Commentaires autour du texte 'Dieu et les guerres' - Commentaires autour du texte 'Dieu et les guerres'

 

Infos pratiques


tl4

Dieu et les guerres

Texte publié le 09 octobre 2011 proposé par Laika2
Beaucoup de gens meurent, des innocents, des femmes comme des enfants. Réfléchissez, les guerres sont provoquées par qui ? La réponse est très claire : par les hommes et non par Dieu. Nous implorons tous Dieu en lui demandant des comptes par rapport à ces atrocités mais Dieu n'est qu'amour et il est inutile d'impliquer notre Père Spirituel sur ces évènements tragiques. Pensez-vous réellement qu'il ...

Commentaires autour du texte

Les guerres est-ce le fait des hommes?

Par Avitaraga le 10.12.2011
Évidemment, rien n'est voulu par DIEU en ce qui concerne nos actes délibérés, stupides et cruelles.(pour ne pas dire monstrueuses)
Selon Nietzsche : « l'humanité use du crime à profusion pour mieux se le rendre acceptable.»
Baudelaire : «Tout en ce monde sue le crime.»
Hegel : «Rien n'est pur, ce cri convulse ce siècle.»
Camus : «L'histoire entière des hommes n'est en tout cas qu'une longue lutte à mort pour la conquête du prestige Universel et de la puissance absolue. Elle est,par elle-même,impérialiste.»
Nous sommes le résultat de nos propres démons[cacodémomies]passions dominantes, où seul la jalousie de toujours possédés plus(mégalomane) et d'obtenir tout ce que l'autre a ?
Nous avons comme qualités de s'attrape, de vrai tribun, de vrai fourbe, cupide, vaniteux, avare, mercantile et lucre.
? : «L'homme ne se suffit jamais.»
Nous créons nos propres turpitudes, nos propres malheurs ? et alimentons inlassablement par ignorance inhérente sans cesse la roue karmique de la lâcheté, de l'aveuglement volontaire et du mépris de soi et des autres?
Voilà le succès escompté de ceux qui alimente leurs perfides âmes de crédules et d'ignare contre toute logique possible et contre toute attente stérile,creuse,vide et sans lendemain?
Aristophane(49) : « La guerre se fait hair et se massacré les gens(assassinats dérigés.»
id (lysistrata) : «Elle est un attentat à la fraternité.»
Tacite : «Quand ils ont dévasté, ils disent avoir pacifié.» «La paix = servitude»
? : «C'est le rapport des choses et non des hommes qui constitue la guerre.»
Brutus : «Rien ici bas ne mérite d'être acheté au prix du sang.»
Bosanquet : «La guerre est la conséquence d'un désir immodéré d'enrichissements
du point de vue historique.»
Maldorer :«Montrez-moi un homme qui soit bon?»
Spartacus (Célèbre général d'armée et gladiateur) : «Tuer des hommes ne mène à rien d'autres qu'à en tuer plus encore.»
Il ne faut pas tuer,même pour empêcher de tuer. Il faut accepter le monde tel qu'il est,refuser d'ajouter a son malheur!
L'homme est l'oeuvre d'un DIEU bon. Que l'homme n'est plus que ce qu'il fût.
Qu'une présence de lumière subsiste encore en lui et qu'en faisant confiance,de toute son âme et de toute sa force, à cette clarté Divine, la créature (camus) l'homme est la créature qui, pour affirmer son être et sa différence, nie. Darwin : « L'homme n'a-pas de nature donnée, il est une créature inachevée, mais une aventure dont il peut être le créateur.» se retrouvera. (Les 3 certitudes qui habitent la pensée de J.J. Rousseau.)
St-Just : « C'est quitter peu de chose qu'une vie dans laquelle il faut être complice ou le témoin muet du mal.»

L'homme est lui-même Dieu ou peut importe le nom

Par Woolfgang le 27.01.2013
Bonjour,
Ne devenons pas dramatiques et voyons les deux côtés de la médaille. Il y a beaucoup d'amour dans ce monde où nous vivons et il serait crucial de le voir et non seulement le côté négatif de ce monde. À tous les jours, je vois des êtres qui s'aiment et s'empressent de s'entraider. Partout dans le monde, il y a plein d'humain qui s'aiment et qui font tout pour que la conscience universelle change. Il y a eu des époques dans le passé lointain où toute la terre était en guerre, je trouve que les guerres ont diminuées.
La conscience universelle est à la hausse, et le nombre de gens qui travaillent pour la paix dans le monde est aussi à la hausse. Je suis conscient de la souffrance universelle sous toutes ses formes, mais la tendance est à l'amélioration.
Pour que les guerres et la souffrances cessent, il faut que chacun de nous cesse premièrement de se faire la guerre et apprenne à pardonner aux autres et à se pardonner. LA PAIX UNIVERSELLE commence en soi et après vers les autres, donc, cessons de juger l'humanité et faisons parti de ceux qui mettent la main à la pâte. La paix comme la guerre commencent par soi-même et une toute petite guerre est aussi grande qu'une guerre avec des bombes.
Je dis, voyons la lumière de ce monde et dans ce monde, Visualisons la paix de notre monde, et apprenons à devenir soi-même la lumière car nous sommes le produit d'une création de Dieu, et de ce fait, nous sommes ses enfants, cela veut dire que nous sommes bons pour la plus part et que pour les autres qui ne le sont pas, ils sont à devenir.
Par expérience, j'ai essayé un truc qui fonctionne ; Aime ton prochain, Bénit ceux qui te font du mal et Prie pour ceux qui te persécutent, je vous promet que cela fonctionne, quand je bénis ceux qui me font du mal, mon s'emplit de joie et le mal que l'on tente de me faire glisse sur moi comme l'eau sur les plumes d'un canard.
Charles

Les guerres sont-elles le fait des hommes ?

Par Honora le 09.05.2013
Quelle que soit sa religion et même si l’on est athée, qui ne s’est jamais posé cette question ? Personnellement, elle a souvent occupée ma pensée mais au cours de mon existence, mes cogitations ne m’ont pas toujours apporté la même réponse.
Dans ma jeunesse, confondant les religions et Dieu, je pensais péremptoire : si Dieu existait, Il ne permettrait pas qu’autant d’innocents périssent dans la violence à cause de la folie de l’Homme. C’était pour moi une évidence qui prouvait sa non-existence et la messe était dite, si je peux ainsi m’exprimer.
Avec le temps, j’ai considéré, en toute humilité, que les religions n’étaient, jusqu’à preuve du contraire, que des conventions humaines, un ensemble de dogmes partant souvent de bons sentiments irréfutables mais mêlé de règles de conduite, d’intolérances, de beaucoup d’inepties enfin et surtout une mise en esclavage de l’homme aux fins de soumission, de manipulation et d’exploitation.
Leur dieu d’«Amour » prônait pour certains, prône encore pour d’autres, la guerre contre les infidèles, la mort des mécréants et l’hégémonie du monde en son nom. Il menaçait des feux de l’enfer les malheureux humains qui ne respectaient pas les règles établies, que l’on assénait comme révélées. Aujourd’hui encore, au paradis d’Allah, les femmes ne servent qu’au repos du guerrier. Les autres religions n’ont d’ailleurs rien à leur envier, en d’autres temps, les chrétiens évangélisaient, convertissaient par la violence, jusqu’à la mort pour les récalcitrants, les autres étant réduit à l’esclavage, en se livrant, au passage, au pillage.
Alors pour revenir à la question titre, justement hier, j’assitais, à une magnifique projection sur la Polynésie, je découvrais des paysages somptueux, une faune, une flore, des couleurs magnifiques, resplendissantes. Je regardais émerveillée et je pensais, avec une ironie amère, « l’Homme a inventé le canon, les flèches, les tanks et les avions de guerres, la torture et les exécutions sommaires ou non, mais Qui a créé tout cette vie fabuleuse ? » puis j’ai dû à la vérité de convenir dans un raccourci significatif « l’homme a aussi créé les caméras et les projecteurs qui me permettent de découvrir ces merveilles aujourd’hui. Rien n’est simple.
Je ne sais pas pourquoi nous sommes là mais le seul fait exister prouve qu’Une Puissance occulte existe, Qui nous a voulu dans ce monde magnifique. Nous ne sortons pas du néant mais nous y finiront peut-être. Rien n’est simple, rien n’est tout noir ou tout blanc, il y a sans doute des « gentils » avec leurs zones d’ombres et des « méchants » avec leurs zones de lumière, des assassins et des martyrs. Ma théorie, car cela ne peut être qu’une théorie parmi beaucoup d’autres, est que lorsque nous sommes ici-bas, nous avons la vie que nous nous faisons. Certains pourtant doivent faire face à des épreuves cruelles et les surmontent, d’autres se désespèrent et s’y noient alors que d’autres encore en sont exonérés. Pourquoi ? Qui pourrait nous expliquer ces différences ?
Bien sûr, l’homme ayant son libre-arbitre, c’est lui et lui seul qui décide de tuer, de torturer, de mettre en esclavage, non seulement son frère, l’Homme mais la faune, mais la flore, mais la planète elle-même, qu’il détruit, peu à peu, par volonté de puissance, cupidité, vanité, avarice, mercantilisme, goût du lucre et peut-être folie.
J’aimerai comme certains être capable de pardonner à l’assassin, au violeur, au tueur d’enfant, pire encore, au tueur de mon enfant. Je n’ai pas cette magnanimité, cette abnégation. Il y a pourtant, tant de paramètres à prendre en compte avant d’oser juger. Peut-être qu’un jour, une lueur éclairera mon âme et lui donnera cette force, aujourd’hui, désemparée, je fais l’autruche, cela n’est pas très glorieux. Pour illustrer nos différences, un fait divers dramatique d’actualité dénonce un jeune homme de 19 ans qui a tué trois personnes « sans raison ». Ce matin, sa mère, effondrée disait : « …malgré ces crimes, c’est mon enfant, je le défendrai jusqu’au bout… ». La Société doit-elle chercher à se protéger, faut-il laisser le destin s’accomplir ?
Dieu est indéniablement un mystère que je reconnais aujourd’hui et que j’accepte avec joie et bonheur sans pouvoir expliquer Ce qu’Il est, Ce que c’est, mais qu’importe, Dieu est en moi, comme en chacun de nous, j’en suis convaincue, malgré nos faiblesses. Nous le verrions partout si nous voulions regarder.


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Que l'âme en travail ouvre tous les sens de son être, pour que la vie puisse la pénétrer."
Louis Claude de Saint Martin
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite