-

 

Infos pratiques


tl4

Définition de bons ou mauvais esprits

Texte publié le 26 juillet 2005 proposé par Muriel
Tout le problème réside dans la définition que nous pourrions avoir du bon et du mauvais. Ce qui semble étrange, pour un médium, c'est que cette notion de bon et de mauvais esprit est un jugement et justement, pour être médium ou le devenir, il faut abandonner nos mauvaises habitudes. Qui peut dire qu'un esprit est bon ou mauvais ? Sur quel critère devons nous nous baser pour ...

Commentaires autour du texte

J'ai abordé l'écriture automatique il y a 15 jours

Par Emilienne le 01.03.2007
Mes grand-mères se sont nommées par écriture automatique ,une tante que j'aimais beaucoup aussi.Je suis toute bouleversée parce que à plusieurs reprises ,ma grand-mère m'a écrit le prénom de ma fille actuellement âgée de 36ans.J'ai demandé "pourquoi m'écris-tu le prénom de ma fille?"La réponse fut :"elle veut mourir"
Ma fille vit un chagrin d'amour actuellement et a tendance à avoir des idées noires.Je communique avec ma fille presque tous les jours par internet ou téléphone.Elle,se dit très cartésienne.
Après ce message apparemment transmis par ma grand-mère maternelle que j'ai beaucoup aimée et qui est décédée en 1962,je vais me coucher.
Ce matin,je demande à l'esprit qui m'a "parlé" hier soir:"est ce que c'est vrai que Anne-Valérie veut mourir?"
La réponse a été "non"
A ma question :"est ce que tu es un esprit farceur ,la réponse au bout de mon stylo a été:"non".
je ne sais trop quoi penser.
J'ai envoyé un message par internet ce matin à ma fille(sans lui parler de quoique ce soit évidemment)...elle partait au travail et avait l'air d'aller bien .Mais je sais aussi que "avoir l'air d'aller bien" ça ne veut rien dire.
Le message hier soir de l'esprit m'écrivait:"resteaupres".
Le problème ,c'est que à cause de mon alcoolisme passé(abstinente depuis 7 ans) ma fille me parle,certes, mais n'accepte pas que je m'occupe d'elle.Une seule fois où elle n'était pas bien psychologiquement elle était restée dormir chez moi mais UNIQUEMENT(elle me l'avait précisé) parce que c'était mon second mari qu'elle aime beaucoup qui le lui avait proposé.
Je crois que les esprits peuvent se manifester mais je crains les interprétations de ma part ,les esprits farceurs voire malveillants ou tout simplement de lire ce que je ne suis pas prête à savoir.

Ni bon, ni mauvais, juste plus ou moins élevé

Par Leeloominai le 01.03.2007
Bonjour,
je fais de l'écriture automatique depuis plusieurs mois, voire de manière assez régulière depuis un an. Je n'ai que très rarement posé des questions intimes, c'est-à-dire des questions qui me concernent directement, des questions d'état d'âme ou de comportement. Les quelques fois que je l'ai fait les réponses ont toujours été disons d'une grande neutralité. Je crois encore aujourd'hui, en faite j'ai le doute que lorsque l'on fait de l'écriture automatique ce soit notre inconsciente qui nous écrive et non pas un esprit.
Ceci d'après moi expliquerait parfois les réponses un peu absurdes ou inconhérentes que l'on puisse avoir puisque notre moi, notre personne peut parfois désirer quelque chose mais au fond vouloir quelque chose d'autre. Ou bien se cacher des inquiétudes alors qu'en réalité elles sont très présentent et donc resurgissent par l'écriture.
Bref, si nous excluons cette possibilité que ce soi notre moi qui écrive et non un esprit autre, la possibilité que ce soit vraiment d'autres entités qui veulent nous transmettre des messages est assez intéressante.
Comme je disais plutôt, je n'ai personnellement, jamais eu à me sentir mal à l'aise face à une réponse obtenue qui puisse me sembler malveillante ou disons plutôt blagueuse. Toutefois, j'ai initié une amie à cet univers dont elle ne semblait pas au départ avoir de l'intérêt ou y croire. Mon guide et le sien m'ont técrit qu'elle ne pouvait pas pratiquer l'écriture autoamtique, que ce n'était pas dans son intérêt si ce n'était pas fait à des fins de venir en aide à d'autres esprits. Cette personne à tout de même essayé la chose et le résultat en a été vraiment décevant.
Elle s'est mise à écrire des trucs sur moi, sans même qu'elle pose des questions à mon égard. Elle avait des avertissements comme quoi j'étais d'orientation sexuelle différente, que je n'aimais pas véritablement mon époux et qu'en faite j'étais amoureuse d'elle. Bref, elle a été mal à l'aise pendant quelques jours avant de finir par tout me raconter. Je peux vous dire que je l'ai bien ris celle-là. Je peux garantir que je n'ai aucune mais aucune envie d'expériences sexuelles autre que celle que j'ai avec l'homme de ma vie et je souhaite depuis des mois avoir un enfant qui tarde à venir. Alors, nous avons demandé à mon guide ce qu'il en était de ses écrits. Et il m'a dit que s'est un esprit qui a voulu se jouer d'elle puisque son devoir est de venir en aide aux esprits d'une manière quelconque et ceci était un moyen d'attirer son attention. Ce qui fut le cas, mais cela l'a découragé et elle n'a, plus voulu essayer.
Malgré cela elle communique avec son guide par la pensée, du moins c'est ce qu'elle croit. Mais par écrit ça ne marche pas, elle a toujours des histoires bizarres qui finissent par sortir de son stylo.
Mais là où je disais que le cerveau, notre moi, pouvait avoir un impact c'est que cette personne m'a avoué dernièrement, qu'elle a le sentiment d'avoir refoulé pendant pratiquement toute sa vie son homosexualité. En effet, mère de famille, épouse, elle s'est casé il y a longtemps en négligent cette attirance dans son jeune temps envers les femmes.
J'ai donc déduit de deux choses l'une, que peut-être ses écrits lui étaient adressé par un esprit qui ne voulait pas se jouer d'elle mais qui voulait éveillé ce sentiment caché pendant tant d'années pour qu'elle réalise qu'il était toujours présent. Plutôt que de lui dire qu'elle était amoureuse de moi, l'esprit lui aurait mis un doute sur mon orientation sexuelle pour qu'elle prenne conscience que cela est possible et que même chez ceux que l'on doute le moins ce soit possible aussi (incluant elle). Ou bien, c'est son cerveau qui avait des craintes refoulées et qui lui a présenté la chose en lui racontant une histoire parce qu'au fond peut-être que c'est ce qu'elle aurait souhaité, que je sois amoureuse d'elle.
Enfin, tout est voué à interprétation. Bon ou mauvais, c'est difficile à dire au pire au pourrait dire que les esprits inférieurs existent et qu'il puisse arriver qu'il veuillent nous taquinner. D'autant plus que ceux qui sont plus près de notre monde matériel et qui ont donc plus de facilité et d'accessibilité à ce monde sont les esprits inférieurs qui on dû mal à se départir du monde matériel. Les esprits supérieurs doivent avoir de bonnes raisons pour communiquer avec nous et s'ils le font de toute manière c'est à travers des esprits de niveau moins élevé. Je raconte ce que j'ai lu ça ne signifie pas que j'y crois à 100%!
Autre chose, on dit que si cela arrive c'est parce que c'est permis et si cela est permis c'est qu'il y a quelque chose à apprendre. Donc le jugement vient de nous à savoir si ce qu'on reçoit comme message c'est bon ou moins bon, mais peu importe, si vous le recevez c'est que vous avez quelque chose a en tirer et à comprendre. Méfiez-vous de ce qui peut paraître à première vu comme une niaiserie ou une mauvaise blague. Réfléchissez sérieusement sur le contenu du message, peut-être vous y trouverez sa véritablement raison d'être. Peut-être que l'on vous dit quelque chose sur quelqu'un mais qui en réalité c'est à vous que le message s'adresse.
Ne craignez pas le bon ou le mauvais puisque c'est vous qui déciderez ce que vous en faite. Si vous jugez que cela ne s'applique pas à vous alors vous agirez en conséquence. Tout est relatif... tout est perception!

Chers(es) amis(es)...

Par Clemence31 le 01.03.2007

Je ne suis pas médium et jusqu'à récemment je n'ai jamais cherché a communiquer avec "l'autre côté" ou "l'autre fréquence" pour ne pas déranger ceux qui nous ont quittés. Une personne du site d'alliance m'a proposé spontanément de m'aider, et je l'en remercie sincèrement. J'ai accepté ! Aujourd'hui par vos témoignages, vous confortez ma décision et m'apprenez que c'était simplement une vue de l'esprit - du mien - et que bien sûr chacun "pense" selon ses penchants, son vécu, ses aspirations, mais toujours avec un profond respect pour "l'autre" et c'est peut-être là l'essentiel.
Tout ce qui tend vers un but de compréhension bienveillante est admirable!
Bien à vous,
Clémence

"le médium et l'écriture automatique"

Par Mireille le 02.03.2007
Bonjour Emilienne,
Pour le cas où tu n'aurais pas encore pu lire tous les textes et articles de l'Alliance, je me permets de te donner un lien (spiritisme/paroles d'alliance) qui explique très bien les choses pouvu qu'on puisse prendre le temps de lire cet article attentivement, je le trouve très important vraiment :
lien http://www.alliancespirite.org/article-285.html
tu verras, tu y trouveras sinon toutes, au moins beaucoup de réponse sur ce sujet, et plus particulièrement peut-être ceci:
"c'est souvent cela l'écriture quand nous en sommes au début de notre chemin, un miroir qui nous sert de révélateur, d'épreuve, d'apprentissage, une formidable école de l'Esprit. Et seuls ceux qui acceptent de voir la vérité du soi avanceront. "
"Tout est une question d'état d'esprit et pour citer de nouveau nos textes : « La qualité des réponses vient de la qualité des questions ». Je pense avoir écrit cette phrase des milliers de fois sur les forums de l'Alliance ou dans de multiples courriers à nos amis du monde entier. Donc, tout est question de chercher un chemin noble, débarrassé des choses qui ne nourrissent pas notre Esprit éternel."
J'espère que ces lignes pourront t'aider comme elles m'ont aidé moi même et je te souhaite de tout coeur une merveilleuse route vers l'esprit.
bien amicalement,
Mireille
ps : dans spiritisme tu trouveras de nombreux autres textes complémentaires et éclairant (bon, ça ne veut pas dire que tout devient facile après avoir intégré tout cela, mais franchement, ça aide bien je t'assure).

Merci pour la qualité de ta réponse

Par Emilienne le 02.03.2007
J'ai lu le texte que tu m'as proposé et il est porteur d'enrichissement et de sagesse.
Il est vrai que la qualité des réponses dépend de la qualité des questions.
J'avais eu en 1977 une expérience dans le domaine de la communication spirit par l'intermédiaire de mon beau-père décédé depuis,qui "utilisait" le verre qui frappait des lettres.Je touchais moi aussi le verre qui m'annonca la mort de mon fils par accident sur un terrain de rugby.Mon fils alors âgé de 12 ans en a maintenant 42 et va très bien.Cette "réponse" m'avait ,tu t'en doutes fort perturbée.Dans cette même séance le verre avait indiqué une date que j'étais seule à connaître ce qui ne fit qu'accroître mon trouble.
Aujourd'hui,je suis consciente que je ne dois pas me servir des êtres disparus pour satisfaire des curiosités concernant mon monde matériel.Il y a aussi ces fameuses limites que l'on atteint quand on se dit:"et maintenant :qu'est ce que je fais de l'écriture que je reçois".Les êtres qui se manifestent ont sans doute besoin eux aussi de nous parler.Puis,on doit les laisser évoluer, sans harcèlement.Cette pratique n'est pas un jeu de question-réponse.L'amour doit être la base de la motivation et la recherche ,dans un premier temps est celle,me semble -t-il,de savoir si nos disparus aimés de leur vivant sont heureux dans leur nouvelle dimension.Il faut être très attentif à ce qu'ils peuvent dire que l'on ne saurait comprendre au premier abord mais qui peut prendre tout son sens par la suite.
fraternellement
Emilienne

Le frisson de l'image d'esprit devant soi.

Par Lamour le 07.07.2007
Je trouve que la question de bon ou mauvais esprit n'est pas dans la morale mais dans notre propre esprit. Car par exemple on peut très bien se dire que les esprits ne nous ferons pas de mal mais dès qu'on les sentira près de nous on aura un frisson et une crainte de les voir de nos propres yeux devant nous.
En tout cas pour moi c'est cela ; quand j'essais de m'habituer au fait qu'il se peut très bien qu'un esprit soit devant moi un jour l'autre, je sens tout de suite que mon esprit a une crainte et que mon coeur ne le supporterait pas tellement il bat à cette pensée.

C'est compréhensible

Par Josephina le 09.07.2007
Ta crainte, je l'ai ressenti, même si au bout du compte je me sens "protégée". Ma chère maman a rejoint la Lumière il y a une douzaine d'années, et dans les premiers temps, j'ai vécu dans la crainte de la voir "surgir", même si je l'aime très fort. Elle m'avait toujours dit, d'après son expérience de la vie, qu'il faut laisser les "morts" en paix, et leur laisser aussi le choix de communiquer s'ils en ont besoin. Tout ce que j'ai pu avoir comme signes d'elle a toujours été "soft", et je la soupçonne en cela de veiller à ne pas m'effrayer.
Aujourd'hui, ressentant la nécessité de faire évoluer ma spiritualité, les choses semblent se précipiter: d'abord, l'inscription à ce forum, qui m'apporte beaucoup ; ensuite, alors que je regardais un livre sur la médiummité dans une librairie, j'ai rencontré une dame pratiquant l'écriture automatique ; pour finir, le livre que j'ai finalement choisi m'a apporté des pistes intéressantes pour aborder la "communication" avec l'au-delà.
Je ne crois pas au hasard et il semble clair que l'on me mène tout doucement à envisager des échanges. Je prendrai tout mon temps pour ça avant de m'y mettre mais j'ai confiance.
Tu sais, la seule clé, c'est ta foi, en la vie, en Dieu, en ton guide. Fais-toi confiance, demande son soutien et celui de ceux qui t'ont aimé et veillent sur toi, et tu recevras leur protection.
Mais s'il advient que tu reçoivent une "visite inattendue", elle surviendra si tu es en mesure de la comprendre, en un mot, si tu es "prête" à admettre ce genre de manifestation.
Donc ne t'inquiète outres mesures. Et garde la foi.
Josephina

Merci à Mireille pour sa réponse

Par Emilienne le 11.01.2008
Merci Mireille,je n'avais pas encore lu, ni même vu que ta réponse qui était en bas de mon message.J'ai lu avec beaucoup d'intérêt et d'addhésion le lien que tu m'indiquais.A l'époque,j'avais 15 jours d'expérience de l'écriture automatique.Depuis,j'ai toujours une foi inébranlable mais j'ai appris à avoir quelques prudences dans le fait de "suivre" un stylo qui écrit ce que l'Esprit ne souhaite pas écrire.Je m'explique un peu : c'est moi qui,même en essayant de faire abstraction de ma pensée, écrit un mot à partir d'une ou deux lettres qui se forment.Un an plus tard,à mes yeux,cela se confirme.D'ailleurs;le lendemain (il y a un an),l'Esprit m'a bien dit que ce n'était pas ce qu'il avait voulu dire.(que ma fille voulait mourir)
Je suppose(enfin c'est mon expérience) que,quand le stylo forme une lettre,puis deux ,puisou trois,le mot à venir n'est pas forcément celui qui nous vient à l'esprit à nous,humain. Maintenant ,je demande à l'Esprit si j'ai bien compris ,(matériellement ça se traduit par :"si j'ai bien transcrit ce qu'il voulait dire) et ce n'est pas rare que le stylo revienne en arrière ou même barre un ou plusieurs mots pour exprimer ce qu'il veut me faire savoir et que j'ai mal pris.Un "m" se forme puis un"a" ....ce n'est pas nécessairement le mot maman que l'Esprit souhaite que j'écrive.Ainsi avec la foi et le doute interrogatif,en ce qui ME concerne,je m'approche d'une relation où ne vient pas spntanément sous mon stylo ce que "moi" ,je redoute ou espère.Enfin,il me semble.
Demander à l'Esprirt,même s'il vous paraît familier dans son intervention,s'il parle avec l'autorisation de Dieu.
Il y a très peu de jours,mon guide ,avec qui je communique souvent, se "présente" sur ma feuille de papier et je m'applique à suivre le message en laissant mon stylo le plus souple possible et je reçus :"je suis ton ange gardien,pas ton guide.Ton guide spirituel n'a aucun pouvoir,moi,je t'aime". Fin du message.
A cemoment je lui demande:"parles-tu au nom de Dieu?" et mon stylo a commencé un "O" sur lequel il est repassé x fois ,le stylo est reparti,a refait la même chose sans jamais écrire le mot "oui".J'ai déchiré la feuille.
De toute façon,cet esprit m'avait déjà intriguée dans la mesure où il ne mettait pas systématiquement les points sur les"i"(au sens propre) comme le fait toujours mon guide spirituel.
Merci Mireille.Bon chemin à toi.
Emilienne

Mise en garde

Par Maxel87 le 11.01.2008
Soeur Muriel,
Rien à rajouter, puisque je pense, ressent et vis la même chose,
Sinon qu'il est peut-être bon de mettre en garde les jeunes qui souhaitent devenir médium. Il y a quand même quelques dangers. Il faut être avant tout très équilibré pour se lancer dans l'aventure.
Quand j'ai commencé à me passionner par le spiritisme il y a bien des années, il m'est arrivé une histoire qu'il me faut vous raconter, pour illustrer ce danger. J'étais au volant dans ma voiture, je passais près d'un cimetière coïncidence peut-être mais à ce moment là, j'ai ressenti une force une emprise me paralyser les bras, je m'en suis sorti difficilement par une grande respiration intérieur qui m'a évité un accident certain. Quand je suis rentré à la maison mon père m'a dit : ton chien a hurlé à la mort, c'était exactement au moment ou cela m'est arrivé.
C'est ce genre de mésaventure qu'il peut arriver quand on débute.
Alors à tous les jeunes et moins jeunes qui souhaitent devenir médium, soyez passionné mais vigilant.
Maxel87

Dogmes et incertitudes

Par Lecate le 12.01.2008
A lire ce texte je ne vois aucun intérêt à communiquer avec les esprits, si ce n'est de satisfaire une curiosité, ou encore le désir bien compréhensible de prendre contact avec nos chers disparus. Pour ce qui est de parfaire nos connaissances, mis à part le fait qu'ils manifestent leur existence que nous ont-ils appris que nous ne savions pas et cela depuis la nuit des temps. Le domaine des esprits me semble être d'après ce que j'entend ici où la l'envers de notre décor, fait de bon et de mauvais. D'autre part que peut on espérer d'un tel enseignement qui est si j'ai bien lu qu'incertitude, où le bien et le mal ne sont que des mots, qui n'ont pas véritablement de sens.
Sur quels critères se baser pour dire que telle chose et bonne ou mauvaise ? Voulez vous dire que les humains ne possèdent pas une connaissance suffisante pour juger ?
« Tu ne jugeras point » est un précepte religieux, à défaut d'être un dogme, mais le critère qui permet de distinguer le bien du mal est un ressenti que nous possédons tous, encore faut il vouloir s'en servir et ne pas se laisser influencer. Le bien se distingue du mal parce qu'il procure de la joie, le mal peut procurer parfois du plaisir mais je ne pense pas qu'il puisse procurer cette exaltation qui nous relie au divin. Si les esprits disent eux-mêmes que nous devons nous méfier d'eux c'est bien pour nous indiquer que nous avons en nous même la possibilité de discerner.
Les expériences bonnes ou mauvaises, que nous faisons ne nécessitent pas que nous ayons besoin d'un guide, les résultats obtenus sont suffisamment clairs, et comment apprendre la liberté si nous sommes assujettis à des guides.
Les humains ne sont pas plus dogmatiques que les esprits. « La seule chose que je sais disait Socrate c'est que je ne sais rien », les esprits n'en savent guère plus d'après ce que je lis ici ou là. Affirmer que le spiritisme ne pourra jamais être régulé par des lois sauf par les lois divines qui prônent le libre arbitre n'est ce pas là aussi un dogme

Aucun intérêt tu dits Lecate ?

Par Xianaelle le 13.01.2008
Bonsoir à tous
Tu dis bien Lecate aucun intérêt à communiquer avec les esprits ? Tu confirmes bien ce que tu dits là ?
C'est énorme pour moi : le fait d'être rassuré par la vie après la vie ?
Que demander de plus pour à notre tour avancer et évoluer car le doute fait ombre à la lumière ? Rassurés par la certitude d'une vie éternelle tout devient plus facile.
Nous ne savons rien sur terre en communiquons entre nous humains !
Lire des bouquins certes intéressants ... ou des témoignages ? Mais combien d'entre nous sont certains de l'existence de la vie après la vie ?
Vous pouvez me le dire ?
Je ne cherche pas, et bien là loin de moi cette pensée, bien au contraire, à vous troubler ! Mais bon sang ! Qu'il serait bien d'avoir plus de témoignages tout droit venus de l'au-delà plutôt que de dire que ça ne sert à rien !
Xianaelle

Curiosité simplement

Par Maxel87 le 13.01.2008
La curiosité a toujours été la base de la recherche et des plus grandes découvertes.
Si tu as accès à la connaissance c'est parce que d'autres avant toi se sont interrogés, ont testé et vérifié.
C'est un procès en sorcellerie que tu aurais pu nous faire il y a quelques siècles et qui nous auraient certainement conduit vers le bûcher.
S'il n'y a plus de bûcher aujourd'hui je vois qu'il y a toujours des inquisiteurs.
Mes expériences de plus de vingt ans m'ont apporté des certitudes sur l'invisible, et je ne me suis inspiré d'aucune littérature, je n'attends aucun savoir aucune revelation et je n'ai pas besoin de guide dans ma vie. Ils me font un petit coucou de temps en temps comme une mère ou une femme qui vous aurait quitté il y a bien longtemps mais qui vous aime toujours, et qui on le sent bien a toujours besoin de votre amour. Cela suffit à mon bonheur, il me semble que c'est déjà beaucoup.
Maxel87

L'esprit et la raison

Par Lecate le 13.01.2008
Pour moi il ne fait aucun doute que les esprits existent, depuis la nuit des temps et dans toutes les civilisations des preuves nous en sont données. Comme les témoignages sur les O.V.N.I que nous ne pouvons plus ignorer. Ce que je confirme c'est de ne voir en ce qui me concerne aucun intérêt à communiquer avec les esprits du moins je n'en ressent aucun besoin. Je reste cependant persuadé que j'ai ressenti parfois me venir de l'aide.
Ce texte signé Muriel me désespère, et je n'ai pas trop envie de me trouver dans un tel lieu après ma mort. J'espère qu'il y a d'autres options, et pourquoi pas puisque tout est incertitude.
N'attends pas Xianaelle que je te rassure sur la vie après la mort, si ta raison ne t'as pas convaincue, quand bien même quelqu'un d'entre les morts se présenterait à toi avec des preuves tu tomberais rapidement dans le doute, tu dirais ce n'était qu'une hallucination, un rêve éveillé ou que sais-je encore.
Sincèrement

La raison de l'esprit ?

Par Xianaelle le 13.01.2008
Oh non Lecate je n'attends pas que tu me rassures sur la vie après la vie ? Mais je voulais simplement souligner que plein d'entre nous se questionnent encore beaucoup à ce sujet.
D'où mon étonnement quand je constate ton assurance surtout quand tu dits qu'il n'y a aucun intérêt à communiquer avec les esprits ?
Il y a beaucoup de témoignages concernant des personnes soulagées car elles ont pu savoir à travers un médium que tout allait bien chez un de leurs proches décédés. Le médium ne se contente pas de dire des généralités mais le message est très personnel et les précisions familières même intimes données par le défunt à travers le médium ne laissent plus de place au doute.
Peut-être que tous les défunts n'ont pas envie de communiquer ou tout simplement ils n'arrivent pas à communiquer avec nous ? C'est une autre question ?
bonne soirée à tous
Xianaelle


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."
Albert Einstein
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite