Unicité plurielle - Ma conception de l'Unité repose sur l'idée que le Tout est intérieur. La divinité étant l'Ensemble, le Tout-Ce-Qui-Est, elle ne peut pas faire l'expérience d'elle-même en relation avec

 

Infos pratiques


tl4
Comment concevoir l'expression « Tout est un, Un est en tout » ?

Avis sur la question
icone

Unicité plurielle

Le 10 juin 2010 par Thazz1
Ma conception de l'Unité repose sur l'idée que le Tout est intérieur.

La divinité étant l'Ensemble, le Tout-Ce-Qui-Est, elle ne peut pas faire l'expérience d'elle-même en relation avec quelque chose qu'elle n'est pas. En fait, Tout-Ce-Qui-Est ne peut pas établir une relation avec quelque qu'elle n'est pas, c'est sa nature Absolue (non relative donc).

Ainsi, chaque chose qu'elle peut créer est partie intégrante d'elle même, donc rien de ce qu'elle peut créer ne lui permet de pouvoir se définir dans sa globalité. La définition nécessite en effet une relation à quelque chose d'extérieur, cette chose n'étant pas nécessairement un objet. Sans définition propre, la divinité n'existe donc pas, l'existence étant l'être "en relation à". (C'est ce que j'appelle l'état de néant, un état indéfinissable, car Absolu.)

Tout ce qu'elle crée fait automatiquement partie d'elle, ce qui implique également qu'elle ne peut créer qu'à partir d'elle même puisqu'il n'existe aucun composant extérieur qu'elle en soit pas. Autrement dit, Tout ce qui existe est intérieur à la divinité et est composé uniquement de divinité.
L'Univers est en réalité non une projection extérieure de la divinité mais son expression intime.

La nature de la divinité étant Absolue, chaque chose qui la compose possède l'ensemble des qualités naturelles de la divinité, à moins de considérer que la divinité ne soit pas "uniforme" et qu'elle soit moins divine sous certains aspects que sous d'autres (c'est vous qui voyez). Cela signifie que chaque élément créé (existant donc) est par nature une division pure de l'ensemble. En fait si je devais résumer le principe de création à une opération mathématique, je dirai que l'univers n'est pas une multiplication mais une division du 1.

La nature de chaque élément créé (existant) étant identique à celle de la divinité, cela signifie bien que l'unité demeure existante à toutes les échelles de création. L'ensemble des éléments créés (existants) est bien égale au Tout puisqu'intérieur à ce Tout. Les éléments rassemblés reconstituent le Tout bien que le Tout soit toujours davantage.

De la même manière, les qualités de la divinité étant en toute chose créée, l'ensemble est donc contenu en chaque chose. Le lien étant constant et absolu, chaque interaction entre deux éléments créés enrichis aussi le Tout puisque rien ne peut exister en dehors du Tout. Le temps et l'espace qui sont des dimensions intérieures n'ont aucune influence sur la transmission de l'expérience du Tout pour le Tout. Si demain je rencontre une personne et qu'une émotion intense et encore inconnue m'envahis, cette expérience va permettre de me définir à travers l'expression de cette émotion nouvelle (pour moi), aussitôt je vais m'enrichir de cette expérience, mais se faisant je permet aussi au Tout d'enrichir sa propre connaissance globale.
Cet enrichissement est instantané puisqu'il rejoint l'Absolu. Cela signifie que chacune de mes expérience enrichit le Tout. Or ce qui affecte l'ensemble affecte chaque aspect de cet ensemble, pas seulement celui qui a produit l'évènement mais également tous les autres, pas de manière directe mais de manière empirique. Cela signifie que notre nature s'enrichit de toutes les expériences qui ont été, sont et seront jamais faites.

Pour résumer, dans le schéma de division intérieure, tout ce qui affecte le Tout affecte également l'ensemble des composants de ce Tout, et de même, tout ce qui affecte un élément du Tout affectera le Tout de manière égale.

L'univers est contenu dans une goutte d'eau, dit le proverbe car elle est de nature identique à l'ensemble, et ce qui affecte cette goutte d'eau sera aussi expérimenté par le Tout.
En réalité, puisqu'il n'existe qu'une seule chose, il m'apparait logique que Toute chose en soit l'expression. J'ai habitude de dire que "Nous sommes tous des versions différentes de la même Essence", parce que je crois sincèrement que rien n'existe en dehors du Tout, qu'il n'existe aucun séparation entre les éléments du Tout et le Tout. Que la divinité est en chaque chose, non pas en tant que divinité Absolue mais en tant que divinité relative faisant l'expérience relative d'elle-même.
Le UN est en Tout car le UN est la nature de Tout ce qui existe.

Tout ceci n'est bien entendu que mon point de vue, veuillez me pardonnez le ton condescendant qui pourrait transparaître parfois, il ne s'agit que de l'expression de ma propre conviction.

Tous les avis
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite