-

 

Infos pratiques


tl4

La mort

Texte publié le 21 octobre 2003 proposé par Perrotte
Nous avons vécu et nous vivrons encore, mais comment la définir de notre vivant, en tant qu'incarné, avec le trouble de la matière qui obscurcit notre esprit de tout souvenir... un mal ou une nécessité ! La mort est là, elle est bien présente, dans nos pensées, dans nos actes ou en tant que spectateur, nous l'assistons, nous la voyons et la maudissons... cette fatalité, qui au moment crucial ...

Commentaires autour du texte

Comment etre sur

Par Maverick le 01.09.2005
je reagis sur le sujet car j aimerais que ce soit ainsi mais qu elle preuve avons nous ? comment savoir comment ca se passe apres la mort merci

Certitude ?

Par Thea le 02.09.2005
Sur l'au-delà, oui, j'y crois.
Je n'y croyais pas avant et peu de temps après sa mort, ma mère est venue et je lui ai posé cette question qui nous taraude tous :
"est - ce que tu es bien maintenant ? Et elle m'a répondu, oui, c'est merveilleux !! ! Maintenant, je ne cherche à convaincre personne, c'est ma propre histoire. Chacun croit ce qu'il veut.
Ceci étant, j'ai toujours aussi peur de la mort...Alors, je vis chaque instant avec la plus grande intensité possible.
Bonne journée,
christiane

La peur de la mort est une ignorance.

Par Endymion le 02.09.2005
Extrait d'un texte de philosophie du livre 3 de Lucrèce ( 99-55 av JC):
La raison paradoxale de la peur la mort:
"Ainsi quand tu vois un homme se lamenter sur lui même à la pensée qu'après la mort il pourrira, une fois son corps abandonné, ou qu'il sera dévoré par les flammes, ou par la machoire des betes sauvages, tu peux dire que sa voix sonne faux, et que se cache dans son coeur quelque aiguillon secret, malgrès son refus affecté de croire qu'aucun sentiment puisse subsister en lui dans la mort.
A mon avis il n'accorde pas ce qu'il annonce, il ne donne pas ses véritables raisons;ce n'est pas radicalement qu'il s'arrache et se retranche de la vie, mais à son insu même il suppose qu'il survit quelque chose de lui.
Le vivant, en effet, qui se représente que son corps, après la mort, sera déchiré par les oiseaux et les bêtes de proie, s'apitoie sur sa propre personne ; c'est qu'il ne se sépare pas de cet objet, il ne se distingue pas assez de ce cadavre étendu, il se confond avec lui, et debout à ses cotés, il lui prête sa sensibilité.
Voilà pourquoi il s'indigne d'avoir été crée mortel, sans savoir que, dans la mort véritable, il n'y aura pas d'autre lui même, qui, demeuré vivant, puisse déplorer sa propre perte et, resté debout, gémir de se voir gisant à terre en proie aux bêtes ou aux flammes.
Car, si dans l'état de mort c'est un malheur que d'etre broyé par les machoires et la morsure des betes fauves, je ne vois pas pourquoi il n'est pas douloureux de prendre place sur un bucher pour y rotir dans les flammes, ou d'etre mis dans du miel qui vous étouffe, ou d'etre raidi par le froid sur la pierre glacée du tombeau où l'on vous à couché, ou enfin d'être écrasé et broyé sous le poids de la terre qui vous recouvre"
Pour moi, ce texte très parlant montre à quel point les gens se trompent sur la mort. Qu'ils prennent pour argent comptant les images qu'il se font de la mort.
Parce que finalement ce n'est pas la mort qui effraie, car la mort est, il ne peut en etre autrement, mais c'est l'image de la mort que se font les gens.
En réalité c'est la non connaissance de la mort qui effraient les gens. Les gens ne savent pas ce que c'est de mourrir alors ils s'imaginent, comme pour se rassurer, pour essayer d'avoir une emprise sur un fait qui reste insaisissable,comme pour essayer de tenté vainement de comprendre cet inconnu, comme pour combler par des tromperies leur ignorance de la mort.
Imaginer la mort est une absurdité parce que c'est essayé d'appréhender quelqun chose d'inappréhendable, c'est vouloir comprendre par des pensées fantasmatiques quelque chose qui ne peut etre qu'acceptée et non pensée, non comprise, non vécue.
La mort ne se vit pas.
Avoir peur de la mort c'est s'effrayer de sa propre ignorance.
Amicalement à tous.

L'au delà

Par Orane06 le 10.09.2005
Dans la nuit du 13/05/2005 au 14/05/2005 : je rêvais que j'étais invitée à une réunion de personnes décédées. Une femme brune prit la parole et me dit : « il ne faut pas avoir peur de la mort. La mort n'est qu'une étape. Il y a la Vie après la mort près de Dieu. Il y a la Paix, la Lumière, l'Amour. Surtout n'ayez pas peur de la mort. Portez ce message. Les défunts sont vivants. Ne soyez pas tristes. Ils sont heureux près de Dieu».
Le dimanche de Pentecote, le fiancé de ma nièce se tuait dans un accident de quad. Nous devions fêter ces 20 ans le 28 juin 2005.
Il (Dieu) m'a permis de porter ce message aux parents qui ont été demandeur de la Nouvelle, malgré cette souffrance terrible de perdre un enfant.
Quant aux rêves prémonitoires, ils sont un lien avec l'au-Delà pour porter un message, recevoir des avertissements.

La Mort et Dieu.

Par Learningtofly le 13.09.2005
Bonjour,
Je viens de lire cet article que j'apprécie beaucoup dans son approche de la mort en tant qu'étape.
Quelque chose m'intrigue néanmoins. Le rapport étroit avec Dieu. Les témoignages vont dans le sens d'un au delà généré autours de Dieu, mais que faire des théories construites autours de la réincarnation, ou de la représentation spirituelle par exemple ? Sont elle réèlles, justifiées ou non?
Loin de moi l'idée de remettre en cause les croyances de chacun, mais serait il possible que la mort soit à l'image de la perception de l'homme ? La continuité de l'esprit, après cette étape ne dépendrait elle pas uniquement de représentation que l'on en a, (cad : on construit sa mort) ou pensez vous qu'il existe des vérités communes à tous ? (malgré les formes de vision différentes)
Merci à bientôt.

La vie la mort ...pourquoi tant de questions ?

Par Dharma le 17.06.2006
au premier souffle de vie ,la mort est deja la ,nous naissons ,nous mourrons le jour venu ,c'est ineluctable et pour la plupart nous ne l'acceptons pas ! dommage !!
pourtant ce qui est important ,c'est la vie ! la vie de chaque jour et ce que nous en faisons ,ce que nous comprenons ,c que nous ameliorons en nous .la progresion,l'elevation, la delivrance des douleurs ,des doutes et de l'attachement au mond materiel...
si nous acceptons le fait de n'etre que pur esprit dans un corps physique servant de vehicule a l'ame ,pourquoi la peur ? le refus?la douleur??
j ai perdu voila 7 mois celui qui etait mon double, mon frere, mon ami ,mon pere spirituel,et pourtant n'etait que mon gendre de 32ans....mais si avance sur le chemin!je pleure sur moi desormais ,lui est ailleurs ou il poursuis sa mission sur d'autres plans vibratoires .il me manque chaque seconde,mais si dieu en a voulu ainsi ..c'est pour que nous en tirions une experience,une progression,pour qu'enfin le but ultime de ma vie soit perçu .si mon chemin sur terre n'est pas fini ,c'est que je dois encore comprendre et comprendre encore!!
je pense qu'il est temps de cesser de se gargariser de belles phrases, de mettre tout cela en pratique et d'avancer.
la souffrance decoule de l'envie, lorsque on n'a plus d'envies inaccessibles ,on cesse de souffrir .relisez les 5 nobles verites du bouddhisme...eet debarrassez vous du superflu ,creusez en vous ,ne soyez jamais satisfait de ce que vous croyez savoir ,cherchez vos failles ,soyez humbles .
je suis comme vous ,en perpetuelle recherche ...decouvrez dans chaque coups durs de la vie le cote positif meme s'il n'est pas evident...le but c'est l'autoanalyse et le chemin qui reste a parcourir ..et surtout ne pas penser toucher au but ,l'etat parfait n'est pas de ce monde.
j' ai ete surprise de ce que j'ai lu ici, ma recherche est plus profonde, je cherche en moi ce que dieu attendais de moi ...pas ma vie physique ,pas ma vie charnelle ,pas ma vie materielle ,,alors ? ma spiritualite ???
il n'est pas possible que l'important soit ce que nous vivons chaque jour mais peut etre preparer l'apres vie !
nous venons tous au monde avec une mission ,que nous oublions tres vite. les vieilles ames, les enfants indigo,les spirites tout nous prouve la realite de l'apres
alors !ne serions nous là que pour etudier ,comprendre et evoluer ? je le crois .nous filons tous vers la mort et peut etre rirons nous là haut de nos incertitudes terrestres ...
nous sommes tous egaux devant cet ultime jour et nous valons plus que ce que nous sommes,si nous savons se remettre en question
merci de m'avoir lue
dharma

La mort ma vision a moi

Par Seve74 le 29.06.2006
bonjour,
pour moi la mort est signe de delivrance de notre envoloppe charnelle .
et notre essence rejoint le divin .
c'est une liberation de notre vecu et que nous avons fait sur la terre mere .
pour moi je preferes mourire a la place des autre car : j'ai vue la lumiere et je peux vous le dire que c'est tres beau;
un conseil ne vous sucide pas car c'est tres grave pour votre future .
c'est un conseil que je vous donne personnellement .
je l'est fait tellement de fois .
et j'ai recus des coups de battons a cause de sa .
donc se que j'essaye de vous dire vivez votre vie avec tous vos poumons .
et il faut pas avoir peur car moi j'ai pas peur, j'ai plutot peur de perdre les gens que j'aime .
se que j'ai compris maintenant quant c'est l'heurre il faut pas la devier ou la retenire .
sa veut pas dire qu'on est pas sensible /
un jour j'ai dit a pere biologique que c'etais un soulagement que meme soit partis .
il la mal pris .
en faite se que j'ai voulus lui dire que enfin elle vas se reposez et qu'elle merite de rejoindre sa place pres du divin .
pas facile de faire comprendre des choses a des personnes qui ne voie pas,qui n'entende pas, qui sente pas etc ......
grasse a vous j'apprend a discerne, et a devinir plus sage .
en tous cas merci a vous tous mes freres et mes soeurs .
j'en est appris des chose a force de recevoir des coup de battons .
merci pere le divin et mere notre terre divinite et le celeste .
merci severine


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Les yeux de l'esprit ne commencent à être perçants que quand ceux du corps commencent à baisser."
Platon
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite