-

 

Infos pratiques


tl4

Le trône et le garçon boucher

Texte publié le 23 octobre 2006 proposé par Tricia
Un jour, un volcan se mit à vomir du feu pour châtier les hommes de leur iniquité. Ce feu se répandit sur toute l'étendue d'un vaste pays, consuma tout et fit périr les derniers des hommes valeureux de ce royaume, ne laissant que quelques survivants. Un ver bizarre et tout hérissé de poil, qui vivait jusqu'alors dans les entrailles de la terre, se trouva projeté sur le trône ...

Commentaires autour du texte

à chaque monde ses valeurs

Par Rayjean le 25.10.2006
Pouvons nous savoir, juger et comprendre dès le premier regard, au premier ressenti. Nous voyons ses tois animaux dans leurs expressions premiere. Si nous proposions à la place de la sale mouche une colombe se posant sur le trône avec même fin, aurions nous le même ressenti. La chenille aurait pu se transformer en papillon, et surprendre par la beauté de ses couleurs ; quant-au chien combien sont d'agéables compagnons Bien sur le garçon fait partie du régne de nos formes, on peut simplement penser qu'il est demeuré dans le premier "étage"et que en conséquence, le dialogue avec une entitee superieure lui est inconnu. Si ce même garçon avait pu ou su prendre conscienceque DIEUétait en lui, dans son jardin secret l, la suite du récit aurait été forcément différent. Par ces quelques mots certainement maladroits je désirais simplement dire que les choses même très simples ne peuvent être appréciées du premier regad voir du ressenti primaire. que toute réaction ou conclusion, sont dans un niveau de correspondance avec mon
que suis-je
qui suis-je
Amicalement et en fraternité

La sagesse africaine

Par Rogers le 27.10.2006
Chacun comme chaque chose occupent une place précise sur la terre des hommes.Malgré toute la sagesse africaine le continent noir vit dans les conflits causés par la conquète du pouvoir à tout prix.Tout le monde veut le pouvoir sans aucune prédiposition de diriger.Meme qand on trouve le pouvoir comme le cas du boucher on oublie que la pensée doit s'adapter à la sagesse d'un roi ; et cette sagese n'est pas innée ,elle se forge par l'apprentissage,la formation que d'autres glorieux roi nous ont laissé.CHERS AMIS ET frere suivons la sagesse de nos ancetres,celle que Dieu nous a léguée.


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"[...] les défaites nous ramènent aux choses essentielles, tandis que les succès ne font que nous en éloigner."
Ronald Lavallée
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite