-

 

Infos pratiques


tl4
Qui sommes-nous vraiment ?

Avis sur la question
icone

Qui sommes-nous ?

Le 23 février 2004 par Mireille
Dieu nous a fait à son image, à partir de lui-même (Est-ce qu'on pourrait dire qu'il s'est partagé lui-même ?!), nous sommes donc son reflet. Pour trouver Dieu, il faut donc regarder à l'intérieur de soi. Fermer les yeux, tenter d'arriver au calme intérieur qui amène à la paix intérieure. Paix et détachement. C'est là peut-être qu'on peut retrouver notre soi, notre propre silence intérieur, ce point fixe au milieu de nous-mêmes.
Mais ce soi n'est pas égocentrique (attention au piège), c'est trouver ce soi intérieur qui est relié à la divinité. Entrer dans notre propre conscience, elle-même reliée au grand TOUT. C'est un travail intérieur qui nous amènera peut-être un jour à ressentir l'Amour de Dieu. L'Amour tout court, donc Dieu.
On pourrait partir du principe que : UN est TOUT. Donc UN est en nous. Donc nous avons TOUT (double sens) en nous (nous avons Dieu en nous et tout pour "réussir").
Essayer par-delà de retrouver ce que l'on sait déjà et que nous avons oublié, sans tomber dans l'amour de soi égocentrique, donc sans se détourner de l'extérieur, c'est-à-dire, se centrer sur notre soi, tout en incluant l'extérieur. Dieu est TOUT donc pour retrouver Dieu en nous, nous devons trouver la paix intérieure qui inclut le tout. Dieu n'est nulle part, il est donc partout. Notre âme est une partie de lui. Retrouver en nous notre âme, c'est trouver qui nous sommes, c'est retrouver Dieu, et progressivement, notre conscience, nos actes, nos pensées (et donc nos actions) vont se modifier pour avancer. Réussir l'exploit de vivre une vie matérielle tout en étant détaché (Il n'y a ni bien ni mal : les choses SONT, point. Dieu EST, point. Je suis, point) grâce à la paix intérieure qui amène la sérénité et le détachement, est un exercice long et difficile je trouve. Mais il ne faut pas désespérer, on a encore tant de vies devant nous, gardons confiance en Dieu qui doit rester le centre de notre attention et en... nous-mêmes donc.
Mais où nous mène cette quête intérieure, cette approche de nous retrouver nous-mêmes, donc de retrouver cette partie divine que nous sommes ? Elle nous mène à Dieu. Comment ?
On pourrait peut-être dire :
1 - Que le degré de paix intérieur, de sérénité, de détachement et d'amour que nous sommes capables à tel ou tel moment (vie) d'avoir nous amène sur un plan de conscience x ou y.
2 - Chaque plan de conscience nous donne une notion différente du bien et du mal.
3 - Chaque notion différente du bien et du mal nous amène à un lien de cause à effet (On en revient au sujet précédent mais tout est lié) différent puisque le lien de cause à effet pourrait être dû à la façon dont on analyse les choses comme bien ou comme mal. Tout effet pourrait être la conséquence de ce qui, en chacun de nous laisse une trace, (Et quelle trace ?) dans notre esprit, dans notre âme, suivant notre état de conscience.
Ainsi, au fil de nos incarnations, on pourrait monter sur des plans de conscience différents, jusqu'à être sur un plan où le lien de cause à effet n'existe plus. Parce que si notre quête intérieure ne nous mène pas finalement sur des plans de conscience différents, alors c'est impossible : le lien de cause à effet ne cesserait jamais, nous passerions nos vies à créer des effets qui ont des causes en nous, à l'infini, sans jamais rejoindre Dieu qui lui n'a pas de cause à effet. Pour rejoindre un jour Dieu, dans sa sphère, nous "montons" de plan de conscience par notre quête intérieure (pour aller au plus simple).
Pour résumer au plus court, on pourrait peut-être dire que : Dieu est en nous.
Pour le retrouver : quête intérieure, qui nous amène à la paix intérieur, au détachement et à l'Amour. D'où lien de cause à effet différent pour chacun (puisque pas la même "conscience" des choses, des actes). Pour un même acte, les effets "karmiques" seront différents et propres à chacun. Ce qui nous permet de ressentir au fil de nos vies de plus en plus d'Amour et de détachement, donc à "gravir" des plans de conscience jusqu'à ce que nous puissions un jour entrer dans la conscience Divine !
C'est peut-être ainsi que l'on se trouve sur un cercle le "O" qui est à la fois le départ et l'arrivée (le commencement et la fin), l'intérieur et l'extérieur, le tout.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite