-

 

Infos pratiques


tl4

Les trois tamis

Texte publié le 25 septembre 2006 proposé par Patricia
Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit : Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes tout cela, j'aimerais te faire passer un test rapide. Ce que tu as à me dire, l'as-tu fait passer par les trois passoires ...

Commentaires autour du texte

Wow, quel beau texte réaliste !

Par Ti-lou le 28.09.2006
l'histoire de socrate devrait toujours être présente dans la tête des gens, ça éviterais bien des chicanes et des guerres !

La sagesse ca s'explique!

Par Sephora le 03.10.2006
C'est vraiment une belle lecon de sagesse ! Moi je ne connaissait pas cette citation,Je connait tourne ta langue 7 fois avant de dire qqch mais c'était bien vague a mon esprit...j'veux dire que tu te dit:Baf j'fais-tu bien ou pas? ? Pas plus de questionnement sur la choses.
TK Merci pour ce partage de sagesse :P

Les trois passoires

Par Amelie35 le 04.10.2006
Bonjour,
je ne connaissais pas non plus ce texte et je le trouve plein de bon sens et de sagesse en effet. La seule chose qui m'interpelle c'est que ce que l'on entend on ne peut le vérifier par soi même puisque nousn'y étions pas, donc c'est vrai c'est du colportage mais comme on dit aussi il n'y a pas de fumée sans feu. La seconde chose c'est que si on répète ce que l'on entend c'est que l'on pense bien faire et donc d'être utile à la personne à qui on le dit. A tort, peut-être mais l'on est convaincu sur le moment que l'on va peut-être mettre en garde cette personne contre les roublardises d'autres personnes.
Je suis d'accord que rapporter peut nuire plus qu'aider mais celà reste vraiment du cas par cas et cela dépend surtout des intentions de la personne qui en parle. A réfléchir peut-être un peu plus loin ..... En tout cas merci pour le texte. Amélie35

Wow, j'aime bien ces trois tests !

Par Fractale le 13.12.2006
Merci d'avoir publier ce texte. Je le trouve pertinant pour la vie de tous les jours avec tous les ragots et bêtises que l'on peut entendre. D'ailleurs dire la vérité, parler en bien des autres ainsi que trouver quelque chose d'utile ( comme ce texte ), ça devrait faire partie de chacune de nos relations avec les autres. Bravo et encore merci !

Les trois passoires ???

Par Riggzz le 10.07.2007
Bonjour la société. Le titre me fait sourire car j'ai ce texte dans un livre de sagesse et il sagit des trois tamis et non pas des trois passoires. Mais mis à part ca c'est un très beaux texte .

La société ne serait pas ce qu'elle est.

Par Jude77 le 11.07.2007
Ce texte de vérité est d'une limpidité déconcertante. Pourtant, il ne m'a été ni enseigné en histoire, ni dans aucune branche scolaire. Je suis certain que mes parents ne le connaissent pas. Et je suis certain qu'une bonne partie de la planète ne le connais pas non plus.
Car, la société ne serait pas ce qu'elle est!!!
La méconnaissance de ce texte a une portée extrêmement négative. Si tout un chacun agissait ainsi, je le monde se porterais beaucoup mieux. C'est un crime que de l'écarter de l'enseignement.
A qui profite le crime???

Critique constructive

Par Patricia le 12.07.2007
Bonjour,
Dans une optique constructive, au lieu de critiquer tout bêtement une erreur, tu aurais pu nous informer de la véritable source bibliographique de ce texte afin d'enrichir et compléter ce qui a été réalisé tant bien que mal par des personnes qui essayent de bien faire.
Je n'ai pas lu tous les livres du monde et je n'ai pas la science infuse. Au contraire, j'attends d'apprendre avec les autres...
Patricia

Ah et alors?

Par Jean le 12.07.2007
Je suis tout à fait d'accord que l'important est le texte.
Heureusement parce que ce commentaire n'est pas des plus glorieux.
Maintenant il serait judicieux que lorsque l'on s'inscrit quelque part, on prenne juste deux minutes pour lire avant de cliquer.
Je résume:
- Ici c'est un lieu de fraternité et de partage. Quand on arrive en criant "Bonjour la société" c'est que le "Je" l'emporte sur le "nous".
- S'il y a erreur, et il est certain qu'il peut y en avoir parfois quand on regarde le peu de gens qui participent de manière constructive, c'est à dire en proposant Et en réalisant, c'est à dire le don de soi aux autres plutôt que des "il faudrait que", "ça ça ne me plait pas", "mais pourquoi les choses ne sont pas comme JE les vois".. alors, s'il y a erreur disais-je, on prévient avec courtoisie et non moquerie, sans essayer de se mettre en avant.. car après tout, qui a lu la totalité de Socrate ? etc...
- Bref, ce message doit nous montrer à tous combien il est facile de paraître, de se montrer, mais combien il est beaucoup plus difficile d'essayer de construire pour les autres, de donner de son temps sans espoir d'en tirer un bénéfice personnel ...
Si je prends la parole c'est que ce genre de commentaire, ici:
- Merci on s'en passe!
Nous cherchons à travailler pour que les gens se retrouvent dans un lieu agréable et s'il y a des erreurs, je dirai simplement : "Retroussez vous les manches et venez donner un coup de main".
Dans quelques temps vous découvrirez de nouveaux projets, réalisés pour vous, par des gens que vous ne connaissez même pas.
Ces gens ne vous demanderont rien, ni argent ni remerciements... Il espèrent juste de la fraternité, de la politesse, du respect entre les membres de cette communauté.
Ils espèrent que d'autres partageront avec eux...
Bref, ce commentaire aurait pu être autrement pensé..
Tout cela relève d'un état d'esprit.
Finalement, en y réfléchissant bien, il a son utilité.
Jean

Les bases de l'amour...

Par Aedana le 14.07.2007
Cette histoire résume bien les valeurs de base que nous devrions tous acquérir, développer pour évoluer, cheminer vers l'amour, valeur suprême de la vie....
La vérité implique la recherche du coeur... Tendre à découvrir ce qui est vrai dans ma vie et autours de moi ; rechercher ma vérité dans tout sans m'arrêter aux ragots, sans prendre la parole d'un autre pour la vérité... Développer en moi la capacité de regarder à quelles valeurs je veux adhérer ; chercher sans cesse ma propre vérité que je construit au fil des jours, à l'aide de mes expériences, et que j'implante dans mon coeur. Les vérités des autres ne doivent pas nécessairement devenir miennes ; c'est là le sens du discernement.
La bonté du coeur, c'est aimer, donner, partager sans rien attendre en retour... C'est beaucoup plus difficile qu'il n'en paraît ; l'homme est ainsi fait qu'il donne en ayant plus ou moins consciemment le désir d'un retour sous quelque forme que ce soit: ce peut être sous forme matérielle, du pouvoir, du prestige... Quelque soit la forme, si je donne pour recevoir, ce n'est pas la bonté du coeur car celle-ci est partage gratuit par amour simplement.
J'associe le troisième élément, l'utilité, au respect des autres et au pardon, deux valeurs associées aussi à l'amour. A quoi servent les ragots si ce n'est pour se mettre en valeur, se donner de l'importance, prendre du pouvoir sur les autres, en les racontant... Ce faisant, nous pouvons également blesser les autres, les faire souffrir inutilement, juste pour notre propre égo !!
En ne respectant pas les autres, je ne me respecte pas moi-même. Pour me respecter, je dois m'aimer, me pardonner ; ainsi, je ne verrai pas d'utilité à parler contre les autres. En m'aimant, je n'aurai pas besoin de rechercher du pouvoir à l'extérieur de moi-même.
Le seul pouvoir que nous détenons vraiment est le pouvoir sur soi ; tous les autres ne sont qu'illusions... Exerçons notre coeur à ne voir que le bien autours de soi ; même si le mal existe, nous pouvons choisir de l'ignorer car lui donner de l'importance emplit notre coeur inutilement. Apprenons à cultiver la bonté, le respect, le pardon et nous serons plus en harmonie avec nous-même.
C'est ce qui importe le plus, la paix du coeur !!

Oui mais ?

Par Xianaelle le 15.07.2007
Quand nous aimons les autres ? Comment les ignorer ?
Comment passer outre le mal de quelqu'un ? Vous savez comment faire passer tout ça dans une passoire ou dans la machine à laver ?
Car après tout ici bas nous restons humains avec nos sentiments envers nos proches.
Comment se sentir bien soi-même, quand quelqu'un parmi vos proches a mal ? Ca n'est pas de l'amour de se dire occupe toi de ton cas et n'emplifie pas le problème. La paix du coeur ne va pas bien quand quelqu'un souffre enfin pour moi ainsi va !
Pas possible de zapper la réalité ! Il faut la subir et souffrir aussi.
Xianaelle

La souffrance des autres...

Par Aedana le 16.07.2007
Dans mon message, j'ai dit de regarder "le bon" autours de soi et d'ignorer "le mal"... C'était dans le sens du négatif qui peut survenir autours de nous: les ragots, les attaques personnelles qui ne valent pas qu'on s'en occupe en perdant ainsi notre paix intérieure, et toutes les situations qui pourraient nous rendre négatif à notre tour...
Je ne parle cependant pas du mal dans le sens de la douleur, des souffrances des gens qui nous entourent. Nous rencontrons tous la souffrance dans notre vie ; c'est en la surmontant que nous évoluons, cheminons. Quand ce sont les personnes connues et aimées qui souffrent, il ne s'agit pas d'ignorer la souffrance pour être en paix ; je crois qu'au contraire, nous ne pourrions trouver la paix dans l'ignorance des autres, et ce ne serait certainement pas de l'amour.
La meilleure aide que nous pouvons donner aux autres, d'après moi, c'est de l'empathie et de l'écoute... Mais je ne peux entrer dans la souffrance de l'autre, je ne peux avoir mal à sa place, sinon, je deviens complètement impuissant à l'aider. Pour aider vraiment, je dois prendre une certaine distance vis à vis de la douleur de l'autre, afin de lui donner l'attention et l'écoute qu'il a besoin. Ce n'est pas en prenant sur nos épaules la souffrance des autres que nous pouvons les soulager. Chacun a à vivre des expériences plus ou moins difficiles à traverser dans sa vie et il doit s'en sortir seul... Le support, l'écoute, la présence d'un ami, l'amitié et l'amour peuvent aider à traverser une période plus dure, mais la solution, l'expérience à vivre et l'évolution qui s'en suivra par la suite ne peuvent être vécus que par la personne qui a le problème et qui en souffre.
Nous naissons seul, nous souffrons seul, nous mourons seul...C'est l'expérience, le cheminement de toute vie.

Pour Patricia et Jean .

Par Riggzz le 22.07.2007
Je constate par surprise que mon message ne vous a pas laissé indifferent. J'en suis sincerement navré. Mon intention n'a jamais été de critiquer tout betement pour reprendre vos mots si tendre. Vous n'avez pas apprecié mon message et je n'apprecie pas non plus la facon que vous avez de vous adresser à moi. Dire que j'ai critiquer tout betement alors que c'est faux est simplement une insulte et la facon de me tutoyer aussi en ai une. Je n'ai pas voulu ni me moquer ni critiquer. C'était une simple constation, ayant lu le texte sur les 3 Tamis voilà que je voulais corriger l'erreur si erreur il y avait. Mais aucune mauvaise intention là dedans. Pour me présenter un peu aussi et essayer de vous montrer que je suis pas un con contrairement à ce que vous avez peut etre pensé, je voudrais juste vous dire et je reprendrais les mots d'Allan Kardec tirés du livre des mediums, je fais partis de cette categorie de spirites qui ne se contente pas d'admirer la morale spirite, mais là pratique, convaincu que l'existence terrestre est une epreuve passagere. Aussi bonjour la société est une formule que j'emploie assez souvent et je le fais pas non plus par mepris. Je n'arrive pas ici et me permettrais pas d'arriver sur ce site que je respecte et apprecie en criant bjr la société. Vraiment vous avez mal interpreté mon msg du debut à la fin. Et votre comportement envers moi n'est pas très spirite. Mais aucun soucis l'erreur est humaine. Au revoir .

Ah bon

Par Jean le 22.07.2007
Et bien alors, je suis désolé si nous avons mal interprété le "bonjour la société" qui fait franchement touriste, et bien peu respectueux envers ceux qui travaillent sur ce site ( dont je ne fais pas partie donc je n'ai aucun mérite ) ainsi qu'envers l'ensemble de la communauté dont certains membres lisent les messages du forum avec attention ....
Comme dirait certains : "Les limites du virtuel"...
S'occuper d'un site comme celui là demande beaucoup d'efforts et, Internet donne de mauvaises habitudes quand au respect des autres.
Nous essayons de protéger ce forum des dérives du média mais je vous rassure, nous sommes tous très fréquentable dans le monde réel.
Pour finir, si vous souhaitez participer à la construction, la porte est ouverte à toutes et tous s'ils donnent sans attendre en retour.
Vous voyez que nous ne sommes pas bornés durant cette "existence passagère" :)
Allez, bonne soirée

Bouquet final .

Par Riggzz le 23.07.2007
Bonjour Monsieur Jean. Bon comme nous sommes des gens civilisés malgrès qu'il n'y avait rien et qu'il n'y a rien d'irrespectueux quand je dis bonjour la société, et que comme je l'ai dis je respecte ce site autant que je respecte la philosophie spirite, pr eviter qu'une autre fois des gens interprete mal ma facon de saluer ou me prenne pour un touriste débarquant ici pour la premiere fois sans connaitre les regles de politesses, alors ok plus jamais je n'emploierais ces mots. Et encore désolé que vous l'ayez mal pris vous, Patricia et peut etre d'autres personnes, mais Dieu sait qu'il n'y avait aucune mauvaise intention ni aucun manque de respect. Bonne journée .

Il y a eu pire, la c'est un peu exagéré!

Par Leeloominai le 23.07.2007
Je m'adresse à Jean en particulier, mais d'autres aussi pour être concernés.
Je trouve que ce commentaire de votre part est vraiment hors propos. Sur ce site, j'ai assisté à des prises de bec bien plus insultantes et agressives qu'un simple commentaire de correction de référence. Ce qui je trouve très juste de faire et peu importe la manière. Tout est interprétation donc si vous l'avez mal pris c'est votre problème (Jean et Patricia) pas le sien (Riggzz).
---- Qu'est-ce que ce sentiment de toujours se sentir la cible de tout?
Cessons donc de toujours mettre la faute sur les autres sous le prétexte que ce sont eux qui doivent bien s'exprimer. La communication se fait dans les deux sens et celui qui interpréte je dirais à un rôle tout aussi important que celui qui s'exprime. Cette manie de toujours se sentir attaqué par tous et par tout. Cette manie de se sentir jugé et critiqué. Ne sommes-nous pas capable d'écouter sans toujours avoir le sentiment d'être insulté?
Nous sommes là pour apprendre à travers les autres, par pour dicter la conduite d'autrui. Je me permets ce commentaire, mais vous êtes LIBRE d'en faire ce que vous voulez. Si cela vous chante prenez-le comme une critique, si cela vous tente, prenez-le comme en conseil. Au bout du compte peu importe la manière dont vous l'interpréterez, c'est à vous d'en faire bon usage pour vous-même.
Partager son point de vue ou ses connaissances n'est pas mauvais en soi. La manière dont on le fait peut être mal perçu ou bien... mais le respect commence par soi-même. Si on sent que quelqu'un nous manque de respect, peut-être est-ce parce qu'au fond nous nous manquons de respect à nous-même???
En quoi cette critique de Riggzz est-elle une critique faite bêtement d'une erreur ? Le problème ne viendrait pas de vous ? (j'inclus ici Patricia) Qui par hasard vous vous seriez senti mal à l'aise que quelqu'un rectifie la référence dont vous n'aviez pas connaissance ? La manière dont il l'a écrit vous a offensez?? ? Au mon Dieu, doit-il apprendre à écrire comme vous le désirez pour vous plaire et pour vous respecter, ou si vous êtes capable d'interpréter les paroles au-delà de l'habituel jugement et critique que l'on ressent perpétuellement.
---- Commenter de manière constructive et pourquoi pas lire de manière constructive?
Le plus difficile je crois, c'est de parvenir à ne pas tout rapporter à soi-même et plutôt utiliser les choses de manière constructive. Au lieu de cela on souhaite que les autres critique de manière constructive et pourquoi pas interpréter de manière constructive?? ? Pourquoi la tâche revient toujours à celui qui écrit ? Celui qui lit n'est-il pas capable d'un jugement sain et constructif?
---- L'interprétation est la cause de bien des problèmes sociaux
L'Homme a commis de nombreuse bêtisse parce qu'il a souvent mal interprété ce qui a été dit. Les actes sont posé suite à l'interprétation, la parole ne pose aucun acte, elle n'émet qu'une intention. C'est celui qui agit suite à la compréhension qu'il a des choses qui commet parfois l'irréparable. La parole à sa force, mais son interprétation est bien plus puissante. C'est ce que j'ai pu constater.
Souvent plutôt que de demander plus d'explication, si notre interprétation nous semble un peu confuse (attaque, jugement) nous sautons aux conclusions et nous jugeons à notre tour. Ainsi la roue tourne et finalement les paroles ne sont qu'un fleuve de mauvaises interprétations qui s'écoule d'un palier à un autre... pour finir en cascades. Quand on se sent offensée avant de répondre pourquoi ne pas demandé sereinement si nous avons bien interprété ce qui a été dit. Souvent on réalise que le message prononcé n'était pas exactement ce que nous avions compris. On évite ainsi des malaises de part et d'autres.
---- Modérateurs à l'ouvrage
Enfin, cela m'étonne, mais plus d'une fois je trouve que les modérateurs ont des comportements particuliers que je ne jugerai pas, mais qui ne me plaisent guère. Mais cela n'est que mon avis et je dois tenter de mon côté de comprendre pourquoi. Pourquoi votre attitude me pertube, plutôt que de vous condamner comme vous semblez le faire avec d'autres. Et je dis bien "semblez le faire", je n'ai pas la prétention de dire que vous le faites ! Ce n'est que ma perception et mon interprétation.
Il y a de chaudes discussions sur ce forum parfois, si vraiment l'ennui vous prend (et cela est un commentaire venant de moi qui suit vraiment pas de bonne humeur ce matin et dont il faut que je fasse un travail sur moi-même) essayez plutôt de modérer ces sujets plutôt que de commenter un mini commentaire justifié pour sa raison d'être en rectifiant une source d'information.
Bonne journée à vous tous!

Vous connaissez les trolls?

Par Jean le 23.07.2007
Bon, vous avez raison, soyons constructifs.
Le forum n'est pas un outil très sympathique, on ne se voit pas, c'est un peu froid.
Aussi nous préparons d'autres outils.
Ne perdons pas de temps puisque le problème est réglé avec notre ami dans l'échange précédent.
J'ai bien lu votre message mais plutôt que de se relancer dans un sujet mille fois abordé, je préfère vous conduire vers un lien drôle et qui vous montre que le problème des forums n'est pas propre à l'Alliance spirite. Cela vous détendra:
lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet_et_Usenet%29
ou celui-là encore plus complet:
lien http://www.uzine.net/article1032.html
Vous verrez c'est très très amusant et vous en apprendrez beaucoup sur les forums et leur fonctionnement en suivant les liens proposés... toute une aventure en pays troll!
Bonne soirée à toutes et tous :)

Trolls...

Par Poupette le 24.07.2007

Etant un inconditionnelle de fairies, j'ai été intriguée par la question : "connaissez-vous les trolls ?" donc, comme je suis curieuse, je suis allée me balader sur les liens en référence ..Quelle surprise ! ..J'avoue que n'étant pas pro en informatique, j'ai été ravie d'apprendre cette info qui manquait à ma culture générale ...lol!!
Cependant, savez-vous, que les trolls, au sens propre, sont considérés comme des créatures "vénéneuses" et dangereuses ?
Je ne me hasarderais pas sur le sujet qui a suscité cette polémique ; néanmoins ,
il est juste de rappeler qu'un message peut-être reçu à 20% seulement de l'idée que l'on a désiré émettre ,
d'autant plus qu'il est difficile de transmettre une émotion en quelques lignes .. donc l'émotion peut être la juste émotion de l'expéditeur, du destinataire ou encore les deux .
Bénéfice du doute..
En revanche, réflexion faite ,oui, des "trolls", il y en a sur ce site, ma question est : y at-il des "pêcheurs" experts pour les empêcher
de nuire ???

Perceptions..

Par Poupette le 25.07.2007
coucou aedana !
la meilleure aide que l'on peut apporter aux autres, selon vous ,est l'empathie .
Je trouve cette idée très respectable ; néanmoins, il est intéressant de souligner que
l'empathie n'est qu'une forme de perception intellectuelle de la
souffrance de l'autre, qui permet cette forme de détachement émotionnel dont vous parlez très justement, une solidarité,certes mais passive.
A contrario,ou plutôt en complément de l'empathie, existe la compassion
où la perception de la souffrance de l'un est palpable dans les propres ressentis émotionnels de l'autre, et là, dans une solidarité active.
Pensez-vous que, par exemple, mère Thérésa ou encore l'Abbé Pierre, ou Padre Pio .... d'illustres perconnes ayant voué leur vie à l'empathie mais aussi la compassion étaient impuissants dans leur aide aux autres car ils éprouvaient cette compassion ??
La compassion est un noble sentiment mais il est nécessaire d'être tout à fait détaché de soi pour le ressentir ,.
une conscience spirituelle élevée est indispensable pour y parvenir.
d'ailleurs,elle fait partie d'une des vertus bouddhistes..
Avoir une conscience spirituelle élevée c'est
se relier au TOUT, à l'univers, à la conscience universelle et à
l' Amour inconditionnel à partir de son propre Soi supérieur .
Nous sommes TOUS LIES ; l'autre est partie de nous et nous ,partie de l'autre ...
Ainsi ?nous ne naissons pas seuls, ne souffrons pas seuls, ne mourrons pas seuls .
Et même si tout expérience est individuelle, elle fait partie d'un ensemble, une petite pièce du puzzle en quelque sorte..
Et s'il manque une pièce, le puzzle n'aucun sens ..
Pour conclure :
"la Vérité est un miroir brisé dont chacun détient un fragment ....!"
fraternellement,Poupette

Bonsoir,

Par Jean le 27.07.2007
Non, malheureusement, les forums internet ne peuvent parfaitement fonctionner.
Et sincèrement, je ne pense pas que nous fassions beaucoup mieux que les autres malgré les efforts de chacun.
En ce qui concerne la perception des messages il est certain que nous sommes nombreux à penser aussi que souvent, il est difficile de se comprendre derrière des rideaux de lettres..
Nos amis de l'informatique l'ont bien compris ( c'est pour cela que j'ai publié ce lien un peu amusant mais qui n'était censé intéressé tout le monde bien entendu )...
Et puis, un forum est une place publique.... C'est sa définition.
On arrive pas à le transformer en espace véritablement fraternel car il a des limites et elles sont celles de la superficialité de l'engagement...
Chacun reste avec son petit soi, son ego, sa croyance en sa propre force plutôt qu'en l'immensité de ce qui est... Vanité vanité dont nous sommes tous parfois les victimes consentantes...
Sur un forum, ceux qui échangent, se connaissent oui, mais vaguement, parfois sur ce que chacun raconte de lui-même, de ses croyances, de son ego, de ses intérets, de ses certitudes... Cette place publique, le forum, tout le monde peut y venir, raconter ce qu'il veut dans son profil et ensuite se moquer de tous les membres, parfois sans se rendre compte que certains sont en souffrance... puis ces "joyeux touristes", ne voyant même pas les dessous de la gestion d'un forum, les plaintes, les rancoeurs, les critiques privées, partent ensuite partir raconter d'autres sottises ailleurs...
C'est pour cela qu'il ne faut pas trop s'arrêter aux forums du net.
Qui lit avec sérieux le formulaire d'inscription dans l'Alliance???... On se plie parfois avec obligation à l'écriture que quelques lignes sur soi ( alors que normalement on cherche une certaine fraternité et donc, dans ce cas là, il faudrait normalement donner un peu de soi)... on clique ici...et demain on cliquera ailleurs tout content de finalement en avoir le moins dit possible sur soi, avoir essayé de prendre... sans même se rendre compte qu'on arien trouvé !!!
C'est pour cela que nous n'abordons pas tous les sujets dans ce forum qui vit ses derniers mois dans sa forme actuelle: Il ne le permet pas..
On y voit régulièrement des gens se parler pendant des mois, s'appeler "des amis" et du jour au lendemain, l'un décide de disparaitre et paf... il ne se connecte plus et alors, c'est terminé "les amis".
C'est en même temps une grande liberté, on échange avec qui on veut quand on veut... on fait croire ce que l'on veut aussi... mais en aucun cas on ne parvient à construire du très solide.
Les plus fragiles sont un peu en danger dans ce monde virtuel. Certains n'hésitent pas à jouer des personnages, à se donner l'impression d'être quelqu'un en faisant un grand numéro aux plus faibles encore qu'eux et qui marchent, pour ne pas dire qu'ils courent, dans cette illusion de vérité... Mais heureusement le virtuel leur permet aussi de rapidement échapper à l'emprise du petit malin qui les abuse... quand ils s'en rendent compte.
D'ou l'intéret de rester protégé par l'anonymat d'un service de messages privés interne à ce site et de ne jamais donner ses coordonnées personnelles au premier échange de mails.
Un forum c'est une porte d'entrée facile, un endroit pour se rencontrer, échanger des opinions... point.
Rien ne remplace une discussion autour d'un verre entre gens "vrais".
Donc, un forum permet de se rencontrer et, personnellement, je pense que le reste se passe hors du net ou dans un endroit réunissant sur le net des amis qui avancent dans la même direction.
Oui, c'est un premier pas... mais ce n'est que cela.
Alors, sachant que d'autres voudraient construire autrement, nous bossons pour trouver une autre formule plus constructive.
Bonne soirée.

Cache-cache

Par Poupette le 29.07.2007

J'aime beaucoup cette phrase "rideau de lettres", je trouve cela très joli comme métaphore ...car effectivement partant de ce principe, beaucoup de cache-cache dans les dialogues ou monologues égoïques, de l'opacité sous couvert d'une "certaine transparence".
Pour ma part, j'avais oublié ce concept de "forum", étant spiritualiste à temps complet dans la vraie vie, et idéaliste à l'avenant ..., ma perception de ce site est le don, le bénévolat et avec grand plaisir dans l'échange.
Pour ce qui est de communiquer ses coordonnées perso et très rapidement, je suis entièrement ok +++, néanmoins il me semble qu'il est important de savoir aussi rester spontané, vrai .
Cela n'engage en rien pour une suite éventuelle ou pas .
J'ai déjà rencontré des gens par des biais autres que le net avec de multiples échanges tél avant un visuel au vu de la distance géographique, et il s'est avéré qu'ils sont devenus de "vrais amis"...mais bon ... ce sont de "vrais spirituels", aussi alors peut-être n'est ce pas un exemple ..
Pour conclure, j'ajoute que,malgré ces bémols, l'Alliance est le seul du genre à pratiquer de tels échanges.
Bon courage à vous pour la planche de la nouvelle version .
Fraternellement, Isabelle


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles."
Les Brown
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite