Synchronicité et causalité - Synchronicités, coïncidences ou hasard : lorsque nous invoquons ces termes nous parlons toujours d'un évènement sans cause à priori, mais dont nous avons l'intuition d'un sens évident, caché ou

 
tl4
Prenons-nous conscience des signes transmis par les synchronicités ?

Avis sur la question
icone

Synchronicité et causalité

Le 28 octobre 2009 par Pgzfree
Synchronicités, coïncidences ou hasard : lorsque nous invoquons ces termes nous parlons toujours d'un évènement sans cause à priori, mais dont nous avons l'intuition d'un sens évident, caché ou simplement possible. Dans le cas des synchronicités, ce sens est évident et nous parvient directement à l'esprit. Dans le cas des coïncidences, le sens reste évident lorsqu'elles sont très improbables, mais il est toujours caché: on ne les comprend pas. Dans le cas du hasard, le sens nous échappe, mais nous continuons souvent de penser qu'il existe. Beaucoup disent d'ailleurs qu'il n'y pas de hasard.

D'après la théorie de la double causalité, cette intuition est juste. Lorsqu'un évènement ne possède pas de cause à priori, cela veut dire qu'il n'est pas causé par le passé. Dans ce cas, s'il conserve un sens à priori, il y a fort à parier que cet évènement soit causé par le futur. Voila une explication du phénomène de synchronicité qui a l'avantage d'être compatible avec nos connaissances scientifiques modernes.

Einstein était en effet le premier à comprendre que le présent n'existe pas et que le futur existe déjà. Mais beaucoup n'aiment pas cette idée, croyant que nous n'avons qu'un seul futur, or c'est faux: la mécanique quantique nous apprend en effet aujourd'hui que nous avons une multiplicité de futurs simultanés, et c'est d'ailleurs pourquoi les physiciens ont proposé la théorie des univers parallèles. Aujourd'hui, cette théorie est la plus largement admise.

Résumons nous : le futur existe déjà, mais selon de multiples versions. Il ne nous reste donc plus qu'à savoir si par libre arbitre, nous pourrions influer sur ce futur déjà présent, sur celui que nous choisirons donc comme destin. Si notre libre arbitre est véritablement authentique, cela semble évident, car c'est nous qui en décidons. Nos pensées deviennent alors agissantes, en modifiant instantanément nos potentiels de vies futures et notre destin déjà tracé.

Et voici la clé de la magie de la synchronicité: ces modifications vont alors à leur tour, avoir des effets dans le passé, en remontant le temps. Il s'agit d'une causalité inverse, rétrocausale, en direction du passé. Selon la théorie de la double causalité, il y ainsi deux sortes de causes : celles qui s'expliquent par le passé, et celles qui s'expliquent par les modifications d'un futur sur lequel nos intentions ont des effets instantanés, qui n'ont pas besoin de transiter par les couloirs du temps.

Il s'agit ici d'un résumé très rapide de cette théorie, et de nombreux points doivent être argumentés. Pour prendre connaissance des arguments scientifiques de la double causalité, il suffit de lire le livre "La Route du Temps", qui retrace sous une forme romancée l'itinéraire initiatique de son auteur, ou de consulter le site web de la double causalité où une bonne partie du livre est consultable librement sous la forme d'extraits.


Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite