-

 
tl4
Que sont les enfants "indigo" ?

Avis sur la question
icone

Qui alors ?

Le 09 juillet 2005 par Polaire
Je connais un jeune homme qui m'a parlé beaucoup de sa marginalité. Les symptômes ou appelons-les les manifestations qui l'habitent sont réels. Sa quête de DIEU, comme il sait si bien le dire, est incontrôlable. Son coeur, sa tête, son corps, tout son être est attiré par cette recherche de Dieu.
Lorsque je parle avec ce jeune homme, je ne comprends pas tout. Son intelligence est boulversante. C'est un artiste, en effet, ses dessins sont des souvenirs de rêves. Ils sont aussi pour lui des archives, des références. Ce jeune homme, un jour, a lu sur les enfants Indigos, le bien que cela lui a apporté c'est de se reconnaitre chez les autres qui ont le même langage que lui et la même physionomie. Ils ont vécu les mêmes sentiments dans des aventures qui se ressemblent. Cette sécurité que l'être humain cherche en se reconnaissant dans l'autre, les "Indigos" le cherchent aussi.
Tout comme, il a été écrit dans cette échange, oui, il y a des arnaques partout et dans tout. Oui, il y a toujours un grand Manitou qui profite de tout. Là, j'en mets !
Le jeune homme qui a trouvé des personnes avec qui il peut échanger se fout éperduement de qui mène la barque. Indigo, c'est une belle couleur, qu'il m'a dit. Dans notre système plus classique et connu, ce jeune homme est suivi de près par un psychiâtre, une travailleuse sociale, un médecin généraliste, un centre de ressourcement en santé mental et/ou avec une prescription comme dessert. Diagnostique...Le jeune homme reçoit un autre nom et appartient à un autre groupe mais il ne se reconnait plus.
Qui dit vrai ?
Tout comme le scientifique chercheur obsédé de trouver la formule et le moine qui consacre sa vie à la méditation avec l'ultime but d'atteindre le Nirvana, le jeune homme que je connais, vit avec la même intensité sa passion. Il ne s'identifie pas à une religion mais il les a toutes étudiées avec beaucoup plus d'attention que la moyenne des gens. Il a vécu son enfance et son adolescence en essayant de comprendre pourquoi il était si différent. Ses parents se sont questionnés et se questionnent toujours sur le mieux à faire pour lui. Lui même dira, qu'il était difficile à suivre le p'tit bonhomme.
Quel nom donneriez-vous a ce groupe qui parlent ce même langage ?
(note : En aucun temps je ne veux juger le travail des professionnels. Je respecte vos connaissances et vos pratiques.)
Ma question est plutôt innocente.
Si on enlève le gourou $$$, est ce que ces personnes peuvent se réunir sans faire rire ? Et comment les appeleraient-on sans rire ?
Le jeune homme a toujours fait rire de lui lorsqu'il parlait de Dieu.
Je suis nouvelle dans ce groupe(Alliance Spririte). Si je parlais à d'autres de mes lectures sur ce site riraient-ils de moi ?
J'pense que oui.
Mais tout comme mon jeune ami arc-en-ciel, je cherche timidement des personnes qui me ressemblent pour échanger sur la spiritualité. C'est une douceur à l'esprit lorsque quelqu'un d'inconnu écrit notre pensée.
Je dénonce les sectes et l'abus de pouvoir. Mais le chercheur spirituel, aussi obsédé soit-il, ne mérite pas qu'on le regarde de haut.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite