-

 

Infos pratiques


tl4

L'Opus Dei

Texte publié le 14 octobre 2007 proposé par Jean
Mais qu'est-ce donc que l'Opus Dei ? En consultant certaines revues et ouvrages de référence, je découvre une sorte de pieuvre effrayante. Cet ordre religieux catholique fait plus penser à une secte qu'à ce vieux prêtre que je trouvais si sympathique dans mon village quand j'étais petit. Ainsi, l'Opus Dei est accusé de détenir les postes clefs au Vatican, d'avoir contribué à l'élection de Jean-Paul II et de ...

Commentaires autour du texte

Véhiculer l'espoir ou condamner le passé ?

Par Salfagaba le 14.10.2007
Bonjour à tous.
Tout d'abord merci pour les documents et les réflexions que vous mettez à disposition de celui qui prend le temps de vouloir autre chose que ce qui paraît. Depuis ma récente inscription sur le site, j'ai beaucoup pris, peu participé aux échanges et l'occasion se présente, alors que je suis loin d'atteindre un niveau de conscience me permettant de donner un avis autre que purement (le terme est impropre) humain, donc incomplet et partial.
Depuis 10 ans, j'ai coupé le son et l'image des supports médiatiques qui sans cesse se complaisent à pointer du doigt tous les malheurs dont nous sommes responsables, non pour que nous changions d'attitude, mais pour augmenter leur audience et maintenir les vieilles croyances et la peur, l'homme étant plus prompt à condamner le mal chez son voisin qu'à reconnaître et maîtriser ses propres défauts.
Bien entendu, mon refus d'accepter ce que je considère comme une forme d'endoctrinement ne m'empêche pas d'entendre ce que d'autres écoutent et interprètent. Je suis donc informée dans les grandes lignes des malheurs du monde, dans une version déjà digérée par des masses incroyantes et stériles, ou plus prosaïquement, conditionnées.
Je reconnais la dureté et la prétention du propos. Me crois-je au dessus d'eux ? Non pas, et j'en viens à l'explication du titre de mon commentaire.
Je comprends la nécessité de démontrer à la civilisation (encore un terme inadapté?) actuelle qu'elle est peu de chose, et qu'elle n'a encore rien compris. Je comprends qu'il faille apprendre des erreurs du passé (ce fût par ailleurs souvent notre seul mode d'apprentissage). Cependant, est-il besoin de ressasser sempiternellement les mêmes histoires négatives qui n'ont d'autres effets que de nous maintenir dans la négativité ? Ne pouvons-nous croire que nos enfants ont déjà dans leurs cellules la mémoire de ces comportements et évènements et qu'ils ont compris l'obsolescence de ce mode de fonctionnement pour l'avenir de l'humanité ? Rejeter le passé n'est pas nier son existence, c'est simplement donner un peu d'espace dans notre coeur et dans notre tête à la création d'un monde plus positif, plus actif, plus intégral.
Avons-nous besoin de conserver au dessus de nos têtes et de celles de nos enfants le poids de ce passé si peu glorieux, de cette actualité si hostile à notre évolution?
Je ne suis pas en train de prôner l'autodafé de notre histoire, pour reconstruire sur des bases "purifiées", parce qu'il est certain que nous recommencerons, encore et encore les mêmes erreurs, et les mêmes histoires. Je pose simplement la question : Ne vaut-il pas mieux chercher à voir et montrer là où est le beau et tenter d'en maintenir l'image (puisque tout n'est illusion sur cette terre) que de brandir les erreurs du passé comme autant de menaces, pour espérer changer la face du monde?
Dans plusieurs de vos écrits, vous (Alliance Spirite) expliquez le danger des sectes, vous démontrez votre indépendance à une religion ou un dogme. "Memoire spirite" et "O" nous rappelent souvent que la liberté ne se trouve pas dans l'acceptation d'une croyance, mais dans le ressenti personnel de ce à quoi l'on croit.
Alors, pourquoi un N+unième texte relatant les maux de ce monde, l'imperfection de l'être humain ? Votre texte est-il un message d'espoir que je n'ai pas compris ou une mise en garde que vous jugez utile de relancer de temps à autre ? Et pourquoi encore des mises en garde?
Je ne veux pas oublier, je veux construire. Mais pas sur les ruines du passé.
Merci d'ouvrir mes yeux sur des perspectives que je n'ai pu envisager "avant", même si cela passe par la douleur et le rejet, la colère et l'incompréhesion. L'espoir grandit.
Amitiés. Salfagaba

Soyons le à notre manière...

Par Jean le 15.10.2007
Oui, soyons le, soyons positif chacun à notre manière. Vous trouverez sur ce site des dizaines de textes très positifs.
Tout cela ne doit pas nous faire oublier les erreurs du passé à ne pas commettre de nouveau ; mais qui appartiennent au passé quand nous parlons tant de construire le futur.
N'oublions pas non plus que certains reproduiraient bien aujourd'hui les erreurs que leurs ancêtres et produiraient les mêmes désastres... Alors il faut se souvenir de l'histoire, non pour aimer le noir mais pour chercher ailleurs la lumière.... qui instruit et évite le retour possible de nos imperfections.
Mais il faut d'abord informer nos membres, échanger afin que chacun, par l'apprentissage de ce que furent les réussites et les échecs de l'humanité, puisse construire sa propre ligne de vie dans une voie librement laissée à ses décisions par Dieu.
Apprendre ne peut aller contre le libre arbitre. Notre race n'a que très peu communié et beaucoup "scribbé" de fausses formules. Notre appel va vers un espoir de communion en l'Esprit pour chaque membre. Nous y pensons et prions.
Je pense que le temps transforme tout et que tout disparait puis renait. Nous sommes éternellement sur le sable, en train de recommencer la construction d'un temple qui ne sera parfait que lorsque les hommes le seront. En attendant oeuvrons en paix et je vous rejoins quand vous pensez qu'il reste des choses du passé qui transcendent le temps et l'espace pour servir l'homme et lui insuffler les outils d'une reconstruction.
Quand à une éventuelle culpabilité de la race humaine toute entière qui serait dans la M... parce que nous avons trahit Dieu... C'est une version catholique que nous ne partageons pas. Chacun ici a un trésor et s'en occupe, ou pas, afin de préparer la suite de ce court voyage sur terre.
Mon texte est toujours un message d'espoir. Toujours. Mais c'est aussi une mise en garde envers mes frères. Toutes les sociétés ne sont pas angéliques... soyons réalistes. C'est l'espoir d'une construction noble qu'espèrent ceux qui viennent ici....
Mais oui, profondément, je crois en l'humanité et en son avenir lointain.

Vision trop negatif d'une congregation Chrétienne

Par Ntsoro le 18.10.2007
il me semble que peigner un peu trop negativement l'Opus Dei qui, en depit de tout est une congregation Chrétienne. Vous ne lui reconnaissez aucun point positif. cette vision me semble un peu trop partisane. Quant aux influences dont vous lui faites credit il me semble normal car toute organisation tend à promouvoir ses vues. Etant catholique, il me semble abusivement exagerer d'affirmer que l'Opus Dei s'est soustrait de l'Eglise car tout catholique et organisation catholique fait sienne cette pensée de Thérèse de l'enfant Jesus: toute personne n'obeissant pas à son évèque n'est pas fréquentable.Je ne suis de l'Opus Dei et sais de cette organisation que ce dient les uns et les autres mais je sais qu'en generale les organisations Chrétiennes oeuvrent d'abord pour la promotion de l'Eglise

Ne pas confondre

Par Guymel le 20.10.2007
Je pense qu'il ne faut pas confondre chrétien et catholique.
Pour être et reste neutre dans ce débat, je pense qu'il serait bon de faire un retour dans la véritable histoire de l'église de son inquisition.......
Elle apparaît aujourd'hui passifique, mais n'en n'est pas moins un modèle destructrice au niveau des décisions qu'elle prends sur des sujets important dans notre société.
Il n y pas que l'église, qui se cache derrière ses institution pour agir de la sorte, quelque soit l'ordre représenté, lrosqu'il y a un chef suprême, cela ne s'appelle pas contrairement à ce que 'lon pourrait croire un système démocratique en place, mais une dictature.
Mais voilà, une dictature, plus harmonieuse, plus souple qu'un président dont les droit sont déchus d'avoir exercé, le pouvoir dans son pays alors que lui aussi, a été élu par le peuple......(sois dit en passant), nous ne pourrons jamais le vérifier, comme nous ne pourrons jamais vérifier comment on procède pour élire un pape!!!
Bref, quelque soit l'insitution ils se cahce toujours quelque chose derrirèe un tableau, vous voyez un paysage merveilleux, mais l'artistes qu'il a peint est peut-être un grna dcriminel repantit.
Donc dans le monde des apparence, on nous montre ce que nous pouvons voir, et pour le reste c 'est à nous à ouvrir l'eoil, et à nous documenter, pour connaître qu'effectivement, tout ce qui reluit n'est pas d'or.
Amitiés
GUYMEL

Sectarisme

Par Amijean le 21.10.2007
Pour moi toute doctrine ou tout apprentissage qui ne demande pas de la par de l'homme une réflexion personnel sur le sujet abordé sans laisser de place a la sensibilité de tout un chacun ou a l'interprétation de fait ou de texte est de tendance sectaire je suis d'éducation catholique mais très tôt les enseignements que l'on me demandais de croire sans trop chercher a analyser mon toujours déplus comme si chacun d'entre nous ne pouvaient se faire une opinion sans que l'on pense pour lui.
J'ai été confronté par le travers de ma fille à une secte et depuis je me rends compte que beaucoup de système nous demande de ne pas penser mais de faire ou de dire comme on nous demande.
Nous devons tous être toujours sur nos gardes car si l'information, l'éducation, ou autre instruction doivent être apprise sans analyse personnelle cela mène a bien des dérive voir comme en est le cas ici au sectarisme


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
Bouddha
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite