-

 

Infos pratiques


tl4
Comment peut-on définir l'animisme ?

Avis sur la question
icone

Sociétés primitives

Le 15 février 2006 par Capella
Les sociétés primitives, comme par exemple les pygmées ou les aborigènes d'Australie, encore qu'aujourd'hui il n'y ait plus de tribus complètement isolées du monde moderne, conçoivent différemment le monde des esprits, certainement de manière moins cloisonnée que nous autres.
Les sociétés de type primitif sont plus en contact avec la nature, en perçoivent plus les fluctuations et ne s'en séparent pas autant. Les animaux et les plantes auraient aussi des esprits avec lesquels il serait possible de communiquer.
Egalement entre individus, les barrières mentales sont moindres, il n'y a pas autant d'egocentricisme que dans nos sociétés modernes. La télépathie serait monnaie courante, la femme qui a oublié de dire au mari de lui rapporter quelque chose lui enverrait un message télépathique. Les décisions concernant la tribu sont prises à l'unanimité, le groupe arrivant à une fusion d'esprit.
Les chamanes obtiennent l'assistance de l'esprit des plantes pour les guérisons, les chasseurs se mettent en contact avec les esprits des animaux qu'ils vont sacrifier, il n'y a pas de séparation auusi nette que pour nous entre les mondes.
De même les ancêtres continuent de veiller sur les vivants, et peuvent être contactés pour aide ou conseil. Le culte des ancêtres existe couramment en Afrique et en Asie.
Notre monde moderne, en mettant l'accent sur l'individualisme, la compétition, favorise l'indépendance d'esprit, l'innovation, l'esprit critique, mais nous avons tendance à oublier nos capacités d'empathie, de fusion et d'harmonie.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite