-

 

Infos pratiques


tl4
Est-ce que l'homme deviendra athée dans l'avenir ?

Avis sur la question
icone

Un point de vue

Le 07 décembre 2005 par Mandipas
Ca c'est une question qui me plait !
Sur la naissance du monothéisme, je ne saurais que trop vous conseiller le livre de Gérard Hubert : "Akhénaton sur le divan".
J'ai vu que cette question posait la question d'une supériorité ou infériorité du monothéisme face au polythéisme ou encore pose la question du matérialisme. Il me semble que cela n'est pas si simple. Tout d'abord la pensée humaine à un double aspect : symbolico-magico-religieuse et physico-empirique. Comme dans toute chose, la solution est l'équilibre. Alors certes, la pensée matérialiste créé une angoisse de mort terrible et un profond déséquilibre psychique se traduisant par un individualisme exacerbé, tandis que l'animisme se caractérise par une acceptation de la mort et un sacrifice individuel au collectif, mais de ce matérialisme né l'innovation. Grossièrement on pourrait dire que l'animisme est un cercle, une figure parfaite, confortable et reproductrice, tandis que le matérialisme est un vecteur ce qui implique rapidité et rigidité. L'évolution ne saurait se satisfaire d'une ou de l'autre pensée mais doit concilier les deux afin de concilier les deux formes de la pensée humaine (je ne saurais trop vous renvoyer au merveilleux auteur qu'est Edgar Morin, médaillé d'or par le CNRS pour avoir montré que les sciences de l'homme pouvaient être des sciences plus exactes que les mathématiques ou la physique: Cf: "L'homme et la mort, ou encore "L'humanité de l'humanité"). Impossible à concilier diront certain ; comment concilier le mystique et le scientifique?
En changeant de postulat ! Je me souviens notament d'une émission qui m'avait beaucoup interpellé et qui s'intitulait : "Le pape canonise la métaphysique". Il y était question de padre pio et de nombreux scientifiques dont le Pr. Charcot y étaient invités. Padré Pio faisait de la translocalisation, c'est-à-dire qu'il pouvait être présent en plusieurs lieux et au même moment. Le fait n'était pas contestable et n'était pas contesté. Les moments de translocalisation étaient annoncés à l'avance et des centaines de personnes avaient pu assister à ce phénomène autour de lui. Comment l'expliquer ? En ne raisonnant pas comme nous raisonnons ! Voilà la réponse du physicien. Connaissez-vous les particules jumelles ? Il est possible de trouver des particules qui réagissent de la même manière face aux phénomènes aléatoires, après études on peut même montrer qu'il ne s'agit que d'une seule et même particule présente en un même instant et en plusieurs lieux à la fois. Des expérience en laboratoire ont même réussit à reproduire cette expérience avec 3 particules liées.
Bon, revenons à la question. Que se passe t'il actuellement ? L'homme a développé un haut niveau de pensée physico-empirique et son impact sur la matière et son environnement s'accroit à toute vitesse, tellement vite même qu'il n'y a là rien de raisonnable et rien de rassurant même. Toutefois, la force de l'homme est aussi sa folie, là encore cf Edgar Morin, jamais s'il n'avait pas été si fou il n'aurait pu penser à tout cela ! Aussi son niveau de créativité reflète son niveau de folie...et nous nous savons très créatifs !! ! Cependant les carences dans le domaine du symbolico-magico-religieux sont énormes et ne cessent de s'aggraver. L'homme occidentale est malade, très malade, croyez-moi ! Il a besoin de s'évader et de sortir de sa prison "raisonnable". Sa psyché n'est pas nourrie et toutes sortes d'attitudes déviantes s'installent. De plus en plus d'anti-dépresseurs, de plus en plus de sectes, de suicides, de suicides collectifs, d'agressivité, la cryogénie, la chirurgie plastique.......etc.... etc..... Toutes les attitudes de dénie de la mort sont de plus en plus visibles dans notre culture.
Au passage, saviez-vous que le capitalisme lui même né du religieux ? Max Weber dans son "Ethique protestante et esprit du capitalisme" montre que c'est le l'angoisse de la damnation que né cette forme de rassurance qu'est l'accumulation des richesses. Ainsi, plus je peux me montrer que j'ai beaucoup oeuvrer dans le monde et donc beaucoup accumuler et plus je peux me rassurer en me disant que je ferai parti des sauvés. Voilà comment né le capitalisme (même si je l'explique grossièrement). Donc, le capitalisme né déjà d'une attitude de fuite face à la mort due à un système de représentation ne permettant pas à l'homme de faire face à l'idée de sa mort.
Donc voilà, notre culture innove comme jamais mais aussi elle est très malade et a besoin de souffler, elle a besoin de changer de paradigme et ce changement est en cours. Je vous renvoie à un denier ouvrage, celui-ci d'OSWALD SPENGLE: "Le déclin de l'occident". L'autre compare une culture à une plante qui né, grandit, fleurit et meurt au cour d'une saison. Chaque culture avant de mourrir crée un système de représentation qui la sublime et lui permet de s'épancher dans les autres cultures. L'occident montre tous les signes de son déclin mais aussi les signes d'un nouveau mouvement de pensée particulierement nouveau. La question que je me pose est celle de la résurrection. La culture Occidentale ne sera t'elle pas la première à renaitre de ces cendres à venir ? Je crois cette question très pertinente.
Enfin, est-ce à dire que l'évolution va nous rendre athées ? Pas si sûr... Etes-vous athées ? Certains pourront le croire mais moi je ne vous croirais pas. Les mythes et les symboles sont profondement ancrées en nous et qu'importe que nous croyons en dieu ou non, la représentation que nous en avons nous structure inconsciemment. Le pire des capitalistes matérialiste ne croiera peut-être pas en Dieu mais pourtant une analyse de son comportement montrera que celui-ci agit dans un but de recherche du divin. Sans le savoir, la moindre de nos actions est toujours orienté dans ce sens. Nous cherchons tous cette lumière du commencement qui pourtant...est devant nous...nous la cherchons de toutes nos forces et jusqu'à notre dernier souffle.
Aussi, si un jour, et je suis sur qu'un jour viendra, l'homme maitrise parfaitement la science et la nature, il faudra qu'il est trouvé un équilibre entre symbolico-religieux et physico-empirie. A ce compte là, je pense que le mot athée aura perdu son sens car tant par sa pensée que par sa science il saura que l'univers et non séparable et que lui même fait parti de cet univers et ne peux s'en séparer. L'autre ne sera plus un autre et le supérieur ne le sera plus véritablement tout comme ce qu'il aurait avant pris avant comme inférieur n'aura plus rien d'inférieur à ses yeux. En fait dans ce qui est décrit dans la question, c'est le concept de Dieu qui se rapproche de l'homme. Plus l'homme s'autonomise, plus il peut regarder ce Dieu en face et voir qu'il n'est guère séparé de lui même. Un jour Dieu sera dans notre tête, dans notre corps et dans notre coeur. Il sera tellement présent que nous ne le nommerons même plus, que nous ne le mystifierons même plus.
Si quelqu'un a eu le courage de me lire jusqu'au bout, je le félicite. Vraiment faut en vouloir !!!
Bye

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite