Commentaires autour du texte 'Les dangers du spiritisme' - Commentaires autour du texte 'Les dangers du spiritisme'

 

Infos pratiques


tl4

Les dangers du spiritisme

Texte publié le 20 décembre 2004 proposé par Patricia
Je suis probablement à contre-courant de l'idée que bien des gens se font du Spiritisme en proclamant qu'il est dangereux de le pratiquer. Je n'ai pas l'intention d'entamer de vaines polémiques, ni de me singulariser pour en tirer une sotte vanité ; je souhaite seulement mettre en garde contre les dangers qui les guettent ceux qui, mal informés, se laissent guider par leur curiosité avant de se ...

Commentaires autour du texte

Ce texte est sage, savant et intelligent !

Par Chorusfr le 20.12.2004
Difficile de trouver à redire sur ce texte... Il est celui d'un chercheur, observateur de la vie humaine.
En dehors du fait de la création et de l'existence d'un égrégor,
(qui pourrait aussi copier n'importe quel être humain trépassé...)
Avons nous vraiment "La bonne personne" en face de nous?
Car il est vrai que la question se pose vraiment quand un personnage connu de l'histoire humaine se présente devant vous!
Est ce vraiment LUI ?... Si toutefois le phénomène bien réel d'une communication spirite suppose le montrer, je dois dire personnellement, que rien de tangible qui s'accorde à la raison puisse le prouver...
Ce qui fait que dans mon ouvrage "L'homme face au Paranormal" que j'ai réalisé il y a déjà une vingtaine d'année, je présente les personnages qui se sont adressé à moi "presque physiquement" sous l'identité qu'ils ont bien voulu me donner... Alors dois-je les croire les yeux fermés ?
La seule considération de ma part que je leur ai accordée, aura été de laisser la motivation de mes sentiments faire la part des choses et de choisir le meilleur que le coeur puisse offrir... Car tout ne sera toujours qu'une question de sentiments personnel, je parle de ceux qui habitent tout un chacun...
Je considère la "VIE" comme un miroir, elle nous renvoie l'image (et son message) de ce que nous sommes et voulons devenir nous-mêmes, car nous nous construisons à chaque instant... Avec toutes les conséquences que cette vie nous apporte sur ce "chemin d'école..."
Nous voulons parvenir à comprendre ce qui pourrait nous amener à nous rapprocher du centre de LA CREATION.
D'où le message AIDE TOI, et le ciel t'aidera...
Mais ne le faisons jamais sans que le coeur soit grand ouvert, et jamais sans désir d'amour.

Merci à l'Alliance

Par Toniobas le 21.12.2004
un grand merci encore pour ce site qui permet à des sujets comme moi connaissants mais ne le sachant pas de batir notre propre reflexion avec notre libre arbitre.
un grand merci a vous deux pour ces explications qui me confortent.
antonio

Un phénomène d'anomalie paranormale ?

Par Chorusfr le 23.12.2004
Je serai curieux de savoir si quelqu'un d'autre que moi à vécu ce phénomène étrange, qui ne me lasse pas de m'intriguer...
Je m'explique :
En réunion avec mon ami Philippe « médium par incorporation", il est arrivé que des esprits/entités se présentent à nous par ce biais exceptionnel de la médiumnité.
Je récapitule : Nous avons donc en face de nous un personnage (un seul à la fois) qui va se substituer à Philippe, et utiliser le corps de ce dernier comme si c'était le sien... Ce personnage (entitée/esprit désincarné) retrouve son attitude, langage, accent d'époque, caractère, enfin tous les aspects de ce qu'il était dans sa vie passée... Et retrouvant de même la possibilité de communiquer en direct comme vous le faites avec n'importe qui... (Chose à laquelle nous avons pu nous habituer avec le temps et la régularité des séances de réunions que nous avions)
Mais un jour, de façon vraiment inattendue, un personnage est arrivé et s'est présenté à nous comme étant un prisonnier toujours en captivité au Canada pour je ne sais quel motif ; donc encore de notre monde terrestre, et parfaitement en vie biologiquement parlant !
Ce personnage nous a dit pouvoir s'évader de sa cellule, et que sous cette forme, il pouvait retrouver une certaine liberté... Puis il nous a quitté après avoir tenu avec nous une conversation que je me rappelle amicale.
Depuis ce jour, je me suis toujours demandé comment cela pouvait être possible pour un être humain vivant ? Et si d'autres cas de ce genre s'était déjà produit ?
A moins d'un bluff de ce personnage ?
Si un esprit de l'Alliance pouvait me communiquer son sentiment sur ce sujet, j'en serai vraiment heureux... Alors MERCI D'AVANCE !
ChorusFr

Archives Chorus...

Par Chorusfr le 24.12.2004
En ce moment, je suis en train de numériser des cassettes vidéo qui concernent le phénomène d'incorporation par des esprits désincarnés ; et donc des réunions de personnes connaissant bien le spiritisme.
Ces archives pourront aider ceux qui désirent accéder à des connaissances plus évoluées. Les esprits intervenants dans ces réunions expliquent parfois leur vie passée, donne leur version de leur propre coyance, viennent aider certain à comprendre le pourquoi de la vie et de la mort etc. Ils épondent aussi à de très nombreuses questions d'intérêt général.
Ces "films" tournés vers la spiritualité, seront ensuite mis sur in site internet où il sera possible de les consulter par les membres seniors de l'Alliance Spirite. Il faudra demander un mot de passe pour pouvoir y accéder. Par contre, je serais heureux de pouvoir trouver une personne compétente pour les montage vidéo à réaliser... Par thèmes, chapitres etc.

La protection

Par Zebrax le 17.12.2008
Quand je lis des témoignages de personnes qui affirment pratiquer la voyance parfois je ne comprends pas.
D'après mon humble expérience la première règle dans la divination ou autre interventions avec les esprits est de se protéger.
Aucun esprit ne peut prendre possession de notre corps sans notre permission ou alors c'est carrément du widja!
Seuls les enfants peuvent se faire prendre ou les innocentes personnes. Mon conseil ; ne faites jamais confiance à quelqu'un d'inexpérimenté en matière de protection. Cela peut être dangereux pour vous aussi.

Que d'éloges...

Par Guiguihrz le 03.10.2010
Je trouve que ce texte est très instructif.
J'avais lu un livre qui parlait de l'appareil de Kirlian. Mais je ne savais pas que l'on pouvait voir si une personne était pour ainsi dire possédée par une entité, parce que les jeunes filles sont possédées ! Ou du moins un esprit malin ou pas est constamment à leur côté.
Mais ce texte est sage. Il permet aux personnes qui veulent pratiquer le spiritisme de réfléchir avant de le faire.
Mieux vaut attendre que l'esprit vienne à soi que de le déranger. C'est plus sain.
Les jeunes sont ignorants est ne parviennent pas à discerner le vrai du faux. Ils ne réfléchissent pas aux conséquences d'un acte plus ou moins malsain.
Mon oncle avait pratiquer le spiritisme. Il a été victime d'un accident (deux personnes âgées sont mortes dans celui-ci), Dieu merci mon oncle est vivant.
Or, une personne qui était avec lui est décédé et plusieurs faits ont été décrits après ce passage à l'acte.
Alors il est vrai qu'il faut s'instruire avant de faire n'importe quoi.

Les dangers du spiritisme

Par Avitaraga le 09.02.2011
La seule chose que je peux dire sans avoir lu le texte, c'est qu'effectivement il est dangereux de jouer avec cela pour qui n'a pas les connaissances et deuxièmement, il faut que la personne soit très forte au niveau de la foi.
Elle risque d'avoir énormément de problème psychique et émotionnel.
Une personne peut affronter tous les dangers de la terre ? À une seule condition, il ne doit pas avoir de doute possible ni d'hésitation, car le doute ne surgit que lorsque la "puissance" n'est pas installée. Douter de soi est une injure à soi-même ? L'être dans sa "vérité" est le TOUT ?
L'homme doit s'appuyer isolément, que sur lui-même.
La source originelle permet de s'élever au-dessus de soi et du monde.
Il faut croire plus tout que au monde en Dieu, avoir une foi à l'épreuve de tout et surtout être pur de corps (ascèse, pour atteindre le Dieu intérieur, pour mieux exalté le Dieu suprême) et d'esprit (mortification ?). Lorsque tout est perdu, il ne subsiste que Dieu.
L'homme qui prend conscience de ses limites, et qui se propose des buts plus élevés, rencontre l'absolu (l'absolu signifie participation à l'éternel, à l'être) dans la profondeur du sujet conscient et dans la clarté de la transcendance. Cette profondeur ouvre la foi en Dieu. Nous pouvons donc tout espérer si au fond de nous-mêmes nous nous confions à la transcendance (l'être où monde prend les noms de transcendance "Dieu").
Lorsque, vivant dans le monde, on s'est efforcé vers le bien en croyant se laisser conduire par Dieu et qu'on se heurte finalement à l'échec, il ne reste que cette seule réalité démesurée : Dieu.
Car dans l'homme, Dieu éclaire et anime ce "coeur", l'aime en dépit de nos manquements. L'homme est l'œuvre d'un Dieu bon. Que l'homme n'est plus que ce qu'il fut. Qu'une présence de lumière (la lumière, le monde intérieur, infini et sans forme dans lequel peut être révélé tout le mystère de la création) subsiste encore en lui, et qu'en faisant confiance, de toute sa force, à cette "clarté" divine, l'homme se retrouvera. Car, le monde (le monde n'est en vérité qu'une forme illusoire sous laquelle l'absolu peut apparaître) n'existe pas par lui-même, il n'est qu'une réalité passagère au cours d'un processus surnaturel.
Le monde implique dans son évanescence quelque chose de réel : Dieu et l'existence.
Dieu ne parle pas un langage univoque : on ne le perçoit qu'au cours d'un effort qui dure toute la vie. Il faut un coeur brisé, un esprit humilié pour voir Dieu et dans des instants suprêmes entendre perceptiblement sa voix. C'est en s'ouvrant, en étant ouvert que Dieu se révèle à nous. Dieu, dans sa vie trinitaire est "kénose" et amour. Nul ne peut voir DIEU sans lui ressembler(DIEU aime les mortels qui s'appliquent à lui ressembler) Le mystère de DIEU n'est que le mystère de l'amour de l'homme pour lui-même.
Car, il est dit que ;« Ni les Dieux ni les démons n'ont de pouvoir sur le rayon Divin de DIEU»
Dans ce domaine la personne doit avoir une Foi inébranlable, car ils sont plus forts et plus intelligents que nous (donc ils ne faut en aucun cas les bravez)
Ce sont des Dieux Déchus, j'en conçois, mais malheureusement, il faut quand même les respecter malgré tout sans non plus et surtout se montrer à la hauteur
(la peur, la crainte, la faiblesse sont une arme qu'ils peuvent se servir contre vous et qui peut vous être fatale ? Si vous n'êtes pas prêt et que vous n'avez pas les compétences où la force de caractère pour agir dans ce domaine, vous êtes cuits ? N'oubliez pas que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ? Donc, que feriez-vous si une nuit dans la pénombre une armoire à glace style "Hells Angels" s'avançait vers vous pour vous faire subir un outrage où vous faire mal ?) Prendriez-vous vos jambes à votre cou ?
Ils n'attendent que cela pour vous faire peurs ? Et quand je dis faire peurs ? pour eux c'est l'éternité et pour vous cela peut vous amené jusqu'au "suicide" carrément ? Ils peuvent avoir une telle emprise que rien ni personne ne peut rien ni faire ? Ils sont comme des Rois, fort, courageux et non peurs de la morts ? Ils sont déjà morts, alors que vous c'est tout le contraire ? Alors, ils n'aiment pas les faux, les médiocres, les avortons, quoi ? Ils veulent simplement traités avec des égaux ? Des hommes d'honneurs, qui n'ont peurs de rien, qui ont des forces égales sinon plus qu'eux, des Rois.
(cf. Secret et initiation Sacerdotale des hiérophantes ; Grand rituel)
Seule la vraie foi et un coeur soumis à Dieu est garant ? L'homme doit rechercher la perfection dans les choses imparfaites, avoir une totale conviction intuitive de l'unité de toutes choses. O.-M. Aïvanhov : « Retrouver l'aspect spirituel et magique de chaque chose.»
Si l'homme était capable d'introduire à lui seul l'unité dans le monde, il serait Dieu lui-même. Nous serions Dieu sans la chair ! Il faut simplement respecter le Dieu que nous sommes pour chacun de nous et apprendre à coïncider avec soi, c'est découvrir le "je suis" immanent dans toute son ampleur ?
Dieu est accessible non par la pensée, mais par l'obéissance de la foi, il ne se manifeste qu'à l'existence. (Lieu où il est possible d'en éprouver la certitude ?) En effet, si on ne peut prouver l'existence de Dieu, on ne peut pas d'avantage prouver son inexistence. Les preuves et leur réfutation ne montrent que ceci : un Dieu prouvé n'est pas Dieu ; il ne serait qu'une chose dans le monde ! (Dès l'instant où l'homme se questionne sur Dieu. Il nie son existence même !) Dieu est pour moi, dans la mesure où je deviens vraiment moi-même (divinisation intérieure) dans la liberté. Il n'est pas en tant qu'objet d'étude et de savoir, il ne se manifeste qu'à l'existence. Mais là encore, éclairer notre existence en tant que liberté, ce n'est pas prouver l'existence de Dieu. C'est seulement montrer le lieu où il est possible d'en éprouver la certitude. Aucune des preuves de l'existence de Dieu ne permet à la pensée d'atteindre son but, si ce but est de procurer une certitude apodictique. Mais lorsque la pensée échoue de cette manière, ce qu'elle laisse derrière elle n'est pas rien. (Elle désigne ce qui se révèle à la conscience inépuisable, toujours interrogative englobante, que nous prenons de Dieu) Vivre par lui, ce n'est pas s'appuyer sur un savoir assuré, c'est vivre de telle façon que nous osions croire que Dieu est.
Le but de toute vie intellectuelle est de devenir Dieu, non d'égaler Dieu, mais de se maintenir à son niveau avec insistance, refuser toute soumission (Car, ont ne peut le détruire).
De toute façon que peut espérer et vouloir l'homme sans Dieu ? Sinon le royaume de l'homme. (Fourrier)
L'homme se fait avec le principe de Dieu, sans lui c'est l'avilissement.
Qui désire l'amitié de Dieu doit rester seul ou prendre le monde entier pour ami.
La sagesse insondable est aussi digne d'admiration en ce qu'elle nous donne qu'en ce qu'elle nous refuse (Kant)
Notre savoir ne se transforme pas ; seule change la conscience que nous avons de nous-mêmes.

Il n'y a pas de limites sauf les vôtres

Par Viesmultiples le 13.02.2011
J'ai pratiqué le spiritisme et fait partie d'un groupe spirite. Effectivement la prudence et l'abstention sont de mise. Il ne faut se mesurer qu'à ce que l'on peut supporter. Personnellement je n'ai été confronté qu'une seule fois à mes limites et j'ai eu bien du mal à reprendre le dessus. Je travaille avec la lumière et le monde des esprits depuis plus de 10 ans. Je suis convaincu que lorsqu'on atteint un niveau suffisant et surtout que l'on travaille sur des plans plus élevés on laisse peu de prises à des énergies qui sont à la fois en nous et dans l'univers. Pour ceux qui font cela par jeu, défi ou curiosité ils s'exposent à des interventions peu opportunes du bas astral qui vont de l'obsession aux esprits frappeurs. ..et autres petits bonheurs. Leur santé mentale risque d'être ébranlée...alors évitez ou faites cela dans un certain cadre en vous protégeant. Ne croyez pas non plus que rien ne peut vous atteindre, nous avons tous des failles où il est possible de s'engouffrer...à moins de travailler sur ces failles et développer des capacités suffisantes...

Avez vous vraiment quelqu'un en face de vous ?

Par Xianaelle le 19.02.2011
Voici ma question. Elle est simple. Je lis ici sur ces messages concernant ce chapitre sur l'au-delà que certains critiquent à leur manière avec assurance l'au-delà ou plutôt certaines interprétations. Je me pose vraiment la question avez-vous vraiment quelqu'un en face de vous ? Plutôt que de dire c'est du haut, du bas, êtes-vous vraiment sûr d'avoir un esprit qui a quitté la vie humaine d'ici-bas en face de vous ?

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite