Commentaires autour du texte 'Religions' - Commentaires autour du texte 'Religions'

 

Infos pratiques


tl4

Religions

Texte publié le 16 novembre 2007 proposé par Patricia
Ce jeune musulman, élève de Massignon, qui vint un matin me parler et que j'envoyai à Marcel de Coppet. Avec des larmes, des sanglots dans la voix, il racontait sa conviction profonde : l'Islam seul était en possession de la vérité qui pouvait apporter la paix au monde, résoudre les problèmes sociaux, concilier les plus irréductibles antagonismes des nations... Berdiaeff réserve ce rôle à l'orthodoxie grecque. De même ...

Commentaires autour du texte

Si Dieu l'avait voulu il n'y aurait que la raison

Par Lecate le 17.11.2007
Tant que nous serons capables de nous battre pour Dieu, je crois que subsistera en nous l'espérance d'un monde meilleur qui nous donnera de bonnes raisons de vivre. Que sera notre monde le jour ou nos guerres dépourvues de tout idéal religieux, n'aurons que pour objectif l'asservissement du plus faible par le plus fort.
Certains dirons mais Dieu est Amour ! peut on faire la guerre au nom de l'Amour ? Qui a dit " Il n'y a pas de plus grand Amour que donner sa vie pour ceux qu'on aime" ? L'Amour est toujours au service de celui qui aime, et peu lui importe son camp.
La raison est commune à tous les hommes, soit, mais la raison ne connaît pas forcément les exigences de l'Amour qui a ses raisons que la raison ignore. L'Amour aux yeux de la raison n'est que folie, comment pourrait il être compris autrement, la raison peut être justice, si elle n'est pas animée par cette énergie appellée Amour elle reste stérile.
Bien à tous

Bonjour

Par Jean le 06.12.2007
En aucun cas l'amour de Dieu, des hommes et du reste, ne peut justifier que l'on tue pour imposer son point de vue.
Seuls les dogmatiques fanatiques pensent servir Dieu en essayant d'asservir les autres au nom d'un Dieu qui ne leur à rien demandé de tel.
L'amour c'est être Dieu ... et si Dieu nous laisse évoluer, peut être, nous propose t il de découvrir seuls, par le libre arbitre, une sagesse qu'aucune religion n'offre... car qui dit religion dit : "vérité révélée" ... et donc, parce que les hommes sont imparfaits, souvent, désir de s'imposer...
Quand à Dieu, chacun y voit le Dieu qu'il désire, mais n'y a t il pas d'autres voie en ce monde que celles que vous proposez, à savoir : Un Dieu que l'on sert en tuant pour défendre une vérité relative ou l'absence de Dieu et le désir barbare de l'homme de dominer autrui???
N'y a t il pas une voie plus sage et qui s'appelle l'amour véritable et le respect..
Ici, rien ne dure.
Aucune religion ne résiste au temps... AUCUNE !
Mais Dieu lui, sa présence en nous, cet appel venu dont ne sait ou, est toujours vivace...Là est le grand espoir.
Bien cordialement,
Jean

Dieu n'est qu'un prétexte...

Par Alphathony le 06.12.2007
En regardant l'histoire on pourrait commettre l'erreur fatale de déduire que la religion est seule responsable des guerres et de la haine que les hommes ont envers leur propre race.
En réalité Dieu et la vision parcellaire que les religions en offre, n'est qu'un formidable prétexte à l'expression de la haine de l'homme. Et je le rappel comme chacun sait, qu'il n'y a parfois qu'un seul pas entre l'amour et la Haine. La folie de trop aimer ou d'avoir trop aimé peut conduire à l'irréparable.
Dieu est un formidable prétexte parce qu'étant intangible, il peut servir de prétexte a toutes les atrocités. Et là le coupable n'est pas une religion ou un dogme quelconque mais l'homme.
"Il est à la mesure de toutes choses, du meilleur comme du pire"
Les religions ont largement dominé l'histoire des hommes jusqu'à présent et on pourrait penser au regard du passé, quelles sont coupables de toutes ces atrocités. Malheureusement c'est faux car l'homme n'a pas besoin de religion et de dogme pour détruire son prochain. Les régimes totalitaires en sont une preuve. Et le "fanatisme" existe même chez certains athées qui prennent un malin et malsain plaisir a détruire ceux qui croient en simplement quelque chose de plus grand.
Et-il besoin de chercher un vain coupable à tous çà ! La politique tue, l'économie tue, l'inaction elle même peut tuer, les religions, la philosophie, la science... et j'irais même jusqu'à dire un mauvais médecin, un mauvais mécanicien...
Le seul responsable dans tous ça c'est l'homme tout simplement. Et je crois qu'il est temps à l'homme d'assumer ses erreurs.
La vraie religion est celle du coeur. L'amour est le seul sentiment qui permette a l'homme de transcender sa nature et de se rapprocher du créateur.
Certes, et c'est une évidence qui doit nous faire réfléchir, on ne peut pas enfermer la vérité dans un dogme. Mais doit-on pour autant haïr les religions ou penser que le libre penseur et le chercheur spirituel lui sont supérieur?
Je ne crois pas, car en définitive on reste un homme ; Imparfait sur le chemin de l'évolution et ne pouvant avoir de ce fait qu'une vision parcellaire de la vérité.
Alphathony

Relier les gens (religion)

Par Coquillage le 06.12.2007

une seule question me vient!! ! Comment reussir a construire ensemble dans la difference ?
L'AMOUR en est peut-être une clef ???
à bientôt
Coquillage***

L'amour peut il être raisonnable.?

Par Lecate le 07.12.2007
Dire que Dieu est amour c'est vrai, mais il n'est pas que cela. Dieu est aussi créateur, et comment pourrait il être juste, libre et exercer sa miséricorde s'il n'était que amour.
Tuer pour imposer ses idées bien entendu que c'est inacceptable mais il est tout aussi inacceptable de tout accepter au nom de l'amour. C'est pour cela que les conflits ravagent le monde. L'amour ne se dérobe pas face à l'injustice il ne fuit pas lorsque la "liberté" est menacée, et c'est bien donner sa vie pour Dieu et par amour pour lui que défendre la liberté et la justice.même si notre ignorance ne nous permet pas de choisir toujours le bon camp.
Croire que les religions sont les uniquess vecteurs de guerre, c'est mal connaître la concupiscence des humains. Bien à tous.

La vrai religion

Par Amijean le 16.12.2007
j'ai été éducé dans la religion catholique et pendant de nonbreuses années j'ai suivi se que son enseignement m'avais donné!
quand je fut adolescent j'ai commencé à me poser des questions sur plusieur point que l'on me demandais de croire mais qui comprenais des failles ou des zone d'ombres, et plus je gratais et plus je trouvais des éléments que l'on me demandais de croire mais sans trop me poser de questions!
j'ai commencé peu a peu a méloigner de ma religion de dépard!
mais il c'est avérer qu'est nais en moi un don de médium, que je ne voulais pas au dépard mais qui c'est imposé et qui ma fait percevoir peu à peu un monde invisible qui nous entoure mais qui d'expérience vécue en vérité percue ma fait prendre conscience que tout un univers d'entité de force et devaleur nous entoure et nous suive toute nos vie durant!
je suis technicien de formation et de travail et toutes ces expérience vécue mon ramené vers une religion universelle celle du bien et du mal celle des entités éternel qui nous entoure qui nous guide ! de nos vie antérieurs et de tout se que cela entraine pour nous!
finalement par recouppements toutes ses religions on toutes une part de vérité, de bon sens, et de bon sentiment seul inconvéniens c'est que toute, pour garder ses fidèles se dit détenir la vérité ! alors que si toute se liaient pour échanger son savoir on pourrais retrouver le vrai fond des religions!
mais il en va comme de la politique ils se disent nos sujet son source de revenu et de pouvoir alors surtout pas partager!!!

Foi et dogmes

Par Lecate le 17.12.2007

Je tiens à répondre plus précisément Jean au texte que vous avez éditer le 06 12 07 .
Par amour pour Dieu chacun selon sa conscience peut agir comme il lui plait. Certains peuvent se laisser tuer par amour pour Dieu et d'autres par amour pour Dieu se donnent le droit de tuer. Dieu seul peut lire dans nos conscience et juger nos actes.
A ma connaissance, dans aucune religion existe un dogme qui demande de tuer au nom de l'amour de Dieu. Si dans certaines religions de tels actes se produisent ce n'est pas pour obéir à un dogme mais à des fanatiques qui veulent installer ou conserver un pouvoir qui leur échappe. Ceux là auront des comptes à rendre aux hommes, au nom de la raison, et à Dieu pour ce qui le concerne.
J'ai l'impression que ce mot « amour » si souvent utilisé dans les textes n'a pas la même signification pour tous, cela provient vraisemblablement de ce qu'est le socle de notre foi. Nous sommes tous pour dire que Dieu est amour, mais pour certains l'amour n'est qu'un attribut de Dieu qu'il nous manifeste parfois lorsque nous implorons sa miséricorde, ou encore par grâce. Pour d'autres, l'amour est à rechercher en nous même, tous porteurs de ce gène d'amour divin que Dieu notre père nous a transmis et qu'il convient de cultiver et de faire fructifier, parfois par grâce il nous est donné d'en ressentir les effets : sentiment très fort d'être aimé. Faut il en déduire comme vous le dites : que l'amour c'est être Dieu...Je ne sais pas si par amour pour nous Dieu s'est totalement dilué dans sa création. Il me semble que c'est là une vision réductrice de qui est Dieu...
Pour ce qui est des religions en effet c'est bien pour asseoir leur pouvoir et consolider leur emprise sur les peuples qu'elles ont promulgué des dogmes, comme les états pour être viables ont besoin de lois. S'il n'en était pas ainsi il y aurait longtemps que les religions auraient disparues. Mais je crois que malgré tous leurs abus elles ont joué un rôle prépondérant dans la propagation de la foi. C'est d'elles que personnellement j'ai tiré ma foi. Ce n'est pas aux religions de se débarrasser des dogmes, il appartient au fidèles de savoir ce qu'ils doivent croire pour évoluer. Certains fidèles ont une foi si fragile que les dogmes sont pour eux des tuteurs utiles, il viendra pour eux aussi le temps de l'émancipation. La disparition des dogmes dans les religions se fera petit a petit par la pression de leurs fidèles, ce ne sera pas pour autant la disparition des religions, même si leur temps est programmé, elles renaissent de leurs cendres là ou elles ont été décimées.
Pour ce qui est de ma réponse à la question que vous m'avez, posée : savoir s'il ne pourrait pas exister une troisième voie entre un Dieu que l'on sert en tuant pour défendre une vérité relative ou l'absence de Dieu et le désir barbare de l'homme de dominer autrui???
Je réponds : celui qui a la foi n'a pas a choisir son chemin. Bien à tous .
.

Au sujet des religions

Par Angel-hic66 le 13.02.2008
bien que je sois chrétienne, je m'intéresse à toutes les religions, car je pense que toutes possèdent une parcelle de la Vérité, et à ce sujet, j'aimerai citer la sourate coranique 5-53 : "si Dieu l'avait voulu, il aurait fait de vous tous un seul peuple ; mais Il a voulu éprouver votre fidélité à observer ce qu'Il vous a donné. Courez à l'envie les uns aux autres vers les bonnes actions, vous retournerez tous à Dieu ; Il vous éclaircira lui-même l'objet de vos différends. Voilà une des Paroles de Sagesse qui nourrit aussi ma foi et me porte dans l'espoir qu'un jour, tous les hommes seront vraiment frères et comprendront que leurs différences sont source d'émerveillement devant la richesse de la Vie .
Force et Courage me viennent, car Amour m'est de grand secours .

La raison, c'est l'amour de la liberté

Par Maxel87 le 13.02.2008
La raison, c'est l'amour de la liberté.
Un homme libre est un dieu en devenir, un serviteur n'a aucun avenir.
Parler de Dieu encore et toujours, c'est comme parler de nous mais à la troisième personne.
N'est-ce pas le comble de l'égocentrisme ?...
Amicalement
Maxel

Réponse à maxel87

Par Angel-hic66 le 23.02.2008
désolée, maxel87, de ne pas être d'accord avec toi, mais les évangiles nous apprennent que Dieu nous a voulu libres, il nous a offert le libre-arbitre, c'est aussi en ce sens qu'Il nous a fait à son image, et parler de Dieu, c'est au contraire sortir de son petit moi pour devenir le Soi, c'est abandonner l'égocentrisme pour entrer dans une conscience universelle, c'est le but recherché si l'on est dans une vraie démarche mystique, et non pas dans une pratique dogmatique et rituelle qui risque de nous faire passer à côté du bon chemin. et n'oublions que le message principal de Jésus était : "liberté, égalité, fraternité" ( voir à ce sujet l'excellent livre de Frédéric Lenoir, le christ philosophe ). L'homme libre n'est pas un dieu en devenir, il est une partie de Dieu ; amitiés, angel-hic66 .

Pratique dogmatique!!!

Par Maxel87 le 23.02.2008
Pratique dogmatique,
Voltaire va se retourner dans sa tombe, je suis comme lui un déiste épris de liberté, sans dogme ni religion qui croit en un dieu totalement inaccessible à l'être humain, certains ont bien compris mon raisonnement.
Je respecte tes convictions et j'accepte ton désaccord, mais je t'en prie, évitons les faux procès.
J'ai simplement voulu dire qu'il ne fallait pas se soumettre et garder son libre arbitre.
Et ce qui m'agace aussi, c'est de voir que l'on mêle dieu à toutes les sauces, uniquement dans un but de captiver le lecteur cela devient du message subliminal, c'est cela que je conteste, réflexions qui n'engagent que leur auteur.
Amicalement
Maxel


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"On croit que l'homme est libre... On ne voit pas la corde qui le rattache au puits, qui le rattache, comme un cordon ombilical, au ventre de la terre."
Antoine de Saint-Exupéry
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite