-

 

Infos pratiques


tl4

Communiquer avec les morts

Texte publié le 12 mars 2003 proposé par Regis
La communication avec les morts vous interresse ? Avant toute chose nous vous conseillons de lire l'article suivant pour savoir ce que le spiritisme implique : Qu'est ce que le spiritisme ? Qu'est ce qu'un médium ? Vous trouverez ci-dessous une communication reçue par une de nos membres qui doit nous amener à réfléchir sur les buts de la communication avec l'au-delà. Partir jeune... Perdre un fils ...

Commentaires autour du texte

Re: Communiquer avec les morts

Par Dannye le 21.03.2003
Merci Régis pour cette communication qui peut s'avérer réconfortante...
après avoir fait le deuil de notre fils, de notre amour, ou d'un ami très cher. L'humain est ainsi fait qu'il doit obligatoirement passer par les étapes du deuil pour en venir à une certaine sérénité devant cette perte qui l'a fait tant souffrir.
Il est certain que vu de l'autre bord, l'esprit retourne au bercail, entre dans sa demeure qui a toujours été sienne et ne peut que s'en réjouir. L'esprit qui nous donne ce message, dans sa sagesse, peut cependant comprendre qu'avec nos limites humaines, nous ne pouvons nous réjouir le lendemain d'un deuil qui nous prive de l'être aimé, qui nous fait saigner le coeur et nous fait vivre de grands tourments.
Le deuil est un apprentissage vers la sagesse, un long cheminement que nous devons faire seul, même si nous sommes entourés de support et d'amour.
C'est le prix à payer pour pouvoir un jour, retrouver la paix de l'âme ; une expérience qui pourra nous enrichir à la condition de ne pas avoir sauté d'étape, d'avoir pleinement vécu sa peine et ainsi intégré à notre vie le tout, à tous les niveaux.

Re: Communiquer avec les morts

Par Rebiffe le 25.03.2003
Je viens de lire ce texte avec beaucoup d'émotion... J'ai perdu ma fille il y a maintenant 14 mois, et j'essaie desespérement de garder le contact avec son âme qui est venue à moi alors que je m'apprêtait à mettre fin à cette vie... j'ai l'impression qu'il s'agit là d'une réponse qu'elle me fait.. c'est très troublant, j'aime ma fille au-dessus de tout mais pour rien au monde je ne voudrai que ma souffrance ou que les efforts que je faits pour la contacter ne la retienne, j'aime son âme et je préfère qu'elle fasse son chemin, je ne veux pas la retenir en otage, je l'aime trop, mon désir c'est juste d'avoir un petit signe de temps en temps pour ne pas retomber dans le désespoir, un encouragement de sa part et peut-être une aide pour trouver un nouveau chemin, mon mari et ma fille ont été pour moi ma raison de vivre pendant toutes ces années (Fabienne avait 23 ans quand elle est décédée) notre amour a grandi avec les années, c'est un immense vide que sa disparition laisse en moi et je ne sais pas comment le remplir. Je souhaite, le jour où je me présenterai de l'autre côté, être digne d'elle, ces années qui me restent à vivre, je veux les vivre la tête haute pour elle, parce que c'était quelqu'un de bien et qu'en plus de tout l'amour que j'ai pour elle, je l'admirais pour ce qu'elle était... Depuis quelques jours, je lis avec plus d'attention certains messages sur votre site, et celà m'aide beaucoup pour ne pas me laisser engloutir par le désespoir et tomber dans une vie de morte vivante... alors depuis, je me retourne vers mon mari, que je laissai quelque peu tomber, j'essaie de nouveau de renouer les liens, c'est difficile, car lui aussi a été détruit, autant que moi, car il adorait sa fille, l'amour et l'amitié ont été pour nous des maîtres mots, il ne faut pas les perdre de vue...

Re: Communiquer avec les morts

Par Didi le 29.03.2003
comme je te comprend, moi aussi j`ai perdu ma fille elle avais 19 ans et elle était ma joie de vivre ton désespoir je le connais alors je peut te dire ne lache pas et vis pour ceux qui te reste car eux aussi on besoin de toi. ca ma pris beaucoup de temps a le comprendre mais maintenant je vais mieux. ca fait 3 ans que ma fille est décédé et je commence a vivre un peu alors je peut te dire que c`est tres long avant d`etre bien. je te souhaite de retrouver la paix dans ton coeur.
une amie qui te comprend. bye
didi.
bon courage.

Re: Communiquer avec les morts

Par Eve le 09.04.2003

Ces paroles sont belles....mais comment peut-on être sûr que les morts que l'on aime sont bien là où ils sont ?

Re: Communiquer avec les morts

Par Benoit le 13.06.2003
jaimerais savoir quel message ta lesser enttandre ????
en reve tu as recu se message????
dis moi

Re: Communiquer avec les morts

Par Virus le 22.07.2003
mais tu ne peut pas les voir mon chere mais tu peut les sentire sens les en toi ecoute
ton ame intereure

Re: Communiquer avec les morts

Par Patle le 29.08.2003
J'ai été très touchée par ton commentaire. Oui, lorsque le deuil frappe une famille, quand la vie reprend le plus cher au coeur des parents, le chemin est difficile.
Une longue période commence alors pour le couple ; chacun garde en lui sa peine, on ne se parle plus qu'à peine. Chacun évolue à son rythme mais dans son coin. Cela est dur, très dur...
Nos enfants n'auraient pas voulu que l'amour soit oublié...
Nos enfants nous connaissaient heureux, joyeux, aimant la vie...
Ils nous ont laissé parce qu'ils savaient qu'ils pouvaient nous faire confiance...
Alors continuons,...

Re: Communiquer avec les morts

Par Jean-pol le 03.10.2003
Pourquoi suis-je bête ?
Pourquoi toutes ces interrogations dans ma tête ?
Et pourtant, les réponses m'avaient été données !
Mais en attendant de retrouver mes biens aimés,
Vivre sa vie pleinement
Être confiant
Malgré les blessures du passé
Je me dois de me relever
Pardonner, Aimer
Avoir la patience
Je sais que vous me guidez le bon chemin.
Aidez-moi chers esprits à me purifier, à évoluer dans la paix avec les miens
Car je ne suis qu'un homme.

Re: Communiquer avec les morts

Par Jean-pol le 03.10.2003
Pourquoi suis-je bête ?
Pourquoi toutes ces interrogations dans ma tête ?
Et pourtant, les réponses m'avaient été données !
Mais en attendant de retrouver mes biens aimés,
Vivre sa vie pleinement
Être confiant
Malgré les blessures du passé
Je me dois de me relever
Pardonner, Aimer
Avoir la patience
Je sais que vous me guidez sur le bon chemin.
Aidez-moi chers esprits à me purifier, à évoluer dans la paix avec les miens
Car je ne suis qu'un homme.

Re: Communiquer avec les morts

Par Chimene le 02.11.2003
Merci pour ce beau commentaire tout a fait exact!J'ai souvent mes entités familières qui passent,et j'en suis heureuse,mais j'essaye moi de ne pas les appeller trop souvent, je pratique l'écriture automatique avec d'autres entités mais uniquement dans le but d'aider d'aider les gens qui m'apportent leur photos d'entités.
Encore merci pour ce beau texte,Chimene.

Re: Communiquer avec les morts

Par Dannye le 03.11.2003
Merci Patricia, une phrase qui revient à quelques reprises, lue aussi ailleurs, «laissez partir vos morts, les âmes».
Où se trouve la frontière entre «laisser partir les morts» et communiquer avec eux....une question qui me vient souvent à l'esprit, que j'ai des difficultés à répondre....
Je le comprends dans le sens de ne pas les retenir en les appelant sans cesse, en refusant qu'ils partent, en leur laissant savoir par nos cris, nos larmes, notre souffrance....Mais on peut essayer de communiquer avec eux, espérant une réponse, mais leur laissant la liberté de venir nous répondre, sans insister si leur réponse tarde ou ne vient pas....
Est-ce la bonne compréhension à cette question ?
Dannye

Re: Communiquer avec les morts

Par Irma le 19.12.2003
bonjour jean pol
je trouve ce poéme trs beau jean pol,et je trouve qu'il me convient bien.
Je t'en remercie
amicalement
irma

Re: Communiquer avec les morts

Par Tinou le 15.01.2004

Mon dieu que c'est beau et réconfortant cette lecture. Moi qui viens de passer ces dernirs mois avec beaucoup de tristesse et de douleur suite à la perte de ma nièce chérie, je retrouve un peu de sérénité grâce à vos lectures et avec l'aide d'un médium de ce site qui est merveilleux car il m'aide à voir clair et j'aimerai tant que ma soeur et mon beau frère (les parents de ma nièce) puissent avoir la même foi que moi mais je ne sais comment leur faire comprendre.
Je me sens tellement plus sereine et je remercie tout le monde et dieu aussi pour m'envoyer cette lumière qui m'inonde et je vois la vie et la mort complètement différemment.
Je suis sûre que tu y'es pour quelque chose ma véronique chérie.......

Communication avec une personne défunte

Par Madancourt le 16.04.2006
Il y a une semaine, j'ai pratiquée la méthode de l'écriture automatique en communiquant avec une personne défunte d'un accident de voiture en 2002.
Cette pratique a fonctionnée mais je me pose encore la question si c'est vraiment avec elle que j'ai communiqué. Au départ, j'ai eu des réponses lentes puis par la suite des réponses rapides. Je me suis déja, à ce moment-là, posé la question: "pourquoi ce subite changement de temps de réponse tout d'un coup?". C'est là que, par la suite, j'ai ressenti quelque chose, de pas méchant heureusement, m'envahir et me refiler des frissons et un léger état d'angoisses. Pourtant, j'ai pratiqué la méthode dans le plus grand serieux.
J'ai fini par croire que quelque chose avait dût s'interposer entre moi et la personne défunte avec qui je communiquais. Aujourd'hui ça va mieux mais je ressens comme si cette chose etait toujours là.
Chers amis, prenez garde à vous quand vous utilisez cette méthode pourtant simple à pratiquer. Il pourrait arriver pire.

Choisir en conscience

Par Jacques-ym le 17.04.2006
votre témoignage cette fois me pousse à abonder dans ce sens et à partager ici le mien. Il n'est que de lire ici les demandes d'aides émanant de personnes qui ont essayées l'écriture automatique pour se rendre compte que beaucoup se lancent dans cette pratique sans prudence, sans préparation.
Alors que vous dire de plus, à vous qui voulez sincèrement comprendre sinon vous donnez ce témoignage de vie, puisque je n'ai que cela à partager, et bien que je ne souhaite pas particulièrement mettre en avant ma propre personne. Alors je vais dire je. Pour témoigner ici de la souffrance, en espérant que celui puisse servir à ceux qui viennent ici avec leurs espoirs de trouver des réponses.
Permettez moi, Madancourt de reprendre un peu de votre texte .....
"j'ai ressenti quelque chose, de pas méchant heureusement, m'envahir et me refiler des frissons et un léger état d'angoisses. Pourtant, j'ai pratiqué la méthode dans le plus grand serieux.......................
Chers amis, prenez garde à vous quand vous utilisez cette méthode pourtant simple à pratiquer. Il pourrait arriver pire. "
Oui, je le répète avec vous, il pourrait arriver pire. Il m'est arrivé pire. Pas en essayant l'écriture automatique ni aucune autre technique de spiritisme, simplement en passant à 9 ans sur une table d'opération pour une banale appendicite. Anesthésie mal supportée ? mal dosée ? Peu importe, essayez d'imaginez que tout à coup ce n'est pas un mort seulement qui vous accompagne de trop près, mais des dizaines et des dizaines qui vont passer en vous, années après années. Ce ne sont plus quelques frissons que vous ressentez, mais un froid quasi permanent, la fatigue grandissante, le moral qui s'effrite, la quasi perte d'iddentité, la déprime la plus noire et pire encore, voir ses proches en souffrir aussi, devoir les laisser parce que je savais que je n'avais pas d'autre possibilité. je n'ai pu revoir mon père que récemment, un peu avant qu'il ne s'en aille à son tour. Et là aussi j'abonde dans le sens de ce qui est dit ici : nos morts doivent être laissé partir avec amour, oui.
L'expérience de l'écriture automatique peut vraiment causer de graves problèmes, c'est probablement le pire des choix à faire, alors qu'il existent d'autres moyens, ne serait-ce que de s'adresser à un médium expérimenté, et surtout prendre le temps de méditer sur la motivation qui vous anime avant une telle démarche.
Aujourd'hui, après avoir reçu de l'aide, j'ai gardé de cette expérience de vie des possibilité de médium. J'ai parfois entendu des personnes dire que ce devait être merveilleux de pouvoir faire cela. Non, ce n'est pas merveilleux ni extraordinaire. Je ne passe pas ma vie à communiquer avec des morts. J'ai d'abord appris à ne pas les laisser m'approcher de trop près. Je m'adresse à ceux qui veulent les aider : savez-vous que nombres d'entre-eux ne demandent pas d'être aidé ? savez-vous que la seule chose qui les intéresse c'est votre énergie d'être vivant pôur pouvoir rester ici tant leur peur de mourir est grande ? Et je ne parle pas de ceux qui décident en conscience de le faire avant de mourir, car cela existe aussi.
En étant "tombé dedans" si je puis dire, et après toutes ces années passées à en souffrir, et à finir par accepter de comprendre et d'en faire quelque chose d'utile, dans la mesure du possible, j'ai revisité les techniques aussi. J'ai testé l'écriture automatique en me remettant quelque peu dans l'état d'esprit de quelqu'un qui découvre, en laissant tomber quelques défenses. Ecoutez ce qui vous est dit ici par moi comme par d'autres : cette simple expérience, je pouvais la faire, je n'ai pas la peur des esprits, je connaissais un minimum les pièges possible et j'étais guidé pour apprendre, pour ressentir à nouveau, consciemment cette fois, ce qui peut se passer : que n'importe qui peut se présenter et s'immiscer dans votre être pour vous hanter jour après jour, et vous démollir votre vie sans aucune espèce de sentiment pour vous.
Souvenez-vous, et c'est vrai, les esprits qui se présentent sont à la mesure de notre propre évolution. C'est certain, je ne pourrais pas dissuader quiconque de faire cette expérience malgré ce témoignage qui s'ajoute à bien d'autres. C'est tout ce que je puis faire, alors je le fais. Mais au moins si c'est votre choix, prenez en compte les possibles coséquences, sérieusement. Et j'ajouterais pour finir que je crois que la possibilité d'être médium n'est pas un but en soi, mais un résultat possible d'une évolution spirituelle. N'en faisons pas un arbre qui cache la forêt, si beau soit-il.
Avec toute mon amitié à vous tous.
Jacques

Rappel.. de l' Esprit ...

Par Angela le 17.04.2006
"Nous ne sommes certainement pas venus chercher des âmes pour leur faire du mal mais pour les élever vers la lumière. Nous ne pouvons les trouver quand les choses leur paraissent impossibles et qu'il faut encore remettre sur le travail ce qui ne fut pas réalisé.
Il est donc un travail préparatoire essentiel que chacun doit mener en lui pour recevoir l'esprit dans des conditions qui lui permettront d'en saisir le message d'amour et d'agir ensuite dans sa vie de manière à toujours être en paix avec ce qu'il entreprend dans un temps d'une amplitude qu'il ne pouvait saisir auparavant.
Souvent nous nous désolons du peu d'importance que font les hommes aujourd'hui de ce qui est plus grand qu'eux, en oubliant qu'ils ne sont que de petites créatures bien fragiles. Nous voyons aussi l'homme, handicapé par ses propres limites, ne jamais aller vers ce qu'il est et qui est production de vivant en plusieurs dimensions.
Mais avant d'aller plus loin dans cette découverte, voyons ce qui arrive quand on ne peut chercher, faute de se donner les moyens de le faire.
Au premier instant de la quête, la curiosité et la soif de vite apprendre font persister le cherchant. Cette apparence de solidité dans la quête n'est que de façade car il ne cherche pas pour l'oeuvre mais pour lui. Sa patience est donc plus simple à réaliser parce qu'elle est une patience égoïste. En ces instants, nous ne sommes pas encore en face du fils de Dieu mais en face d'un humain ne sachant pas la valeur de la force qui vit en lui. Nous le regardons se débattre dans quelques recettes magiques dont les hommes ont le secret mais qui ne sont aucunement la véritable force. Après avoir appris beaucoup de choses inutiles et aux résultats bien décevants, le cherchant revient à son point de départ et doit bien s'avouer à lui-même qu'il s'est bercé d'illusions et qu'en l'état il ne sait rien de bien fondamentalement différent de ce qu'il savait avant de commencer sa recherche. Tout au plus, est il un peu plus sage, tout au plus a t il compris quelques notions basiques de philosophie et quelques recettes de plantes pour se donner une connaissance dite ésotérique qui lui donne parfois l'impression d'être devenu plus puissant parmi les hommes alors qu'il n'est, en fait, rien de plus qu'avant sa quête.
Cette injustice apparente n'en est pas une et l'humain le sait car sa conscience ne manquera pas de lui montrer le chemin de ses erreurs et de son orgueil doublé d'une certaine innocence ; ceci pour les plus sincères d'entre eux car nous ne intéresserons pas à ceux qui, dès le départ, ne cherchaient rien de vrai mais du temporel qui n'est pas la véritable nature des choses. Nous retrouvons alors celui qui a parcouru tous les chemins de la facilité, toutes les lectures écrites par d'autres âmes en peine, toutes les vanités du paraître qu'il vient enfin de déposer pour se retrouver encore une fois nu devant Dieu. Notre Seigneur pardonne, notre Dieu oublie pour ne pas se désespérer. Et l'homme, lui, est à genoux, ne comprenant pas le sens de cette vie qui lui devient, par moments, insupportable. Il supplie un Dieu qu'il accuse parfois de ne pas l'entendre, il se voûte sous le poids des difficultés à être. Contrairement à ce qu'il croit, le fils de Dieu est en train de naître en celui qui est enfin débarrassé des vanités de ce monde.
La question est de savoir ce qu'il va désormais découvrir après avoir autant patienté.
D'abord le vide. Un vide immense qui lui semble un gouffre terrible.
Un choix se présente : Sauter et affronter un destin totalement inconnu ou rester là et peut-être vivre les années qui restent encore en ce plan avec un sentiment qui sera souffrance d'un état inachevé. Parfois l'homme regrettera de s'être posé la question mais il ne le devra pas car il est enfin lui-même.
Que voulez-vous faire maintenant ? Que décidez-vous ?
Là est le chemin du sens de la vie qu'il va vous falloir arpenter ; suivre un sillon dont le but n'est pas de terminer le travail mais de le continuer ; ou ne rien faire et renoncer. Le sens de la vie s'inscrit donc dans la poursuite d'une route individuelle et collective. Pour nous, l'immobilisme n'est pas l'homme ; c'est aller contre sa nature. Nous ne laisserons certainement pas l'homme se priver de sa liberté mais nous laisserons simplement notre opinion que sauront recevoir ceux qui vivent en l'espoir. L'esprit est vivant, nous en sommes porteurs."
In "ENTRETIEN AVEC L'ESPRIT" copyright Alliance Spirite
et, je crois à sérieusement méditer lire et relire... enfin, c'est que je pense pour ma part :))
angela

Où est la vérité ?

Par Alicia le 18.04.2006
J'ai lu et relu ce beau texte, mais je me suis posée la question où est la vérité.
En effet, nous ne devons pas déranger les esprits pour rien, ce n'est pas un jeu, ils sont là pour nous aider, nous protéger, nous donner des conseils.
Maintenant si j'ai bien compris nous ne devons pas communiquer avec eux car cela les dérangeraient. Alors qu'ils demandent a communiquer avec nous.
Bien entendu il faut pas prendre les contacts comme un jeu car il y a danger mais quand nous ressentons le besoin où un appel pour une communication, ils ne demandent pas de les laisser tranquille a ce moment là. Parfois ils ont des missions a effectuer comme me l'a dit souvent mon grand-père et dans ce cas là cela peut être mon guide qui vient me parler et me conseiller dans ma vie de tous les jours, me dire les erreurs que je peux faire, surtout ce ne sont que des messages spirituels.
Le Seigneur permet ces contacts, car il a été dis qu'un jour notre descendance pourra communiquer avec les défunts et cela sera normal pour eux, il n'y aura plus de questions a se poser.
C'est pour cela que je suis un peu entres-deux questions où se trouve la vérité vraie, certains esprits ne veulent pas communiquer et veulent la paix dans ce cas là ils ne viennent pas, alors que d'autres éprouvent le besoin de venir communiquer et nous disent le moment venu d'arrêter le dialogue.
Pour moi je peux rester des mois sans communiquer comme il peut se passer qu'une communication peut être une fois la semaine, ce qui n'est pas toujours le cas. La demande vient de leur part, pas de la nôtre spécialement, ils nous le font savoir.
L'amour entres-nous est le plus fort donc il faut faire en sorte de ne pas les déranger quand ils ne le désirent pas et être a leurs écoutes quand le besoin s'en fait sentir de leur part.
Alicia

Ce message de l'au-delà ....

Par Chorusfr le 08.06.2006
Est très instructif et très explicite pour ceux qui ne savent pas encore !
Que ceux qui on perdu des êtres chers lisent et relisent ce texte si fortifiant pour le coeur et la consolidation de la foi.
Les mots sont justes, simples, et font leur chemin jusqu'au coeur de l'être humain. L'école de la vie, cette école ou nous souffrons parfois selon les époques et les générations qui passent, nous la laisserons un jour derrière nous et effectivement, nous quitterons ce monde pour un autre, ou tous se rejoignent par affinités !
Comment pourrais-je ne pas y croire quand JE SAIS ?
Je souhaite de tout coeur à ceux qui n'y croient pas encore, de trouver le bon chemin qui apporte cette connaissance du soi spirituel !...
ChorusFr

Moi aussi il est parti

Par Emraudee le 20.06.2006
je suis de tout coeur avec vous
mon mari est parti il y a de cela maintenant 2 mois et j ai du mal à le croire il me manque terriblement et le vide qu il a laisse est unsupportable.
meme si on me dit qu avec le temps ça passera je sais moi que cela est impossible
amicalement emraudee

Il est près de toi

Par Jeanpol le 20.06.2006
Emraudée,
Combien je te comprends .
Mais sache que tout est possible.
On n'oublie jamais parce que l'amour reste
On accepte avec le temps, car même si les chemins se sont séparés, Il se recroiseront un jour.
Il faut tout réapprendre de la vie.
La regarder sous un autre rayon de lumière
Pour l'instant, c'est difficile
Mais avec le temps, on y parvient
Ceux que nous avons perdus, ne nous quittent jamais
Na pas l'oublier
Courage.

Punaise quel réconfort

Par Emraudee le 30.06.2006
punaise jacques comme c est bien dit et beau quel reconfort
et un soutien
depuis que je suis chez vous (alliance) je suis bien je dirai meme mieux
j etais depressifve apres le deces de mon mari en avril dernier
mais voila votre site m a donné du courage et l amour que j ai pu entendre oui je dis bien entendre car je l ai ressenti comme ça
je dis donc longue vie et courage pour tous les membres
amicalement
emraudee
merci merci pour votre gentillesse


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"N'abandonnez jamais votre droit à l'erreur, car vous perdriez la capacité d'apprendre des choses nouvelles et d'avancer dans la vie."
David Burns
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite