-

 

Infos pratiques


tl4

L'univers est un

Texte publié le 01 mars 2008 proposé par Patricia
L'univers est un, infini, immobile. Une dis-je, est la possibilité absolue, un l'acte, une la forme ou l'âme, une la matière ou le corps, une la chose, un l'être, un le maximum et le suprême ; cet Un ne saurait être compris ; il est indéfinissable et indéterminable ; il est sans fin et sans termes et, par conséquent, immobile. Il ne se meut pas localement, parce qu'il ...

Commentaires autour du texte

Le zéro et l'infini

Par Thazz1 le 01.03.2008
Namasté,
Le Un est-il Conscient alors ? La conscience étant l'intuition du soi réalisée, ce qui n'a pas de forme ou de réalité peut-il (ou elle) posséder une expérience de soi?
C'est le principe décrit en métaphysique comme "le zéro et l'infini".
L'infini pour être englobe également le zéro. L'infini n'a ni forme, ni sujet, ni objet car il est l'ensemble. Pourtant, afin d'être complètement cet infini il comprend le zéro qui, par nature, rejette l'infini en dehors de lui.
Le zéro n'est pas mais il existe en tant que partie nulle du Tout, et c'est ce lien de rejet/attirance qui unit le zéro à l'infini.
La conscience est-elle la cristalisation de ce lien zéro/infini ? Est-ce cela qui est décrit comme "la chute de l'Homme" car l'Homme s'identifie à la conscience qu'il a de lui même ? La conscience est en effet ce qui nous sépare du Tout tout en lui permettant d'exister de manière indépendante. Elle crée une sorte d'espace intérieur "autonome", du moins l'illusion de cet espace. C'est ce que certaines spiritualités nomment l'Oubli et qui permet précisemment l'existence séparée du Tout en relation à lui même. En clair, la conscience donne l'illusion de la séparation mais a vocation à ré-unir ce qui ne semble pas l'être.
Cette réunification étant inéluctable puisque le zéro ne peut se dissocier de l'infini, la vie serait donc un songe (quelqu'un se souvient du nom de cet auteur français qui écrivait ceci déjà il y a quelques siècles?) qui aurait pour vocation non de perdurer mais de permettre au Tout de se révéler à lui même à travers toutes les expériences contenues dans son infini... existe-t-il une fin donc ? Pas sur ...
C'est ce qui me fait dire que l'éternité est notre.
Aomëtae

Le chaman,

Par Maxel87 le 01.03.2008
Namasté,
Pas besoin d'être un chaman pour être le spécialiste des états de conscience altérés.
Certain médium arrive au même résultat en faisant tomber petit à petit tous les pans de cette conscience qui nous rattache à ce monde.
Je t'accorde qu'il est beaucoup plus difficile pour ces derniers qui n'ont pas cette culture ancestrale mais ils en ont une autre qui est peut être toute aussi riche d'enseignement.
Concernant l'éternité et l'univers, si on se base sur les théories des scientifiques comme Albert Jacquard par exemple, il y aurait bien eu un début avec le big bang, une extension que l'on vit actuellement et un fin, notre univers disparaîtrait, avalé par les trous noirs.
Mais on a encore le temps de pouvoir vivre encore quelques milliers de vie.
Pour moi cela me suffit.
Je te laisse l'éternité.
Amicalement
Maxel

Simplement être

Par Thazz1 le 03.03.2008
Namasté,
Je suis très sensible aux extensions de la connaissance scientifique, notamment en matière d'astrophysique. Bien entendu, nous ne pouvons concevoir qu'un quelque chose qui débute n'ait pas de fin. Ceci dit, la théorie du Big Bang est de plus en plus décriée par une part grandissante de la communuaté scientifique. Je pense que cette théorie, pour vraissemblable qu'elle paraisse n'a rien d'absolue et finalement elle n'explique guère qu'un comment et non un pourquoi. Ce qui me semble clair, c'est que l'univers est intentionné, qu'il change d'état dans un futur plus ou moins lointain n'est qu'une question de fréquence donc et non un événement unique.
Je ne me demande plus si cet univers est réel, je cherche à comprendre comment il nous apparaît ainsi. L'illusion est parfaite, pourtant elle n'est qu'illusion. Dans une illusion, quelle est la valeur du temps exactement?
L'éternité est notre
Aomëtae

L'univers d'un chaman

Par Maxel87 le 03.03.2008
La pierre ainsi crée, lancée dans la mare par ricochet produit ses effets : un excellent dossier sur les chamans.
Et cette phrase qui résonne à l'infini :
<< Pour que l'équilibre se maintienne, il est donc important que le Tout soit uni de manière équilibrée et harmonieuse. >>
Mais pour en revenir à nos moutons je ne sais toujours pas s'il y a un chaman sous ta soutane.
J'espère que tu ne m'en voudras pas de cette allégorie, ou de cet esprit grivois qui m'anime un peu trop souvent.
L'ère du verseau commence déjà à verser ses flots de connaissance et de transparence, alors j'aimerais qu'en retour tu nous dises où tu puises ton inspiration mystique ?
Mais si tu préfères entretenir le mystère, je ne t'en voudrais pas.
Amicalement
Maxel

Science éternellement perfectible...

Par Nada_karana le 03.03.2008
Permets-moi de te dire que, si je ne te connais pas encore, je t'Adore déjà :-D. Mon ego doit y être pour quelquechose puisque je retrouve dans tes propos des pensées qui me sont propres. Transfert, quand tu nous tiens... ;-) Pour ne citer qu'un exemple, je dis toujours que la science est le comment privé du pourquoi, et du coup, je grille mon dernier message de la semaine au premier jour, ce qui risque de m'amener a tenter de corrompre les modérateurs pour la bonne cause, clin d'oeil fraternel mais quelque peu suppliant a eux en passant ;-). Pour en revenir au sujet, les notions d'Unité, illusion et Verite me sont plus que chères, et je crois avec ferveur au pouvoir de l'Intention qui pourrait bien transcender celui du Verbe, a moins que celui-ci ne soit précisément Intention, ce qui bouclerait la boucle de l'Unité au vu de ce que tu viens d'écrire... Sans emballement mal venu, il se pourrait que nos réflexions viennent a se completer dans un futur dépendant des dites Intentions ;-), ce qui ne saurait nuire tant que le travail accompli s'inscrit dans le cadre de l'Unité. Unité également entre la science, ses ramifications et l'invisible qui ne demande qu'a s'expliquer, pensée me tarabustant également depuis l'enfance. Le point encourageant est que les scientifiques travaillent a présent sur l'hyperdimensionnalite jusqu'au niveau génétique, commençant même a admettre ce que je concevais il y a quelques années comme une éventualité incontournable dans le cadre de mes recherches personnelles, a savoir une part invisible de l'adn représentant le "code spirituel" en parallèle avec le code génétique tangible. L'espoir est donc raisonnable et il ne reste plus qu'au le stimuler afin qu'il se propage. La est toute la difficulté, surtout pour les autodidactes invétérés de mon espèce n'ayant qu'un bepc en poche au royaume des diplômes de peu de foi :-). Pour la peine, je rends l'antenne :-).

"chatman" plutôt. (o;

Par Thazz1 le 04.03.2008
Namasté,
Pas de mystère, pas de Chamaneries non plus. Juste l'intention irraisonnée d'aller toujours plus loin. L'envie de jouer avec le Tout, de provoquer la vie et surtout de me souvenir.
Te souviens tu de ce film "Dune" et cette fameuse phrase "le dormeur doit se réveiller" ... et bien je l'ai entendue dans mon rêve et je suis en marche.
Pour moi le philosophe est celui qui marche dans la neige vierge. Qu'importe où il se rend et comment, ce qui importe c'est qu'ainsi il démontre qu'on peut le faire. (o:
Quand à cette inspiration dont tu m'habilles, elle est partout autour. J'ai lu quelque part cette phrase qui résume très bien, je pense, ce que je veux exprimer:
"La question n'est pas "Qui parle?", mais "Qui écoutes?". "
L'éternité est notre
Aomëtae

Tout est rien..

Par Lecate le 04.03.2008
Pour ce que je ressent lorsque l'on parle de l'un, du Tout, d'Unité, j'ai comme le sentment que faire parti du Tout, de l'Un revient à n'être plus rien inexistant. Ce Tout peut il jouir de quelque chose puisqu'il ne connaît pas le manque, pas de liberté pour lui puisque n'ayant plus la possibilité de se rebeller ou de se soumettre faute d'adversaire.
J'en conclu que nous vivons certainement dans le meilleur des mondes.
Pourvu que ça dure !!!

Giordano Bruno,

Par Maxel87 le 05.03.2008
Giordano Bruno,
Giordano Bruno ce personnage qui a écrit ce texte est mort sur le bûcher un 17 février, jour de mon anniversaire, en 1600 comme un vulgaire sorcier, pour avoir prétendu comme Copernic que la terre n'était pas le centre du monde avec une organisation particulière du système solaire, et il allait encore plus loin en soutenant que le soleil n'en était pas non plus le centre, d'où cette théorie de l'univers indivisible qu'il faut replacer dans le contexte de l'époque.
Il dit :"Le roi Henri III me fit appeler un jour, et me demanda si cette mémoire que je possédais et que j'enseignais était une mémoire naturelle ou si elle était obtenue par la magie ; je lui démontrai qu'elle n'était pas obtenue par la magie mais par la science."
Giordano acceptait de mourir pour ses convictions scientifiques mais pas comme un sorcier.
Saluons cet homme et tous ceux qui sont morts victimes de l'obscurantisme.
Maxel

Le Un,

Par Maxel87 le 05.03.2008
Lecate,
Effectivement, comme toi à première lecture le Un pour le libre penseur, l'électron libre que je suis m'a interpellé, presque rebuté. On pourrait y voir l'absolutisme du pouvoir avec une suprême hiérarchie verticale où l'on s'ennuierait à mourir.
Mais je crois que pour comprendre le Un il faut dans un premier temps chercher à tendre vers l'unité de soi-même, réunir dans l'équilibre la part de divin et de Cro-Magnon, plus de dualité pour ensuite arriver à une conscience universelle, afin que tout le monde puisse profiter chaque jour des plaisirs de la vie, il faut bien avouer que ce n'est pas le cas aujourd'hui.
Alors utopie rêve, ou future réalité, on peut s'accorder à dire que cette première étape risque d'être longue...
In fine on pourra comprendre que l'homme et dieu sont indivisibles.
Encore une fois ce n'est qu'une supposition et j'accepte par avance la contradiction.
Amicalement,
Maxel

L'Un en soi

Par Patricia le 09.03.2008
Suite à ta phrase "In fine on pourra comprendre que l'homme et dieu sont indivisibles", j'ai eu envie de rajouter ceci : "et si Dieu et l'homme n'étaient qu'un seul et même être à (re)découvrir en soi, l'esprit ?"
Amitiés,
Patricia

Préciiser ma pensée

Par Lecate le 12.03.2008
Quand j'écrit Patricia que nous vivons dans le meilleur des mondes c'est dans le cas ou le Tout ne serait rien et que nous serions nous le summun de la création.
J'ai beaucoup de mal à admettre que Dieu ne puisse pas être autonome, pensant par lui même, sans qu'il ait besoin que nos désirs ou nos pensées lui donnent des idées.
Je ne crois pas non plus que nous soyons sa matière grise. J'aime cette idée que nous sommes faits à son image, et à sa ressemblance et que par conséquent nous sommes autonomes comme lui même est autonome, la créature n'a pas de conseils pour son créateur et l'élève n'est pas plus grand que le maître, c'est rassurant de savoir à qui demander conseil et éventuellement de l'aide. Mais ce n'est là que ce que je pense
Bien à tous.

L'Un en Tout et Tout en Un

Par Nada_karana le 12.03.2008
Bonsoir a toutes et a tous. Les fabriquants de shampooing l'ont bien compris bien que trop peu, il vaut toujours mieux penser et agir a plusieurs niveaux, cependant le shampooing "Tout en Un" n'est certainement pas près de sortir, ou alors il ne s'agira que d'une escroquerie de plus sur le marché :-). Si les trois mousquetaires étaient encore de ce monde, peut-être qu'ils souriraient de cette émulation de leur devise mais j'ai beau en rire, la question se pose réellement (et sérieusement, si, si) en moi. Sachant que nous naissons avec des filtres propres a notre espèce et que ceux-ci determinent notre "condition", la seule evocation mentale de ce que je voudrais mais ne peux (encore) percevoir me donne des envies de camisole toutes options. Il faut bien admettre que nous ne sommes pas gâtés. Plongés dans un Univers que certains pressentent omnidimensionnel tout en ayant la quasi impossibilité innée ou acquise d'envisager et appréhender plus de trois dimensions, et parfois même, pas toutes en même temps, "poussez pas derrière", nous nous débattons bien plus volontiers dans l'insignifiance que dans l'infini... Pourtant, même le sport national qu'est le loto nous delivre un enseignement n'ayant pas exclusivement trait au capitalisme de par son slogan: "cent pour cent des gagnants ont tente leur chance". A noter que l'investissement est bien plus enrichissant, si j'ose dire, lorsqu'il s'agit d'essayer de raisonner et de voir dans un maximum de dimensions simultanément. Sur une décennie, je ne doute pas que les progrès soient plus satisfaisants pour l'esprit que pour le porte-monnaie sur un nombre d'essais respectifs equivalents. Quant a la super cagnotte, elle serait d'une toute autre ampleur pour "l'heureux gagnant" qui, a force de foi en son esprit, décrocherait le "gros lot"... L'évolution nous y conduira de toute facon si nous ne nous sommes pas auto-exterminés en cours de route donc autant s'y mettre le plus tôt possible et prendre nos tickets pour le "grand tirage", d'autant plus qu'ils sont gratuits, en quantité illimitée et qu'il n'est nul besoin de rester rive a sa télévision deux soirées par semaine pour connaître le résultat. Bref, que des avantages, a se demander ce que l'on attend :-). Pour en revenir au vif du sujet, rien d'etonnant a ce que l'on aie tant de mal a mettre le doigt sur cette fameuse Unite puisqu'elle porte bien son nom, y compris au niveau des dimensions dont la quasi intégralité échappe a nos perceptions déjà limitées et stérilisées (rendues stériles) de surcroît. D'ailleurs la notion-même de dimension dénote notre promptitude au cloisonnement dans un Univers qui crie pourtant qu'il est compose de liens entrelaces a qui peut et surtout veut bien l'entendre. Si ces liens ne se voient, ni ne s'entendent, ni ne se touchent, ni ne se sentent, ni ne se goûtent, peut-on raisonnablement nier leur existence pour autant ? Je me doute que je prêche une majorité de convaincus ici-même, alors je vous proposerai plutôt de commencer ou continuer, selon les individualités, un travail d'apprentissage commun de ce que l'on pourrait nommer une "forme de raisonnement tendant vers l'omnidimensionnalite". Que ce soit en pensant par analogie, symboles ou toute autre forme de pensée aidant réellement a sortir des sous-sols de l'esprit, pourvu que ce dernier ne stagne en aucune manière. Peut-être aurais-je du poster ce message dans un sujet a part... Qu'importe, tant qu'il y a du répondant ;-), et que des tentatives d'application en découlent. J'attends avec bienveillance vos suggestions, partages d'expérience et bonnes volontés manifestées sous toutes leurs formes ;-).

Tout est UN.

Par Allmoo le 28.03.2008
J'ai développé une science nouvelle, la science cosmique, sur une période de 54 annnées, qui confirme scientifiquement que tout est UNITé, et qu'il n'y a pas de contradiction avec "Tout est diversité". L'étude fait 400 pages.
Almo

Et ?

Par Angela le 28.03.2008
je publie parce que je ne sais pas ce que vous souhaitez en postant ce message?
vous ne prendrez pas mal que je vous avise qu'ici il n'y a rien à vendr, seulement des idées et de la fraternité à échanger: dans ce cas : bienvenue :)
angela


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"L'âme humaine renferme la capacité de transformer les choses et les êtres, d'agir à distance, tout lui obéit dès lors qu'elle possède l'énergie nécessaire."
Cornelius Agrippa
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite