve sont induites par leurs croyances. Or ces croyances sont les supports du système en place. On aimerait nous faire croire que l'humain est mauvais par nature, voici un dogme visant à asservir l'humain, à le rendre dépendant d'un pouvoir. Mais si l'humain est mauvais par nature, pourquoi est toujours au nom des principes les plus sacrés (supposés l'assagir) qu'il produit la plus grande violence ?
Il serait largement temps de sortir la tête de l'eau et de voir un peu plus loin que le bout de son nez.
Ces discours lissés sont creux et sans énergie. Aimer ce monde ne signifie pas fermer les yeux sur ce qu'il a de déséquilibré.
La liberté n'est pas dans la rébellion systématique, elle est dans la connaissance, c'est ainsi en tout cas que l'explique la Gnose.
Libre à chacun d'accepter ce monde ainsi, de le soutenir ou de la changer, ce qui importe est d'être conscient de ce qu'il est vraiment, de se faire sa propre opinion et de ne pas accepter pour argent comptant ce qu'on nous en dit. Osez être soi n'est pas anodin, cela demande un rare courage associé au risque d'être isolé. Tout est dans le regard porté, c'est là que se crée le sens de l'univers, c'est là que la vie prend un sens. Croire que l'homme est mauvais par nature c'est souhaiter expérimenter ce côté-là de soi-même.
Libre à chacun de vivre cet aspect de sa nature, mais alors il ne faudra pas chercher des excuses ailleurs si l'on vit des moments difficiles.
Les religions sont exactement là pour ça, pour vous déresponsabiliser de votre nature, pour vous faire croire que vous n'êtes pas responsable de TOUT ce qui vous arrive, pour continuer de nier votre nature véritable et poursuivre ainsi votre quête dans les brumes de l'ignorance.
Libre à chacun en effet d'ouvrir les yeux ou pas, mais cessons de croire que les choses ne sont pas de notre fait, il y a quelques millénaires les hommes le comprenaient très bien, dommage qu'aujourd'hui nous nous croyons si avancés alors qu'en fait nous sommes plus aveugles que jamais.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite