Commentaires autour du texte 'Le contrat tacite des gens qui dorment' - Commentaires autour du texte 'Le contrat tacite des gens qui dorment'

 

Infos pratiques


tl4

Le contrat tacite des gens qui dorment

Texte publié le 20 avril 2004 proposé par Pingala
Le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous dont voici, dans les grandes lignes, le contenu. Voici le contrat reconductible par tacite reconduction que vous signez chaque matin en vous réveillant simplement et ne faisant rien. Mes chers amis, Le 11 septembre marque le triste anniversaire d'une catastrophe hautement symbolique pour l'humanité. Peu importe nos ...

Commentaires autour du texte

Hum

Par Gitane le 21.04.2004
Heureusement qu'il y a d'autres moyens qu'Internet pour prouver qu'on est contre !!!
Seriez-vous en proie à une légèe dépression suite à la catastrophe du 11 septembre. Remettez-vous : il y a pire en ce monde.
Mais heureusement, il y a beaucoup mieux et surtout des personnes, non seulement bien intentionnées, mais agissant, à divers titres, à travers le monde, par des associations ou d'autres moyens. Personnes connues mais oh combien nombre de personnes inconnues qui oeuvrent pour améliorer le sort de notre planète. Elles ne témoignent par sur Internet. Elles ne connaissent peut-être pas ou n'en ont peut-être pas les moyens, mais elles agissent.
Ces personnes-là, je les respecte au plus haut point, je les admire et leur dit un Grand Merci au Nom de Toute la Planète.

Donner forme à l'Amour

Par Paquerette le 22.04.2004
merci pour ce texte qui met l'index sur le côté sombre de la réalité de notre monde. Evidemment qu'il y a aussi le côté lumineux...mais pour l'instant, c'est étrange, il semblerait qu'il occupe moins de place. Il est bon de mettre des mots sur ce que nous ne voyons pas ou ne voulons pas voir. La lucidité n'est pas de la dépression et, ici, elle est une aide à prendre conscience de ce que nous agissons même en ne croyant rien faire. « Qui ne dit mot, consent. ». Un appel donc à rejoindre ceux qui oeuvrent déjà. Donner forme à l'Amour dans l'action.

La normalité n'est pas de ce monde

Par Angelique le 24.04.2004
je suis entièrement d'accord avec tout ce qui est relaté ci-dessus mais malheureusement, personne ne bouge, même si une personne fait quelquechose, ce n'est qu'une goutte dans l'océan.
qui a dit que ce monde était beau et tolérant ?
je dis toujours que la normalité n'est pas de ce monde et rien jusqu'à lors ne m'a prouvé le contraire. tout est illogique et les gens renchérissent en soutenant ces anomalies. que voulez-vous faire ?
certains diront que je suis pessimiste, moi j'ai tendance à penser que je suis réaliste. ça revient à s'attaquer à un Iceberg avec une petite cuillère.

J'accepte...

Par Mireille le 25.04.2004
....d'être un des multiples grain de sable qui enroueront la gigantesque machine de la haine, de l'égoïsme, du pouvoir illusoir, de la jalousie et de l'orgueil.
J'accepte de travaller à des fins d'amour de compassion et de partage avec tous les grains de sable d'ici et d'ailleurs afin que demain pour nos enfants tous ensemble nous formions une plage gigantesque de lumière, d'espoir et d'amour inconditionnel.

J'accepte pas...

Par Patricia le 25.04.2004
Et mon désaccord avec cette société abérrante se doit d'être un engagement, un vrai engagement à la lutte même infime, même insignifiante mais ce sera mon action.
C'est à travers l'action de quelqu'un, d'une autre personne et encore d'une autre etc. que se formera une chaîne qui pourra contrebalancer cette acceptation inacceptable des choses les plus horribles et les plus déshumanisantes.
Nous ne sommes pas des moutons... alors osons être des hommes.

Le réseau des réseaux

Par Jean le 27.04.2004
Internet est un formidable outil pour véhiculer les idées et ce sont les idées qui feront le monde de nos enfants. Le pouvoir égoiste a peur de ceux qui pensent car ils bloquent le bon fonctionnement d'un sytème inégalitaire basé sur l'exploitation des plus faibles au profit d'une élite sans morale. Il est donc important de changer ce cycle en fin de course comme dans les dictaures des temps passés et surtout parceque l'idée va de paire avec l'action, d'organiser un réseau mondial complémentaire des petits mouvements existants mais ne pouvant se faire entendre car le pouvoir domine aussi les moyens de communications qui font l'opinion des hommes qu'on formatent pour être sages et non libres en leur donnant des choses à consommer, des apparences trompeuses et un coeur sec.
Mais, comme les religions brillantes de leur or gagné en seignant les peuples, le pouvoir de l'argent s'effondrera également.... La lutte ne se termine jamais et tout est perpétuel combat... Le notre est pacifique et pour le respect de tout ce qui est en l'esprit. à notre niveau, réfléchissons toujours à des actions à mener et en plus d'en parler ...agissons !

Mon grain de sable

Par Scaner le 28.04.2004
J'apporte mon grain de sable à cette réaction. A force de grains de sable, on arrivera peut-être à gripper cette abominable machie comptable. Espérons le au moins, de tout coeur !..

Non

Par Recherche le 30.04.2004
La volonte deplace des montagnes...
et doit enrayer ce systeme en quasi faillite
et que personne ne regrettera, meme si pour s effondre, il faille encore des victimes, et que les lobbies soient bannis a jamais et que s ouvre une generation humaine et pleine d espoir avec une tecnologie, cree et partagee par tous, quelle ne fasse pas de
nous des esclaves, mais des hommes et
des femmes libres et non assujetties a " big brother"
amities a tous

Angelique

Par Recherche le 30.04.2004
Pour toi Angelique, regarde l histoire de David et Goliath, ainsi que d autres empires basees sur la conquete et l argent, toutes
ces civilisations disparus basees sur l asservissement
humain, ou sont elles ? ? il
adviendra je pense
la
meme chose a la notre
puisque l egoisme, l avidite, le m a tu vu, gouverne, bien que je souhaite que nos dirigeants soient
diriges par la Force et le plus eclaires possible ,pour eviter une issue
fatale a tous
Amities

Dommage....

Par Sefora le 30.04.2004
qu'il est fallut un 11 septembre funeste, et 3000 morts ....pour donner un tel texte....
Tout ce qui est dit existait avant ce 11/09, et existe encore ....
Des 11 septembre, il y en a presque tous les jours, dans le coeur de ceux qui saignent... dans ces pays dits pauvres et "sous-developpés".
Mais, une seule personne qui pense autrement...et c'est peut-être une goutte dans un océan, et une goutte plus une goutte....forme un océan.
L'important est de prendre conscience de ces aberrations, de ces manipulations.

Quelques remarques en bref ...

Par Bateaux le 07.03.2007
Quelques notes à mon questionnement, concernant cette pensée d'ordre écologique..
Remarque : Egocentrisme et altérité sont ici omniprésents à l'instar de la pensée spirituelle. La notion d'acceptation est fondamentalement liée à l'ego, et cela n'a rien à voir avec l'étude de la pensée de sagesse dans la philosophie non duelle, bien entendu.
Questions :
Quels sont les freins à la paranoïa ? Parfois au prolongement de la pensée négative. Développer plutôt une pensée positive.
Faut-il développer une pensée de révolte ? A ceci, je réponds négativement, farouchement, autant que possible.
Actions et Pouvoir (politique) : Refuser le pouvoir c'est aussi ne pas se donner des moyens d'actions. Comment expliquer que le principe de la démocratie soit capable d'engendrer de tels songes dont, hélas, on reconnaît quelque part une certaine validité de fait.
Validation de l'Action ? Des actions non coordonnées sont sans emprise, et se révèlent alors inefficaces.
Mais le centre ne doit pas être le soi dans l'élaboration d'un poin de vue. Eviter donc « je » et aussi donc « j'accepte ». Comprendre les conséquences d'une chose en autrui sans forcément dire « j'accepte ».
Quelles sont les limites à l'instinct grégaire ? Tout accepter au sein d'un groupe ? Oui, s'il y a confiance et unité de projection politique. Cela n'exclue pas l'action coordonnée.

Il manque des numéros ...

Par Fantome83 le 07.03.2007
Depuis 2004 la liste s'est allongée ...
34) J'accepte qu'une guerre préventive décime une population même si elle n'est basée que sur de savants mensonges
35) J'accepte de voir pendre un bourreau par d'autres bourreaux sans que ce spectacle me choque
36) J'accepte l'idée de prisionniers privés de tous droits humains et même si rien ne peut leur être réellement reprochés.
37) J'accepte de voir un homme qui par mégarde a tué des dizaines de milliers d'âmes femmes, enfants, innocents et ses propres soldats se représenter comme ambitieux Président.
38) J'accepte de ne plus m'émouvoir de futurs guerres ou d'autres
catastrophes à venir si elle ne me touche pas.
39) J'accepte des types de sté dans laquel les personnes perdent leurs emplois, des jeunes n'espèrent plus et les moins compétitifs finissent dans la rue
Le pb du complément de cette liste c'est que cela s'est vraiment produit.
IL est triste de remarquer que l'on a la capacité d'accepter beaucoup trop de choses.
La mort-spectacle et la détresse humaine ne font que remplir quelques minutes notre petit écran.
Il est tout de même réconfortant que des sites comme Alliance existent et que des groupes s'inquiétent de notre futur !

Vu d'occident

Par Gilles le 09.03.2007

Je ne suis pas sûr que l'habitant d'Afrique noire ait perçu le 11 septembre 2001 comme une date majeure dans l'histoire de l'humanité.
L'occidental de base que tu es, que je suis, l'a percu différemment.
Georges Bush aussi apparemment.
Le fatalisme qui se dégage de ton discours fait peur et montre surtout que tu confonds ton destin personnel et celui de l'humanité.

Et si...

Par Clemence31 le 09.03.2007
Je me permet de vous proposer cet extrait d'un texte de Eduardo Galetano "Utopies", auquel j'adhère et que personnellement je trouve magnifique!
Nous allons porter les yeux au-delà de l'infamie, pour deviner un autre monde possible.
Un autre monde où :
Les gens ne seront pas conduits par l'automobile, ni programmés par l'ordinateur, ni achetés par le supermarché, ni regardés par la télé ;
On introduira dans le code pénal le délit de stupidité, que commettent ceux qui vivent pour posséder ou pour gagner, au lieu de vivre tout simplement pour vivre, comme un oiseau chante sans savoir qu'il chante et comme un enfant joue sans savoir qu'il joue ;
Les économistes n'appelleront plus niveau de vie le niveau de consommation, et n'appelleront plus qualité de vie la quantité de choses ;
Les politiciens ne croiront pas que les pauvres sont enchantés de se nourrir de promesses ;
La solennité cessera de croire qu'elle est une vertu, et personne ne prendra au sérieux l'individu incapable de rire de lui-même ;
La mort et l'argent perdront leurs pouvoirs magiques, et le décès ou la fortune ne feront pas d'une canaille un homme vertueux ;
Le monde ne sera plus en guerre contre les pauvres, mais contre la pauvreté, et l'industrie de l'armement n'aura plus d'autre solution que de se déclarer en faillite ;
La nourriture ne sera pas une marchandise, ni la communication un commerce, parce que la nourriture et la communication sont des droits humains ;
Nul ne mourra de faim, car nul ne mourra d'indigestion ;
Les enfants de la rue ne seront plus traités comme s'ils étaient de l'ordure, car il n'y aura pas d'enfants de la rue ;
Les enfants riches ne seront plus traités comme s'ils étaient de l'argent, car il n'y aura pas d'enfants riches ;
L'éducation ne sera pas le privilège de ceux qui peuvent la payer ;
La justice et la liberté, soeurs siamoises condamnées à vivre séparées, seront à nouveau réunies, épaule contre épaule ;
Une femme noire sera présidente du Brésil et une autre femme, noire, présidente des Etats-Unis ; une Indienne gouvernera le Guatemala et une autre le Pérou ;
En Argentine, les folles de la place de Mai – las locas de la plaza de Mayo – seront un exemple de santé mentale, car elles refusèrent d'oublier à l'époque de l'amnésie obligatoire ;
les déserts du monde et les déserts de l'âme seront reboisés ;
les désespérés seront espérés et les égarés seront retrouvés, car ce sont eux qui se désespérèrent à force d'espérer et qui s'égarèrent à force de chercher ;
Nous serons les compatriotes et les contemporains de tous ceux qui voudront la justice et qui voudront la beauté, quels que soient l'endroit où ils seront nés et l'époque où ils auront vécu, sans accorder aucune importance aux frontières de la géographie ou du temps ;
La perfection restera l'ennuyeux privilège des dieux, mais, dans ce monde fou et foutu, chaque nuit sera vécue comme si elle était la dernière et chaque jour comme s'il était le premier.
Avec ma plus fraternelle sympathie
Clem

Un point de vue !

Par Fantome83 le 11.03.2007
Le texte developpé fixe l'origine du point de vue : notre société !
L'excellent texte de Clémence31 laisse entrevoir que des solutions existent et elles existent bien ! Mais certains les baptiseront utopies !
Aujourd'hui le mot "Rentabilité" est le maître mot ! Toutes les énergies dans les entreprises ne sont axées que vers cette objectif. LA France n'a JAMAIS développé de politique respectant l'environnement pourtant elle en a toutes les capacités. Pour avoir approché de près ce domaine, il est curieux de voir que l'énergie solaire ou le recyclage de l'eau soient quasiment inexistant pour le particulier ou petite professionnel. Pour faire une maison solaire les solutions sont trop coûteuses et le matériel est un vrai bric à brac ( batterie anglaise, éolienne de bateau,...). Autre, il est tout aussi intéressant de voir que le prix du m3 de l'eau en dehors du traitement et des coûts technique subit un coefficient multiplicateur par la commune ... au lieu d'inciter les solutions de recyclage !
Au XXIème siècle, voir que la violence appelle la violence : aujourd'hui on voit le résultat !
Le futur belge Johnny HALLIDAY aurait pu chanter: "oh Gandhi si tu savais..."
Alors si l'humantié ne suit pas mon destin: " Hé bien tant pis !" mais après qu'elle vienne pas pleurer !
Hihihi !

Oecuménisme

Par Gilles le 11.03.2007

On ne peut que souscrire à de telles envolées.
L'utopie ne devient réalité dès le moment où l'on s'en donne les moyens.
Concrètement, et après ?
La mésange qui picore le grain que je lui ai déposé près de ma fenêtre a plus d'attrait que le gros 4X4 qui passe devant chez moi.
Et alors ?
Une fois que j'ai dit cela, ai-je avancé d'un pouce ?
Les pleureuses qui suivent un enterrement en Sicile n'ont pas empêcher l'être qu'elles enterrent de mourir.
Arrêtons le choeur des pleureuses, s'il vous plaît !

????

Par Clemence31 le 12.03.2007
Je n'ai pas bien saisi le dernier post!...
Le coeur des pleureurs(ses)!!!!!?
Clemence

Passé

Par Gilles le 13.03.2007

Ce qui veut dire : Dire, en gros, que c'était mieux avant ne change rien.
Un exemple personnel : Je regrette par moments l'enfance que j'ai passé dans mon petit village natal, protégé des vicissitudes du monde, avec sa vie sociale, son équilibre et sa tranquilité. Quand j'y retourne, je n'y vois que des maisons en vente, une moyenne d'âge élevée, un désert. Ils sont tous partis, faute de travail.
Rien n'a été fait pour éviter cela. C'est dommage, j'habite loin aujourd'hui et je ne peux rien faire. Je ne pleure pas sur ce temps passé, la roue tourne, à nous de la faire tourner dans le bon sens.

Mesage d'un éveillé

Par Patcan le 25.06.2007
Toutes ces horreurs présentées dans ce texte, et ils en manquent beaucoup ne sont jamais que le reflet du monde que voit son auteur. Cette vision du monde ne peut qu'appeler compassion pour lui. De même pour tous les acteurs de ces horreurs et pour ceux qui les subissent.
Je passe sur certains commentaires qui parlent d'opposition comme réaction, car chacun sait que tout oeuvre d'opposition est une négation.
Je voudrais toutefois m'attarder sur ce qui m'a paru plus interessant, c'est sur les commentaires de ceux qui veulent agir.
Pour agir efficacement il faut être ; exemple : un homme qui, amoureux des élephants donna sa vie pour eux ,abattu par des chasseurs furtifs (histoire vraie).
Cet homme a réussi sa vie, mais les éléphants furent privés(momentanément) de sa protection.
Il fit rempart de son corps durant 10 ans entre les pachydermes et les chasseurs parce que d'un côté il voyait des animaux qu'il aimait et de l'autre des chasseurs qu'il haissait.
Question : a) on peut dire que la haine qu'il nourrissait pour les chasseurs a célé son destin,
b) ou bien que l'amour qu'il portait à ces animaux l'a conduit à sa perte.
Cocher la bonne réponse.
En fait, ni la réponse a ou b est la réponse correcte.
Voici la réponse c que vous pourrez adapter à chaque fois que vous aurez à considerer un "problème" quelqu'il soit :
Ce qui l'a tué, c'est l'illusion de la séparation.
Nous ne faisons qu'un, les chasseurs, les élephants et cet homme.
Or pour les éveillés nous savons que ne faisant qu'un tout ce qui doit être fait lorsque l'on prend conscience d'un problème, c'est-à-dire d'une illusion, c'est de la présenter à celui qui ne connait pas cette illusion de la séparation et lui se chargera de corriger l'erreur : Dieu por qui toute idée de séparation est inconcevable.
Enfin je me plais à penser que c´est Lui qui a suscité l'amour des éléfants à cette homme et que d'une certaine manière, il a servi à corriger l'illusion de séparation que les chasseurs avaient des éléphants. Ce qu'on pourrait alors appeler la réponse d, et cela suppose l'accord tacite de ce défenseur de donner sa vie pour réconcilier éléphants, mais beaucoup de ceux qui donnent leur vie la gagnent et ceux qui veulent la sauver la perdent.
Les assasins ne furent jamais retrouvés mais des mesures efficaces furent enfin prises par ce pays africain en faveur de la protection de sa faune.
Remetter vos problèmes, vos illusions dans les mains de votre créateur, Lui sauras corriger ce qui ne sont que des erreurs, et si nous sommes deux à le demander il sera même à nos côtés.

On prend les mêmes et on recommence

Par Thazz1 le 26.06.2007
Namasté,
Il est aussi possible que cet homme fut venu expérimenter en cette vie le fait de donner sa vie à une cause. Cela ferait ainsi de cette réponse un réponse E qui suggèrerait que le créateur est bien au courant de ces illusions car il en est le co-auteur avec chacun des êtres qui s'individualisent en l'existence.
L'illusion n'est pas là pour nous tromper mais pour nous laisser croire. Son objectif n'est pas de nous séparer mais de nous faire expérimenter la séparation afin de pouvoir expérimenter (mettre en expérience) nombre de concepts avec lesquels nos âmes se définissent.
L'histoire peut paraître sordide vue de notre perspective physique et selon des critères matérialistes, mais finalement si l'illusion n'est que dans la physicalité des choses, l'âme sait quant à elle le pourquoi de ce que nous vivons. Nul doute pour moi donc que les âmes de ces chasseurs furent compagnons d'expérience de l'âme de cette personne. Imaginez des coureurs qui s'entendent ensemble pour se laisser gagner une même course recommencée autant de fois que souhaitée. Ainsi, chacun oeuvre pour la gloire de l'autre tout en oeuvrant pour la sienne propre puisque l'expérience de "gagner" est aussi forte que celle de "laisser gagner".
L'éternité est nôtre
Aomëtae

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite