Quel regard posons-nous sur ces notions ? - Pour moi, croire en un autre monde, c'est accepter et faire sienne l'idée qu'il puisse exister des réalités qui nous sont inconnues ou mystérieuses, c'est avoir des convictions profondes

 
tl4
Est-ce que croire en un autre monde, c'est forcément croire en un Dieu ?

Avis sur la question
icone

Quel regard posons-nous sur ces notions ?

Le 18 août 2008 par Volimte79
Pour moi, croire en un autre monde, c'est accepter et faire sienne l'idée qu'il puisse exister des réalités qui nous sont inconnues ou mystérieuses, c'est avoir des convictions profondes sur des éléments que nous ne pouvons ni maitriser, ni appréhender par les moyens que nous pourrions mettre en oeuvre pour cerner ce qui est de notre monde.

Il est vrai que pour ce qui est de Dieu, il en va de même : personne ne peut assoir ni preuves, ni certitudes et les gens marient généralement Dieu et l'autre monde, car ils ont cela en commun, et ce sont tous deux des éléments clés de bon nombre de religion.
Serait-ce pour autant qu'il faudrait bannir toute idée de Dieu ou d'un autre monde, ou même d'autres mondes ? Non, bien sûr...
Seulement, la prudence est de mise lorsque l'on évoque Dieu, car il induit bien trop souvent tout le spectre religieux, divers et varié, que nous connaissons.

Chacun a la liberté de conduire sa propre réflexion, de se faire sa propre image de l'autre monde, sans forcément qu'elle soit conditionnée par une interprétation dogmatique et prédigérée.

De même, on peut croire profondément en des forces qui unissent et harmonisent l'univers, des forces créatrices, des forces d' amour sans pour autant les appeler Dieu.

Tout cela est déjà - ici et maintenant - une part de nous, il ne faut pas oublier humblement d'écouter, encore et encore.
Il ne faut pas tout mélanger.
Il ne faut pas perdre de vue l'essentiel.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite