Science et spiritualité - Les sciences expérimentales tendent à produire de nouvelles connaissances sur notre monde. La reine des sciences expérimentales est la physique assistée des mathématiques. La physique incite à produire de

 

Infos pratiques


tl4
La science peut-elle rejoindre le terrain de l'esprit ?

Avis sur la question
icone

Science et spiritualité

Le 20 novembre 2006 par Elmisti
Les sciences expérimentales tendent à produire de nouvelles connaissances sur notre monde. La reine des sciences expérimentales est la physique assistée des mathématiques. La physique incite à produire de nouvelles théories qui veulent expliquer des observations inexplicables dans l'état actuel des connaissances. Les mathématiques tirent des conséquences logiques des théories. Les expérimentations permettent de vérifier ou non ces conséquences et ainsi de valider ou non les théories.
Les phénomènes étudiés peuvent en effet être immatériels. Ainsi, les ondes électromagnétiques sont immatérielles. Et pourtant, en écoutant la radio, chacun de nous a une preuve évidente qu'elles existent. La preuve n'est pas liée à la matérialité d'un phénomène. Dire que la théorie des super-cordes paraît tenir de l'irrationnel n'est pas exact. Les théories des super-cordes permettent de trouver plus facilement des solutions à des équations liant des phénomènes physiques que la théorie "classique" des particules. Tout cela est au contraire très rationnel. Mais le physicien se trouve confronté à des problèmes de plus en plus difficiles à appréhender car les outils dont il dispose sont malcommodes, inadaptés : il est comme un aveugle qui se déplace dans un monde inconnu, en tâtonnant pour en appréhender la complexité. On comprend que dans ces conditions, les nouvelles théories physiques soient pleines d'incertitudes. Pour expliquer ce point : comment un aveugle pourrait-il expliquer ce qu'est la lumière ? Seulement par des équations très abstraites. Et la connaissance du monde qu'il en tirerait serait très partielle (quoique profonde).
Peut-on démontrer l'existence d'un créateur ? Il nous est possible de créer au sein d'un ordinateur un monde virtuel. Pour les spécialistes, de tels mondes peuvent prendre la forme d'automates cellulaires. On peut démontrer qu'en choisissant bien ses règles d'évolutions, ce monde virtuel peut contenir des calculateurs universels. C'est à dire qu'on peut envisager l'apparition dans ce monde virtuel de robots virtuels de plus en plus intelligents par des mécanismes de génétique artificielle. Supposons alors que ces robots atteignent un niveau d'intelligence tel qu'ils se posent la question de leurs origines et de l'origine de leur monde. Que peuvent faire ces robots ? Ils peuvent construire des sondes qui ont pour but de mettre en évidence les règles d'évolution du monde dans lequel ils évoluent. Mais leur vue sera limitée au monde virtuel qui existe dans un ordinateur et qui est défini par un programme informatique. Ils n'auront aucun moyen d'observer au delà de ce que permet le programme de simulation. Même si les outils d'exploration que les robots virtuels mettent au point sont parfaits, ils pourront obtenir les lois fondamentales d'évolution de leur monde, mais ils ne trouveront pas de créateur qui lui est extérieur à l'ordinateur.
Supposons maintenant que notre monde physique a un créateur. Le raisonnement précédent s'applique de la même façon : la science ne pourra jamais démontrer l'existence d'un créateur. En conséquence, la spiritualité ne relève pas a priori d'une science expérimentale ou de la logique.
Toutefois, en revenant à notre exemple de monde virtuel dans un ordinateur, supposons que son créateur humain décide de se faire connaître à ses créatures. C'est possible, il suffirait que le programme de simulation du monde virtuel le permette. Par exemple, on pourrait envisager d'envoyer des "visions" à nos robots virtuels qui représentent la photo de leur créateur humain. On comprend bien que ce genre de signes est évident, qu'il n'est besoin d'aucune science pour les percevoir. Quel serait alors l'apport de la science acquise par nos robots virtuels ? Cette science pourrait les pousser à analyser le fonctionnement de leurs "cerveaux" et ainsi démontrer que l'origine de la vision n'a pas d'explication déduite des lois d'évolution de leur monde virtuel.
Ce raisonnement étendu à notre monde à nous laisserait penser que le Spirituel se rapporte à ce qui reste inexpliqué quand la Science aura expliqué tout ce qui peut l'être. Le domaine du Spirituel serait donc le complément du domaine de la Science, en supposant que le domaine du Spirituel ne soit pas vide. On notera que lorsqu'on aurait atteint ce stade de la connaissance, le Spirituel ne relèverait plus de la croyance puisqu'on aura démontré que certains faits sont inexplicables (mais il se peut aussi que certaines propositions soient indémontrables, indécidables)
Fraternellement
El Misti

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite